My Space

Drame de la Shoppeuse

Article sélectionné par Nouvelle 30naire lors de sa semaine de rédaction en chef 

Scandale la mode, ma bonne dame, c’est un scandale ! Et je ne parle pas des hommes tout nus sortant de l’eau tels des naïades derrière des bambins innocents ! Je ne vous parle pas non plus des mannequins fantômes (stade post-anorexique de l’ère Lagerfeld), ni de l’utilisation de fausse fourrure et du lycra lamé, ni même du comeback des épaulettes années 80. Non, je vous le dis : le vrai scandale, c’est les soldes.

Drame de la ShoppeuseEt là, on touche le nerf de la guerre. Et là je m’insurge, je brûle mon soutif, je passe à l’esclandre. Ah parce que oui, c’est bien beau de nous coller des mannequins dénudés en vitrines placardées de -70%, c’est bien joli d’avoir fait la Une du 13h, d’avoir fait fantasmer des hordes de modasses et fait flipper des hordes de banquières quand au final, les bonnes affaires ne sont plus là. Finies ! Foutues ! Eradiquées, que dis-je, anéanties.

Je m’explique. Si si, je sens bien qu’il faut que je m’explique comme Hollande au Bourget, comme DSK devant Nafissatou (non non, je vous en prie, ne restez pas à genoux), comme mon fils devant sa mère…

On nous fait fantasmer sur les défilés de la Fashion Week. Admettons. On nous allèche avec des trucs improbables, visionnaires, ou tout simplement chers, et on nous refourgue via nos boîtes mail, des offres imbattables pour nous habiller comme ma grande tante Nicole. Quoi ? Qu’ouïs-je ? Qu’entends-je ? Que ne vois-je ?

Sous prétexte de vendre les invendus, on se retrouverait à porter de l’immettable ? A nous saper avec de la mauvaise fripette ? A porter des immondes sacs à fesses à carreaux chez Promod, des sacs à seins fleurettes XXXL chez ASOS ou du micro short pied de chameau couleur moutarde avariée chez Zara ?

A croire que les modeurs créent une collection toute moisie, tout exprès pour les soldes et pour pouvoir afficher fièrement un -80% sur des aberrations visuelles, des collections pour des femmes troncs, des coupes pour génisses et des motifs pour aveugles.

Attention ces mêmes modeurs essayeront également de nous refourguer leurs boulettes 2011, leurs fausses coupes, spéciale je te fais des hanches de mammouth, leurs 42 qui taillent 36, et que jamais une fille qui fait du 36 ne voudra acheter.

Et je ne vous parle pas de la femme 42 qui se sera socialement suicidée au 2ème essayage et qui gardera le canapé pour les 3 prochaines années en survêt et chemise à carreaux… qu’elle aura acheté en solde à -80%… ça y est, vous y êtes, vous comprendrez le drame de la conspiration.

Même nos marques fétiches nous prennent pour des gourdasses. Comme si une étude Ipsos/Sofres/mes fesses de derrière les magots avait démontré que les habituelles modasses qui faisaient leur admirable clientèle, se transformait en beaufettes benêtes, en boudin assoiffé de nippes pendant les semaines de promo.

Et oui, toi, jolie môme, avant tu avais du goût, avant tu avais l’esprit d’analyse et plein de bon sens, mais sache que pendant les soldes tu as perdu 12 points de QI, tu as perdu tes seins et tes hanches. Tu es devenue une femme en carton plâtre au cerveau creux à qui on peut faire acheter ce qu’on veut, même le pire, le tout financé à 38,5% TEG annuel incompréhensible (attention : Un crédit vous engage et doit être remboursé).

Ceci dit, faites-vous une raison mes chéries, les modeurs tiennent à peu près le même raisonnement pour les femmes enceintes qu’ils s’escriment à habiller en mormones et aux cougars qu’ils tentent désespérément d’affubler de léopard…

Bon, je vous l’accorde, il reste 2-3 affaires qui subsistent, et qu’il faut débusquer aux forceps, mais il est fini le temps ou l’on flânait carte Gold au vent et ou on tombait sur Ze-Affaire-De-Le-Siècle émoustillée et fière, que l’on exhibait dignement autour d’un verre.

Les soldes vont devenir des affaires honteuses, du Leader Price chinois, du momoche, du cheap… On avait dit soldes, messieurs les cadors de la mode : SOLDES avec un S comme Shopping et pas Low Cost avec un L comme Looser.

(cc) » Zitona «

2 Responses to “Drame de la Shoppeuse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>