Histoires

La piscine municipale, ce paradis…

Aussi étonnant que cela puisse vous paraître (comme j’ai été moi même surprise, je me dis qu’il n’y a pas de raison pour que vous ne le soyez pas non plus), je suis allée à la piscine.

La piscine municipale, ce paradis…Oui.
Moi.

Vous vous doutez bien que ce n’était ni pour bronzer ni pour le plaisir de barboter dans de l’eau à l’hygiène douteuse avec des étrangers. Non, c’était bel est bien pour faire du sport.

Ce post devient de plus en plus surprenant (sens-tu la tournure tragique des événements qui arrivent ?).

Après avoir lu le très bon billet de Sârale sur le sujet, et comme à mon habitude, je me suis mise à m’auto-flageller.
- « Quand même, tu pourrais te bouger un peu les fesses, avant tu y allais, à la piscine ! » me disais-je.
- « Oui, mais avant c’était pas pareil… puis là, il fait froid et tout… » me répondais-je.
- « Toujours une bonne excuse, avant tu n’avais pas le temps et aujourd’hui, il fait froid… T’es vraiment bonne à rien ma fille » (je suis parfois très méchante avec moi même).
- « Oui mais… » j’essayais tant bien que mal de me défendre.
- « Je veux rien savoir, tu y vas et tu ne discutes pas. »

Devant cette étonnante détermination d’une partie de moi-même (l’autre étant toujours une grosse feignante), je me suis dit, « ok Demain, j’y vais » .

Facile.

Pleine d’entrain et de motivation, j’ai ressorti mon maillot… non pas le joli qui, lorsque je suis bronzée, me fait un corps de déesse.
Non, le maillot Koh-Lanta (previously on CET) (à ce stade, j’en profite d’ailleurs pour vous préciser que je n’ai jamais eu de nouvelles de Koh-Lanta. Ce qui, en soi, est une bonne nouvelle).

J’ai ressorti, donc, le maillot Koh-Lanta (très moche) et le bonnet en plastique (encore plus moche). Pour rigoler, je les ai essayés.

Comment dire ? C’était tout sauf marrant. Déjà, en situation (c’est-à-dire à la piscine) l’association bonnet + maillot, c’est le remède miracle contre le glamour. Mais là, seule, dans ma salle de bain, devant ma glace, c’était pire.

Mais genre 10 000 fois pire sur l’échelle du pire. RIP mon estime de moi-même.

Je me suis consolée en me disant que même Gisèle Bundchen devait avoir l’air ridicule dans un cas semblable. Et puis, pour autant que je sache, j’ai pas vu beaucoup de Gisèle Bundchen à la piscine (non, celles-là vont dans des SPAS. Elles ne se mélangent pas avec le peuple…).

BREF. J’avais beau avoir les horaires dans mon portefeuille (dépliant vintage daté de 2008/2009), j’ai vérifié les horaires sur Internet par prudence : 12H-13h15. Fait chier. On mange quand dans ces cas-là ? (Ai-je déjà précisé que je pensais à manger environ 90% de mon temps ?) Je me suis consolée en me disant que je n’avais rien à foutre de la journée, je pouvais bien manger à 14h pour une fois, ça n’allait pas me tuer (je n’en étais quand même pas entièrement convaincue).

Alors, vêtus de mon plus beau jogging (le gris), mon maillot et moi-même sommes partis plein d’entrain. Pas en chantonnant mais presque.

Après avoir mis 14 minutes pour comprendre le système de fermeture de la cabine (il y avait deux portes de chaque coté de la cabine, qu’il fallait fermer en même temps… non mais sérieusement WTF ?!), déposé mes vêtements sur le petit porte-vêtement prévu à cet effet (quelqu’un s’est-il déjà posé la question de savoir comment s’appelle cette chose ?), vérifié que je ne connaissais personne, et quasiment couru pour rentrer dans le bain (malgré les recommandations bien connues), j’étais dans l’eau.

J’ai mis mes lunettes de piscine (j’étais encore beaucoup trop glamour sans), et j’ai nagé telle une sirène (ou un cétacé) pendant 45 minutes.

J’admire les gens qui disent aller à la piscine pour se vider la tête. Moi sur les 45 minutes, j’ai pas arrêté de penser… 14 minutes à ce que j’allais manger (à 14h ! L’ai-je déjà précisé ?), 6 minutes à essayer de me rappeler si mes vaccins étaient à jour vu que j’avais avalé un peu d’eau par mégarde, 7 minutes au week-end qui approchait et ce qu’on pourrait faire de beau, 8 à insulter intérieurement les autres nageurs qui « non vraiment, ne respectent rien ni personne », 15 secondes sur la vaisselle que j’avais pas faite, 9 minutes à un autre truc inavouable, et encore 4 minutes sur la bouffe.

Crois-moi, ce n’est pas vraiment de tout repos. Mais à la fin, j’étais bien, détendue, le corps fatigué mais plein de sérénité… C’est simple, j’étais Laure Manaudou (la sex-tape en moins).

Je sortais donc de l’eau par l’échelle prévue à cet effet (et non en me hissant sur le bord en un mouvement de hanches qui se voudrait gracieux mais qui ne le serait pas), et j’ai GLISSÉ.

Oui, tu as bien lu.

Mon pied a ripé en haut de l’échelle (ou peut-être était-ce sur le bord mouillé), ma jambe s’est mis à partir vers l’avant m’entrainant dans une espèce de pas de danse, ma cheville s’est tordue et mon genou a cogné contre l’échelle.

L’espace d’un instant, j’ai cru pouvoir éviter le pire, mais non… j’ai fini par tomber.
Genoux à terre. J’étais vaincue.
J’ai ri bêtement, me suis relevée d’une manière détachée, j’ai ramassé mes affaires et j’ai fui.

Vite (mais pas trop pour paraître cool) et loin.
Je crois qu’il est officiel que le sport me hait.

Et toi, la piscine, le sport, tu kiffes ? www.chroniquesettribulations.fr

(cc) hidden side

3 Responses to “La piscine municipale, ce paradis…”

  • Tu t’en sors avec beaucoup de dignité, c’est pas faute de t’être battue avec les deux fameuses portes des vestiaires qui te font perdre un temps fou avant d’entrer dans le bassin.

    Je ne suis pas allée à la piscine depuis belle lurette, d’abord parce que je n’aime pas nager (et un peu parce que j’ignore encore si je sais nager ou toujours pas), mais aussi parce qu’à cause de ces satanées portes, un individu sans foi ni loi avait tenté de s’immiscer dans ma cabine alors que je ne l’y avais pas invité.

    Grossier personnage.

  • Moi suis interdite de piscine, depuis qu’ils ont compris qu’à chaque fois si je reste au fond oui oui c’est bien pour pas remonter ^^

  • @laurie @rose_H whaa c’est koh lanta vos piscines ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>