My Space

Le foot, les filles et le voile !

Dans notre société actuelle, il y a des polémiques qui m’énervent tant elles n’ont pas lieu d’être et ce très souvent. Tous ces journalistes qui font du blabla pour un rien, une phrase hors contexte, ou un politique décoiffé me laissent indifférente. Mais au milieu de tout ça quelques fois, il y a des polémiques qui me révoltent. Et celle dont je voudrais vous parler m’a révolteé au plus haut point.

Le foot, les filles et le voile !La polémique est partie d’une demande de la confédération de football asiatique qui a sollicité auprès de l’organe garant des règles du jeu de la FIFA, l’autorisation pour ses licenciées musulmanes de porter un voile pendant les matchs officiels.

Requête à laquelle la FIFA a accédé positivement et a été approuvée par le président du CIO lequel a indiqué que cette autorisation répondait à des demandes culturelles et d’ordre religieux tout en permettant la pratique d’un sport sans danger. Heureusement, et dans un sursaut de bon sens, la fédération française de football a refusé cette autorisation aux licenciées musulmanes françaises. En effet, et à mon sens, cette décision de la FIFA et du CIO est révoltante.

Parlons tout d’abord d’un point de vue évolution des mentalités dans le football. On te parle d’équipes nationales féminines de football qui ont la chance de participer à un tournoi olympique. Ce que je veux dire par là c’est que les nanas se sont battues pour pouvoir jouer au football, qu’à une époque le football féminin était interdit et que ce n’est un sport olympique que depuis 1996 !

Alors aujourd’hui, j’ai du mal à comprendre qu’on aille contre cette évolution du sport féminin en associant la pratique de ce sport à la pratique d’une religion, ce qui à mon sens réduit considérablement tous les efforts qu’on fait les nanas avant pour permettre aux filles d’aujourd’hui, quelque soient leurs confessions religieuses, de taper dans un ballon.

Et puis on parle de pays où les droits des femmes ont été longtemps bafoués, qui aujourd’hui ont non seulement le droit de jouer au football mais en plus de participer aux compétitions internationales ou le multiculturalisme et la multi-religion se côtoient sans aucune difficulté.

Parlons-en d’ailleurs de la religion en général, toutes confession inclues. Est-ce que le monde n’est déjà pas assez souvent secoué par des drames dont l’origine des débordements est religieux. Est-ce que les stades de foot ne sont pas déjà assez bercés par des comportements racistes et intolérants ? Franchement, qu’est-ce qu’on a besoin d’attiser tous les problèmes en permettant aux personnes d’une seule confession de porter un signe distinctif pour se démarquer ou se faire identifier ainsi. Ne peut on pas laisser le sport en dehors de ces considérations, et justement le sport n’est-il pas censé véhiculer une fraternité hors nationalité, couleur de peau et religion.

Et oui, en 1998, avec ce beau slogan “Black Blanc Beur”, je m’en foutais de savoir lequel était catho, lequel était juif, lequel était musulman. C’est ce qui est beau dans le sport, cela va au-delà parce que les pratiques religieuses sont un choix personnel et ne doivent en aucun cas interférer avec la pratique du sport. Alors ça me révolte de savoir que les autorités sportives internationales cautionnent cela en mettant de l’huile sur le feu incitant encore une fois la discrimination religieuse et à mon avis tous les dangers qui en découlent.

D’un point de vue religieux, cette règle est justifiée par le fait que des pays comme l’Iran ou la Jordanie sont exclus des compétitions internationales en raison de l’interdiction de porter le voile par les participantes. Mais ce n’est pas au niveau de chaque état que cela doit changer ! La FIFA ne peut-elle pas plutôt contraindre les pays désireux de participer aux compétitions internationales de supprimer cette règle ? Peu importe ce que chacun fait en dehors du terrain, mais mettre toutes les équipes à égalité n’est ce pas aussi une règle de base dans le sport ?

Voilà donc l’article 4 du règlement interdisant le port des signes distinctifs religieux non pas aboli mais contourné puisque l’IFAB s’est prononcée sur le fait que le hijab était un signe culturel ! C’est pour cela donc que tout le monde a le choix de le porter ou non pour jouer en compétition, mais bien sûr !

Et dans ce cas-là quid des autres religions ? Est-ce que la FIFA considère aussi que le port d’une croix autour du cou ou d’une kippa est uniquement un signe culturel ? Peut-on donc en conclure que chacun donc peut se pointer avec son signe « culturel » sur soi dans le plus grand respect des lois de la FIFA ? La réponse n’est pas aussi évidente que ça dans la mesure où les plus grands lobbies du sport financés par le Qatar m’apparaissent plus proches de la religion musulmane que des autres confessions !

Et puis enfin, un dernier mot quand même d’un point de vue sécurité des joueuses. Monsieur ROGUE (président du CIO) est fier d’affirmer que le hijab est aux normes, dans la mesure où celui-ci se ferme par un velcro. Très bien, mais quand même j’ai pratiqué pas mal de sports à haut niveau plus jeune et je portais une petite croix offerte par ma grand-mère autour du cou, et ben pour ne pas me blesser on me demandait de l’enlever juste le temps du sport. Cela n’apportait rien que je la garde. Peu importe de montrer aux adversaires de quelle confession on relève.

Ici il en de même, il m’apparaît bien facile, lors d’un duel musclé pour une adversaire d’attraper le voile, pas forcément en le faisant exprès mais en tout cas d’entraver les mouvements de ces joueuses voilées, lesquelles pourraient être susceptibles de vouloir se dégager tout aussi violemment.

Alors pour toutes ces raisons, il me semble que cette décision est très mauvaise et j’espère que la FFF va tenir sa ligne de conduite et ne jamais céder sur ce point, tout comme j’espère que cette décision ne créera aucun évènement qu’on aurait à regretter lors des prochains JO.

Imaginer seulement les quelques joueuses de confession musulmanes de l’équipe féminine de foot française porter le voile ? A quel point c’est ridicule ?

9 Responses to “Le foot, les filles et le voile !”

  • J’ai eu un peu de mal à suivre ton raisonnement, mais en tout cas, de ce que j’en ai compris, je ne suis pas vraiment d’accord avec toi.

    Il y a un vrai problème avec la question du voile en France, une question qui ne se pose pas du tout dans les pays anglo-saxons, par exemple, où le port du voile n’est ni limité ni mal perçu.

    Si le port ostentatoire d’un signe religieux est à prohiber, dans le cadre de la laïcité, pourquoi accepter que tant de chrétiens (ou non) portent la croix, et refuser aux musulmanes de porter le voile ? En quoi le voile ne pourrait pas être un signe culturel, au même titre que le port de la croix ?

    Par ailleurs, je crois que le hijab est le moins contraignant des sortes de voiles portées par les femmes musulmanes. Pour la pratique du sport, il ne devrait donc pas poser de problème puisqu’il est fixé par des épingles de part et d’autre, il me semble.

    Je suis d’accord avec toi quand tu dis qu’on ne devrait pas apporter d’importance à la religion de chacun, et c’est vrai, mais la question n’est pas là, à mon sens. Refuser le droit de vivre sa religion à quelqu’un, comme il l’entend, c’est le priver de sa liberté en tant qu’individu. Et là, il y a certaines inquiétudes à avoir.

  • Désolée si mes idées ne sont pas ressorties par écrit aussi clairement que dans ma tete. Mais en fait je voulais me placer d’un point de vue sportif et non religieux. Il me semble préférable que tous les sportifs portent la meme tenue, a fortiori quand il s’agit de signes distinctifs forts pour éviter toute discrimination supplémentaire et toute intolérance religieuse qui fait déjà fureur dans les stades de foot !
    Et pour la croix, je suis pas sure que les footeux aient le droit de la porter y compris pour des questions de sécurité.

  • Pour le coup, je ne vous rejoins aucune des deux… Je suis athée et cette montée religieuse me gave!
    On est au 21 ème siècle et je pense que chacun n’a qu’à vivre sa religion chez soi! Et tous ces signes ostentatoires religieux de n’importe quelle religion, m’indisposent.
    Alors je dis oui à la fin de l’étalage religieux!
    Je lis actuellement le livre de Katarina Mazetti “Mon doudou divin”, quand je l’aurai fini je vous ferai un petit article… Il parle de la recherche de la spiritualité dans ce monde, dans ce siècle…
    Je vous le conseille déjà!

  • Je suis bien d’accord avec toi et la religion n’a aucune place dans le sport ! Hate de lire ton artcile sur le livre dont tu parles ;-)

  • bonjour,
    je vous rejoins à 100% , le port distinctif religieux n’a pas sa place dans le sport, par contre rien ne les empêchent de faire leur prière avant de rentrer dans le stade, donc oui effectivment la FIFA devrait y réfléchir à deux fois.

  • @ Nouvelle 30naire : T’es au top ;-)

    @ rosechocolat : tant que la FFF tient bon on est sauvées !

  • Tout à fait d’accord avec ton article. Pour moi, le sport doit rester neutre à tous les niveaux. Déjà, parce que beaucoup de paramètres humains rentrent en jeu, comme l’arbitrage par exemple, et que, si on veut qu’il soit totalement impartial, les joueurs ne devraient rien afficher qui sorte du contexte sportif.
    Je vois le sport comme un établissement scolaire qui impose l’uniforme à ses élèves dans un souci d’égalité. Si on commence à en autoriser certains à porter du Gucci sur leur blazer, forcément ça déséquilibre tout et ça fout la merde.
    Oui, chacun devrait avoir le droit de vivre sa religion en toute liberté, mais on m’a toujours appris que la liberté s’arrête là où commence celle d’autrui. Et, si on veut parler de liberté jusqu’au bout, il y a des personnes qui ne supportent pas tout ce qui touche à la religion et ils devraient avoir la liberté de ne pas y être confrontées si elles le désirent. Chacun est libre de faire ce qu’il veut dans sa vie de tous les jours, mais quand on arrive sur le terrain, on devrait laisser ses soucis et opinions personnels au vestiaire.
    Parce que l’argument “culturel” j’y crois moyen. Si c’était juste un signe culturel, rien n’interdirait à ces femmes de l’enlever pour se conformer aux règles établies. C’est du gros foutage de gueule. Et si demain les bretonnes voulaient se pointer sur un terrain avec leurs coiffes traditionnelles, je suis pas certaine qu’on les y autoriserait.

  • J’avais pas pensé à l’arbitrage mais c’est également un super argument pour s’opposer à cette décision débile. Et je suis d’accord avec toi je suis pas sure que les bretonnes pourraient jouer avec leurs coiffes traditionnelles, puisque ce n’est pas la Bretagne qui a les comptes en banque blindés mais le Qatar !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>