Culture

“Rien ne se jette, tout se tranforme”

Dju

La semaine dernière, j’ai retrouvé un carton de fringues dans mon garage. Ça fait plus de 2 ans que j’ai emménagé et que ces sapes croupissent dans le garage. J’ai commencé par les laver et voir ce que je pouvais récupérer.

(bon tu t’en fous de ma petite histoire, j’imagine ^^ )

  • « Rien ne se jette, tout se tranforme »Donc, entre autres y avait un pantalon trop grand, trop long mais au tissu sympa. Et sans me casser la tête, et en une demi-heure à tout péter, je l’ai transformé en short d’hiver avec une paire de guêtres. Le short, ça n’a rien d’original certes, mais mes guêtres, je les love.
  • Je les aime parce qu’elles vont parfaitement avec ma paire de Doc Martens pourries de ma jeunesse que j’aime tant et que je ne me résous pas à jeter malgré le fait que ça ne soit ni féminin, ni glam, ni chic et qu’elles ont même un trou au bout à cause de mon doigt de pied qui rebique (bon ça aussi tu t’en cognes en fait ^^)
  • « Rien ne se jette, tout se tranforme »Alors pour réaliser cette tenue, (que t’es pas obligée de porter ensemble ceci dit)il te faut un pantalon qui n’est pas obligé non plus d’être aussi grand que le mien (ça t’évitera de le retailler) :
  • « Rien ne se jette, tout se tranforme »Pour le short, j’ai juste coupé au niveau des cuisses, surfilé, fait un ourlet que j’ai remonté et replié pour faire un revers. J’ai ensuite cousu sur les côtés pour qu’il tienne. Il m’a fallu aussi enlever quelques centimètres de chaque côté en utilisant la méthode du retaillage que j’avais testée ici.
  • Pour les guêtres, tu prends donc les bouts de jambes que tu as coupé. Rien ne se perd, tout se transforme ;) Tu fais un ourlet aux 2 extrémités, et tu y passes un élastique (pas trop serré) dans chaque.
  • Tu couds ensuite un looooong ruban que tu te saucissonneras autour de la jambe. Je l’ai cousu en haut de la guêtre et des 2 cotés (pour éviter que le ruban descende si tu as le pas rapide) Mais même descendue sur la chaussure, ca fait un effet sympa de grande chaussette tombante vue sur le défilé de Dior pour le printemps 2012 ;)

One Response to ““Rien ne se jette, tout se tranforme””

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>