Coeur

A deux doigts…

Non, je mens, en fait, je suis juste à un doigt large…

A deux doigts…Ma toute petite fille, encore bien au chaud dans mon ventre : il faut que tu saches que ta sœur m’avait déjà fait le même coup. Me faire croire qu’elle allait sortir en avance, être prématurée.

Ta sœur, elle, était trop à l’étroit, parce que je manquais de liquide amniotique. J’ai donc passé deux mois entiers à me demander si on allait me déclencher ou pas, à penser qu’elle serait en avance et à m’y préparer.

Elle est finalement sortie seule, comme une grande, la veille de mon terme. Entre nous, j’en avais marre, tu sais, d’être enceinte.

Toi, tu as fait différemment. Tu t’es installée beaucoup trop tôt très très bas sur mon col, ta tête bien appliquée dessus. A 6 mois et demi, tu as réussi à ouvrir ce fichu col.

Alors, j’ai compté les jours, les semaines, les mois qu’ils me restaient pour que tu ne sois pas prématurée. Je suis restée au repos, t’attendant patiemment.

J’en suis à 8 mois et demi, et bien sur ce col a à peine bougé. Tu ne serais pas un peu chipie, non, quelquefois, ma fille ?

J’aimerais voir ta petite bouille, te serrer dans mes bras, en finir avec la grossesse.

Mais, je ne sais pas, je te sens capable de m’emmener jusqu’au terme, comme ta sœur.

(cc) Schwangerschaft

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>