Humeurs

Quand Ladies Room me laisse les clés

Quel honneur que de se voir confier les clés de notre magazine pendant une semaine entière. Alors depuis des semaines, mon cerveau bouillonne d’envies et d’idées à l’idée de relever ce nouveau défi lancé par Ladies Room.

Quand Ladies Room me laisse les clésQuel Challenge d’enfiler les bottes de notre très chère Rose H.

Alors que je réfléchissais en rentrant du boulot à cette première journée à la tête de Ladies Room, j’ai observé depuis ma voiture, arrêtée au feu rouge, une scène surprenante.

Il y avait ce mec, très beau, du genre trente-deux ans, yeux bleus, barbe de quelques jours. Il était en vélo avec sa petite puce âgée de quelques années dans le siège derrière et le guidon plein de sacs de courses.

Et ce père de famille beau comme le soleil galérait pour rentrer son vélo, ses courses et sa fille dans le hall de son immeuble. Et j’ai trouvé cette image trop belle.

Et du coup m’est venu à l’idée pour ce premier jour de vous proposer en vrac les articles qui m’avaient touchés au plus profond.

Parce que je suis une éponge à sentiments, parce que je ressens les choses à 100 %, et ben voila, aujourd’hui je voulais faire un clin d’œil à ces articles qui me font venir les larmes, qui me font papillonner le cœur, ou juste qui me transmettent des leçons de vie.

Comme l’a très justement indiqué Rose H dans ce magnifique portrait qu’elle a dressé de moi (sans jamais m’avoir rencontré – Rose H elle est trop forte), je vis et ressens les choses à fond et c’est comme ça que je voulais les partager.

Parce que dans cet espace nous avons des Ladies qui se battent contre la maladie, contre la mort, contre elles-même, contre la vie qui passe, mais qui mènent aussi des combats pour la liberté, pour la paix, pour l’amour et pour la vie et nous font partager ça en direct comme elles le ressentent.

Parce que tous ces articles, tous ses sentiments écrits et partagés c’est un peu moi comme c’est un peu chacune de nous toutes, il m’a semblé que c’était une bonne manière de faire connaissance !

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:”Tableau Normal”; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:”"; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:Calibri;}

Tags : ,

2 Responses to “Quand Ladies Room me laisse les clés”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>