Coeur

Cinq ans après…

Cinq ans après je me fais encore et toujours avoir… C’est pitoyable. Et surtout très énervant. Il resurgit après des mois de silence radio, m’envoie quelques tweets, et je fonds comme la dernière des idiotes. Sans même l’avoir revu ou entendu sa voix !

Cinq ans après…Il se contente de me recontacter, de me proposer de passer s’il a le temps, parce que monsieur a un emploi du temps de ministre. Même si je sais que c’est une mauvaise idée, je dis oui, je me dépêche de revoir ma tenue, mon brushing, etc. Et là je reçois un tweet précisant qu’il ne pourra pas passer. Bon jusque là, rien de dramatique. Après tout, c’était une mauvaise idée. Je suis même soulagée. Légèrement frustrée et très déçue, mais soulagée.

Mais depuis, plus rien. j’ai bien tenter de le relancer avec un message des plus neutre, mais aucune réponse. Mais si le vis aussi mal, c’est parce que cet énergumène est plus que présent sur les réseaux sociaux. Il continue de raconter sa vie, de répondre à un tas de gens…mais pas à moi.

Rien de très original là dedans. Je ne suis certainement pas la première ni la dernière a avoir vécu ça. Mais aujourd’hui, c’est décidé, il ne (m’y) prendra plus !

Ça doit bien être la dixième fois que je prends cette décision, mais cette fois-ci, c’est la bonne ! Terminé les humiliations. Je dois passer à autre chose.

Il me faut donc un plan d’attaque.

Je pourrais commencer par le supprimer de mes contacts sur la toile, mais non. Je ne tiens pas à ce qu’il se rende compte de quoi que ce soit, je ne veux pas lui faire le plaisir de reconnaître qu’il a encore autant d’ascendant sur moi.

Je veux l’ignorer, devenir complètement indifférente à lui. Par contre, pas question de lui envoyer à nouveau un message. C’est fini. Et si lui me contacte, j’attendrai au minimum une quinzaine de jour pour lui répondre, et de la manière la plus laconique qui soit.

Mais si je ne le supprime pas, je m’arrangerai tout de même pour que ses actualités ne me passent pas sous les yeux.

Et si l’envie devient trop forte, je contacterai ma meilleure amie à la place, ou j’écrirai un article sur Ladies Room, histoire d’être soutenue ! Comment ça c’est exactement ce que je suis en train de faire ?

Ensuite, je vais me focaliser sur ma vie professionnelle. Non pas qu’elle soit des plus impressionnantes, je suis en CDD jusqu’à la fin du mois d’août, après ça sera retour à la case départ. Mais je vais me donner à fond pour mes missions. Là au moins ça ne sera pas de l’énergie de perdue !

Enfin, je vais devenir une véritable bonasse comme dirait ma sœur. Comme ça, si un jour ou l’autre, pour une raison x ou y on se croisait à nouveau, il en restera bouche bée. Ces derniers temps je me suis plus que laissée aller, mais là je vais reprendre les bonnes habitudes, c’est moi qui vous le dis ! Il fera moins le malin.

Car oui, même cinq ans après, ce combat, je veux toujours le gagner. Il aura gagné une bataille en me quittant, mais j’aurai gagné la guerre en le rayant définitivement de ma vie. Et tout comme Rocky porté par son “The eye of the tiger”, je me laisserai bercer par Youpi de Kid Loco ”Comme c’est bon, quand petit à petit tu sors de ma tête. Youpi, Yeah… Comme c’est gai, quand même à petit pas, je m’éloigne de toi…”

(cc) Gabriela Camerotti

9 Responses to “Cinq ans après…”

  • Tatie Danielle tu saura que ce genre d’article me laisse des plus froide : Pourquoi ?

    CAR JE TROUVE HALLUCINANT QUE TU TE LANGUISSE D’UN CON PAREIL ! Voilà çà c’est dis ^^

    Ensuite je te conseil fortement de faire ce que tu voulais au tout début CAD le supprimer que dis-je le rayer à plus de 50 milliards d’années de ta vie.

    Ou bien cela c’est la solution hight Level :

    Tu continue ta vie et tu montre ton bonheur de ne plus l’avoir dans tes pattes en floodant au maximum tout ces réseaux .

    La prochaine fois que je te lis je veux que tu ai au moins tenté l’une ou l’autre de ces actions. En haïkus SVP ^^

  • @StreetBook : Je veux faire dans le “hight level” ! Je veux lui étaler mon bonheur au visage ! Na ! Et je suis déjà en train de commencer à la faire, tu devrais être satisfaite ! :)

    @Ladies_Room : merci pour l’illustration choisie, elle est parfaite pour cet article !

  • Y a cinq ans, je t’aurai dit la même chose que StreetBook. Aujourd’hui je suis un peu moins catégorique, avec le temps va, tout s’en va, comme disait Ferré :)

    Je pense que la meilleure manière de l’oublier est d’être sincère avec toi-même. Il ne s’agit pas d’être raisonnable et de te dire : non, il n’est pas pour moi parce que tout le monde me le dit et qu’il se comporte comme un con – mais plutôt de penser, peut-être, qu’il n’est de toute façon pas fait pour toi, pour diverses raisons.

    Il n’y a que comme ça que tu parviendras à faire une croix sur lui. Tu ne dois pas avoir honte de tes sentiments s’il t’en reste, tu ne dois pas faire semblant de ne plus t’en soucier, mais faire le tri, tranquillement, dans ton coin. Et à un moment donné, en principe, il sortira de ton esprit. Sinon, c’est que tout n’a pas été dit et qu’il serait bon que tu te défoules !

  • @Rose H. : c’est bien ce qui “m’énerve” le plus dans cette histoire. Je sais pertinemment que je ne serai pas heureuse avec lui, pour de multiples raisons.
    Je pense que c’est parce que notre relation a été très brève. Du coup je dois l’idéaliser, enfin pas lui mais la relation qu’on a eue. Je pense sincèrement que si on était resté plus longtemps ensemble, on aurait vécu ce qu’on avait à vivre et tout ça serait déjà très loin derrière moi aujourd’hui. C’est peut-être pour ça qu’il me hante comme ça, une sorte de pseudo regret, un truc dans le genre.

  • moi j’aime pas les regrets ^^

  • “Tu ne dois pas avoir honte de tes sentiments s’il t’en reste, tu ne dois pas faire semblant de ne plus t’en soucier, mais faire le tri, tranquillement, dans ton coin. Et à un moment donné, en principe, il sortira de ton esprit. Sinon, c’est que tout n’a pas été dit et qu’il serait bon que tu te défoules !”

    Mon dieu tu prend combien en consultation ? Car là ce genre de paroles je suis prêtes à raquer mes fonds de bas de laine pour les entendre^^

    Après réflexion je rejoins Rose H bein quoi moi aussi j’ai le droit de retourner ma veste voui voui bon le clavier alors ? ^^

  • @StreetBook : Je consulte, la plupart du temps, un verre à la main (simplement parce que l’alcool est autorisé à la vente, évidemment – le reste je n’en parlerai pas ici) : ainsi, j’entre en contact avec ma voix intérieure, celle de la sagesse.

    Ou pas :)

  • Ton commentaire me fait réagir, encore plus que ton article : tu parles d’une relation brêve, donc idéalisée. C’est le problème quand on n’a pas eu le temps d’en arriver à la partie moins marrante de la relation… on ne garde en tête que la lune de miel…
    Ça m’est arrivé. Il habitait loin. Trop loin pour être ensemble, mais s’il m’appelait j’envoyais tout valser. J’ai fini par me dire que quoi que je fasse il ferait tout voler à chaque fois qu’il entrerait dans ma vie. Et puis, j’ai rencontré mon homme. Avant même de savoir que je l’aimais, avant même que ça devienne sérieux, j’ai effacé le numéro de l’autre. Je ne me l’expliquais même pas. Huit ans plus tard, je me l’explique mieux ;)
    Rose a raison : tout passe… l’important c’est d’en avoir conscience.

  • @Laurie 83 : oui c’est exactement ça, on a eu que de beaux moments du coup. Pas de tensions, d’engueulades, de déceptions. Seulement l’intensité de la rencontre.

    J’ai retrouvé quelqu’un depuis un petit moment déjà, quelqu’un que j’aime profondément et que je ne voudrais pas perdre. Mais cet ex est comme une ombre qui planerait toujours dans le coin…Mais bon, en évitant d’entrer à nouveau en contact avec lui, en me focalisant sur la relation (et tout simplement ma vie) actuelle, il devrait s’effacer définitivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>