My Space

Oups. J’ai grignoté une carotte.

Article sélectionné par Tevouille lors de sa semaine de Rédaction en Chef.

Week – 4 avant le printemps, attention les filles, tenez-vous prêtes : la saison printanière des régimes arrive et avec elle le lot de questionnements incessants que nous nous posons, nous les filles : je suis trop grosse, j’ai trop de cellulite, j’aimerai bien avoir deux trois kilos en moins tout ça tout ça ! Mais pour ma part, je commence à en avoir marre de voir un sous-titre chaque fois que je mange un truc.

Oups. J’ai grignoté une carotte.Ce qui a déclenché ce coup de gueule, c’est l’émission 100% Mag du 21 février dernier. Je regarde jamais cette émission parce que je la trouve vraiment pas terrible et plutôt assez plouc ! Mais ce soir-là, j’étais en train de suer sur mon vélo elliptique et j’entends que cette émission se déroule à la Clusaz, qui est une station de ski de Haute Savoie dans laquelle j’ai appris à skier étant originaire d’une petite ville à proximité. C’est quasi chez moi quoi !

Le thème de l’émission était les vacances de février, mais bien sûr en Haute Savoie, ils nous ont bien indiqué que les plats de chez nous ce sont la fondue, la tartiflette et la raclette. En insistant bien sur le pouvoir calorique de chacun de ces plats… Non mais sans déconner ! Ah bon, une fondue est plus calorique qu’une salade verte ? Merci Estelle, franchement j’aurai pas deviné !

Alors pour argumenter, l’émission, à la recherche « d’astuces » pour rendre les plats de ma chère Haute Savoie moins caloriques et demande son avis à un nutritionniste sur, non pas une fondue maison, mais une fondue vendue en boîte et fabriquée industriellement. Ce dernier indique que la fondue industrielle a un gros avantage par rapport à une fondue faite maison dans la mesure où elle n’est constituée que de 51 % de fromage !

Non mais on marche sur la tête ! On te parle d’un produit composé à la base à 95% de fromage et 5% de vin blanc ! Mais non, un nutritionniste te dit que c’est meilleur pour la balance de manger un produit industriel composé à 51% seulement du produit de composition de base ! Et les 49 % restants c’est quoi ?

Alors oui, manger une fondue ou une raclette ne sont pas des plats light. Mais tout le monde le sait ! Et alors, qu’est-ce que ça peut faire si t’as envie de manger un de ces plats entre amis ? C’est pas comme si t’en mangeais tous les jours. En plus, il faut quand même préciser que quand tu vis dans ou à proximité d’une station de ski, certes il t’arrive le samedi soir de manger un bon plat de chez nous mais c’est aussi très souvent au milieu de 48 heures de ski. Parce que dans cette région, l’hiver on passe tous nos samedis et dimanches au ski et ça permet d’éliminer instantanément. Mais quand même.

Du coup, dès que je commande une pizza, me prépare un bon plat de pâtes, j’ai l’impression d’avoir un gros panneau rouge “Attention” qui s’affiche dessus, et je suis pas d’accord ! J’ai envie d’envoyer un mail au CSA (Conseil Supérieur de l’Alimentation) en disant : non mais vous inquiétez pas, je mangerai une salade demain. Pour moi, l’équilibre alimentaire est déjà hyper difficile à trouver et je ne pense pas que les lectrices de LR diront le contraire.

On est beaucoup à avoir un rapport particulier avec la nourriture mais diaboliser une nourriture variée et le plaisir de partager un repas un peu riche entre amis est à mon sens une véritable ânerie. C’est quoi la prochaine étape ? Écrire sur tous les aliments « Attention : manger fait grossir » ? Et après on se demande pourquoi autant d’ados et de jeunes femmes ont autant de problèmes avec leur rapport à la nourriture !

(cc) CrazyFast

12 Responses to “Oups. J’ai grignoté une carotte.”

  • AMEN²! Quand j’ai vu que ça parlait de ça, sur mon stepper (true story), j’ai changé de chaine et mis le replay de top chef! Là au moins on me racontait pas de conneries sur l’équilibre alimentaire!

  • AMEN x 3 ! Enfin, personnellement, je ferme ma gueule, je fais en ce moment même mon régime annuel. Et puis, si on ne partage pas le pain, le vin, la charcuterie, les chips et le fromage avec les potes, à quoi servirait la soupe ?

  • @ Plipli : je me doutais que tu partagerais mon avis !

    @ tevouille : Heureusement que quand on regarde top chef on a pas la banderole “éviter de manger trop gras trop salé trop sucré” qui défile !

    @ Storia Giovanna : moi aussi en ce moment je fais attention à ce que je mange mais c’est pas une raison pour ne manger que de la salade ! et comme tu dis la soupe sert à compenser les bons moments entre amis ;-)

  • Huuuum!!! Y a rien de meilleur que la raclette d’abord!

  • Moi je n’aime pas “manger” pour “manger” d’ailleurs le soir quand je suis seule (càd tte la semaine) je ne mange pas… Un bol de soupe ou de céréales et Basta!!! Mais partager un repas entre amis, cuisiner pour eux, faire découvrir ou découvrir de nouvelles saveurs, miam! Je suis à Lux pour 2 semaines et dans mes missions pour le Guide, je dois tester Bars et Restos et le fait de me retrouver avec mes copines pour faire tout ça, je m’éclate et à mon avis, ma meilleure ennemie la balance, va m’éclater!!! Mais que de plaisirS!!!!!
    A table les filles!!!!

  • @ electrical storm : ca c’est sur ;-)

    @ Nouvelle 30naire : je suis comme toi j’ai découvert le plaisir de manger et de cuisiner depuis que je suis en couple !
    Je viendrai bien tester bars et restos avec toi en tout cas ! Ca c’est plutot un boulot sympa ;-)

  • c’est étonnant qu’on parle toujours de la bouffe à partager entre amis, comme pour se déculpabiliser encore un peu plus de manger un bon repas… et si on aimait simplement manger? sans qu’il y ait ce rapport à l’autre? manger par pur plaisir? je n’ai jamais loupé un repas parce que j’étais seule, j’adore manger et la tartiflette, je n’hésite pas à m’en préparer une quand j’en ai envie! bon et d’autre part, manger c’est aussi une question d’équilibre, donc je ne comprendrai jamais une fille qui saute des repas parce qu’elle se retrouve seule et qui après se demande pourquoi elle ne maintient pas son poids, l’équilibre commence déjà par la régularité…

  • Merci Laurie pour ce point tartiflette. On va pas se laisser dicter notre conduite par Mme Domenech. Cela dit, je suis d’accord avec Mimi, je me rends compte que dans le discours de plus en plus de nanas, moi y compris, la culpabilisation sociale s’insinue et se fond dans la normalité. Pour ma part, je ne sais plus si j’ai le droit de me faire un Big Mac sans avoir jeûné le midi, si je dois préparer mes “excès” (et d’ailleurs, qu’est-ce-qu’un excès ? Une assiette de pâtes bolo ? Un cassoulet arrosé d’huile ?) avec deux barres de régimes et une pomme à midi. Je me scrute tous les matins dans le miroir, j’ai l’impression d’avoir pris deux kilos par rapport à la veille, et puis je me trouve ridicule. Bref, je focalise complètement sur rien du tout…

    Et quand tu lis le même genre de témoignage dans les magazines féminins, ils t’expliquent que “culpabiliser fait grossir”.
    C’est pas complètement lolifique, ça ?

  • @Mimi : la régularité c’est hyper difficile à tenir, pour moi c’est même clairement impossible ! Je ne parle pas de sauter systématiquement des repas parce que je suis seule, mais comme je sors (quasi) tous les soirs, entre les apéros où j’ai grignoté des cacahuètes et me suis nourrie de bière, les soirées cinés qui soient me donnent faim soit au contraire me la coupe, etc. c’est vraiment impossible de “bien” manger à heure + ou – fixe. Je me souviens d’ailleurs d’une “engueulade” avec ma diététicienne à ce sujet. Elle avait laisser entendre qu’effectivement, avec la vie que je menais, c’était très compliqué de manger équilibré. Mais il est hors de question que je m’impose un rythme basé sur les repas !!!!! Je précise que j’ai une relation particulière à la nourriture : je n’aime pas manger à table, je n’aime pas avoir conscience que je mange, je grignote à longueur de journée aussi parce qu’une assiette pleine me stresse, etc.

  • http://www.casino-luxembourg.lu/content_fr.htm
    C’est une expo “choc” qui se déroule en ce moment au Casino Forum d’Art contemporain sur les dictats de la société…
    J’en ai vu une partie hier et j’y retourne ce week-end, c’est très impressionnant et intéressant…
    La semaine prochaine, ce sera la semaine des jeunes publics et ils ont organisé des sessions avec les lycéens avec le soutien de thérapeutes…

  • @ Mimi : je sais pas si j’aime manger par pur plaisir si je suis toute seule ! et peut être que de là vient le problème à la base ! mon poids est stabilisé depuis que je suis en couple et au début de ma mise en couple j’ai perdu 10 kg sans rien faire de particulier juste en prenant plaisir à faire à manger à quelqu’un.

    @ Baby Haussman : je suis d’accord avec toi dans le sens où on du mal à s’y retrouver et à même savoir ce qu’est la notion d’équilibre et d’excès ! Comment on s’en sors alors ?

    @ Plipli : les périodes où j’ai eu ton rythme de vie j’ai plus perdu de poids que j’en ai pris. Et je partage ton analyse que de refuser un apéro pour dire non je dois manger équilibré ce soir et rentrer parce qu’hier j’ai mangé une pizza et déjà c’était mal !

    @ Nouvelle 30naire : je connais pas le Luxembourg mais j’ai de plus en plus envie d’y aller ! Cette expo m’a l’air bien intéressante !

    @

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>