bouquin

Casanova et la femme sans visage – Olivier Barde-Cabuçon

Une excitante plongée dans le XVIIème siècle avec un duo d’enquêteurs aussi inattendu que réussi : le commissaire aux morts étranges, (avec sa pie qui parle) et son moine savant mais hérétique.

Casanova et la femme sans visage – Olivier Barde-CabuçonAu cœur des rouages d’une monarchie policière remarquablement décrite, ces deux hommes aussi mystérieux que déterminés se battent pour faire triompher la vérité alors qu’ils sont eux-mêmes en danger : le pouvoir les craint, le parti des dévots veut leur mort et une sombre confrérie est à leurs trousses.

Et voilà que Casanova, joueur autant que séducteur, vient brouiller les cartes avec sa faconde habituelle, sa fantaisie… et son savoir-faire unique ! La belle Chiara saura-t-elle choisir entre ses soupirants ? La loyauté résistera-t-elle à la trahison ?

Des rues sombres de Paris à la Cour de Versailles, on tremble, on soupire, on rit, on est ému et on dévore d’un bout à l’autre cette histoire qui nous tient en haleine, ou plutôt hors d’haleine.

La présentation éditeur : Après avoir sauvé Louis XV de la mort lors de l’attentat de Damiens, et malgré son peu de goût pour la monarchie, le jeune Volnay obtient du roi la charge de “commissaire aux morts étranges” dans la police parisienne.

Aidé d’un moine aussi savant qu’hérétique et d’une pie qui parle, Volnay apparaît comme le précurseur de la police scientifique, appelé à élucider les meurtres les plus horribles ou les plus inexpliqués de son époque. Épris de justice, c’est aussi un homme au passé chargé de mystère, en révolte contre la société et son monarque qu’il hait profondément. Lorsque, en 1759, le cadavre d’une femme sans visage est retrouvé dans Paris, Volnay doit conduire une enquête sur le fil du rasoir avant que le meurtrier ne frappe de nouveau.

Surveillé de près par Sartine, le redoutable chef de la police qui voit d’un mauvais œil ce policier hors normes, Volnay, aidé à cette occasion par le libertin Casanova en personne et une jeune aristocrate italienne tournée vers les sciences et le progrès, remonte la piste d’un crime qui pourrait impliquer la Pompadour et Louis XV lui-même. Mais entre des alliés incertains et des adversaires redoutables, à qui le commissaire aux morts étranges peut-il se fier ?

Des intrigues de la Cour de Versailles à la mystérieuse maison du Parc-aux-Cerfs, Casanova et la femme sans visage restitue avec une stupéfiante justesse, dans l’atmosphère si particulière de l’époque, les étonnants personnages que sont Louis XV, la marquise de Pompadour, Casanova et la figure énigmatique du comte de Saint-Germain, et inaugure une série policière des plus prometteuses.

One Response to “Casanova et la femme sans visage – Olivier Barde-Cabuçon”

  • C’est un roman excellent! Plein d’humour, de suspens, d’action… Les personnages sont hauts en couleurs, avec chacun leur caractère bien défini…
    C’est vraiment un pur plaisir de lecture.

    Pour avoir lu les deux précédents romans de l’auteur, je peux dire sans beaucoup me tromper que c’est le plus abouti!

    Vivement la suite des aventures de Volnay^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>