musique

Radio Simone, vous allez être surpris

Les filles, vous le savez j’ai toujours dit qu’Internet était ce qu’on avait inventé de mieux depuis l’ouvre bouteille Scrupull, et bien une fois encore c’est une victoire de canard, et cette fois-ci ce sont nos petites oreilles qui vont pouvoir en profiter.

Radio Simone, vous allez être surprisLa radio n’a plus le vent en poupe coté branchitude depuis que Doc et Difool ont pris leur retraite et que Shakira susurre “Je l’aime à mourir” sur toutes les radios grand public. La faute à qui ? Allez on va être sympa et on va dire que c’est la faute à la saturation de la bande FM et non à une aseptisation contagieuse de la culture avec un grand Q. Bouhhh Tatie Danielle sort de ce corps…

D’un autre côté la radio n’a plus vraiment le vent dans le dos non plus coté dénichage de bon son. Résultat : à moins de vouloir se taper les blockbusters des majors, soit 18 chansons passant en boucle non stop sur la majorité des stations, ou d’avoir le courage de triturer l’antenne pendant 20 minutes ambiance gramophone, mieux vaut se rabattre sur son iPod.

Finies les cassettes enregistrées en tirant la langue pour être synchro avec la bande FM… On se refile les bons morceaux (les mauvais aussi) sur Facebook, on partage nos playlists sur Deezer & co, et au final on rame. On rame pour trouver des nouveautés, on passe des plombes à se faire des playlists alors que merdeux on a pas que ça à faire entre le brushing et l’apéro.

Ceci étant dit restons positives, la radio s’offre une nouvelle jeunesse grâce aux web radios, et sa floraison de stations plus ou moins indépendantes. Plus question de ghettos, de segmentations marketeuses fumeuses. Plus de “radio la plus puissante de l’univers sur la cible des gauchers 18-27 ans et demi habitant porte maillot” mais place à des programmations souvent originales, une grande bouffée d’air frais pour nos oreilles devenues asthmatiques.

En toute non-objectivité, je vous recommande pour ma part une toute nouvelle venue sur la toile, née officiellement hier, que j’ai eu la chance de pouvoir tester depuis quelques mois en avant première. Depuis trois mois, parole de scout, je fais hurler les copines qui après écoute dans mon boudoir trépignent de me chipper l’URL encore secret de cette nouvelle radio impertinente. Les collègues de bureau ont du se résigner à mes hurlements “Les Poppys non mais sans déconner les Poppys quoi” et autres “oh putain c’est bon ça” et à mes tressautages sur ma chaise en rythme des pépites dénichées par la maîtresse des lieux.

Vous l’aurez compris Radio Simone c’est mon méga coup de Coeur perso du moment : une radio qui ne prétend pas être la plus belle de l’univers mais juste la plus proche de votre vie de quartier avec un ton impertinent, déjantée, une radio mi truculente mi étonnante sous la patte d’une belette de Compet’ qui nous avait déjà régalé les oreilles dans les clubs parisiens et ensoleillé l’été avec son mix national 7.

Les playlists donnent envie de dégainer les salomés à paillettes, d’envahir les dancefloors, de claquer la bise à ton voisin, de faire un petit tour chez grand-mère et de faire un bras d’honneur aux emmerdeurs. Le site est prévu pour mettre à notre dispo les bons plans, les bonnes adresses et les coups de coeur du centre de Paname.

Mais comme le poids des mots n’est rien comparé au choc audio, montez le son les ladies et passez une tête sur http://radio-simone.com/ Je parie mon billet que vous y reviendrez !

(cc) Bernhard Benke

8 Responses to “Radio Simone, vous allez être surpris”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>