ego trip

Et si pour 2012 on arrêtait les régimes ?

Article sélectionné par Laurie lors de sa semaine de rédac’ chef ! 

Je viens de lire l’article de ChaT et cela me touche, parce qu’aujourd’hui on ne nous parle plus que de régimes, régimes, régimes ! Il fallait que je vous mette en garde contre cet engrenage dangereux…

Et si pour 2012 on arrêtait les régimes ?Fille d’une anorexique et petite-fille d’une mère nourricière, élevée par un père qui n’a jamais supporté de voir ses filles devenir des femmes, j’avais le profil explosif pour développer des troubles alimentaires !

J’ai fait mon premier régime à 14 ans : il s’agissait du régime « ananas » qui consistait, comme son nom l’indique, à ne manger que des ananas ! Eh oui dans les années 80, il n’y avait pas que la mode qui était débile ! Résultat : une ambulance dans la cour d’école qui m’emmenait inconsciente pour cause d’hyperglycémie !

Vers 16 ans, mon père m’a financé mon premier régime par une diététicienne… Résultat : j’avais perdu 14 kg et pris 16 cm, bref j’étais vraiment pas mal… Belle comme une fille de 16 ans !

Vers 17-18 ans, ma meilleure amie et moi avons décidé de ne plus déjeuner, nous passions notre temps de pause à boire du café pour moi et du thé pour elle, le tout agrémenté d’un demi-paquet de cigarettes ! Résultat : pas terrible, surtout pour la couleur de nos dents ! Avec mon entrée en fac, j’ai testé tous les régimes possibles et imaginables, heureusement pour moi que les fins de mois étaient difficiles et du coup on mangeait des pâtes, ce qui nous permettait de garder la ligne…

Vers 22 ans, j’ai commencé les troubles alimentaires plus sérieux (Oui avant c’était gentil !) ; ne plus manger, j’ai tenu six semaines en ne mangeant que des fruits d’eau (melon, pastèque, etc…) et de l’eau… Résultat : perte de connaissance au bureau… Bonjour le spectacle ! Afin de ne pas prendre de poids suite à un dîner ou une soirée trop arrosée, je me faisais vomir… Résultat : une hernie stomacale…

À 26 ans, j’ai rencontré l’Ours qui partage ma vie et il m’a tout de suite expliqué qu’il ne concevait d’inviter une fille au resto pour l’entendre se faire vomir dans les toilettes… En fait c’était devenu tellement normal pour moi que quand il me l’a dit, j’ai vraiment été surprise et j’ai mis un terme à cette mauvaise habitude.

À 29 ans, j’ai eu mon premier enfant et pour lui, je savais qu’il ne fallait pas que je glisse… J’ai tenu bon avec des comportements alimentaires très instables et surtout pas très réguliers… Bref en dix ans, je pense avoir pris et perdu une cinquantaine de kilos sous l’effet yoyo.

Aujourd’hui à l’aube de la quarantaine, je devrais être plus stable ! Laissez-moi rire, il y a quelques jours je cliquais encore sur une annonce pour un médicament magique… Face à la nourriture, je suis faible ou plutôt forte comme le disait une de mes copines… « Quand tu ne manges pas, tu te sens mieux, tu as gagné face à la nourriture… ».

Depuis mon emménagement à Paris, ma vie est devenue nettement moins sédentaire et j’ai facilement perdu 11 kg (ce qui, à mon âge, est à la limite de la prouesse), mais je voudrais passer sous la barre des 60 kg et idéalement perdre trois petits kilos supplémentaires, mais cela n’a pas l’air de se concrétiser. Bref, je suis loin d’être guérie.

Ce week-end, légèrement souffrante, je zappais et suis tombée sur une émission de téléréalité de 5-6 adolescentes voulant devenir… Quelle horreur ! Ces filles étaient squelettiques et elles se trouvaient GROSSES ! Oui, au point de se mettre au régime ! L’une d’entre elles, se trouvait pas terrible, elle faisait un 32 ! Pour moi la cause est perdue, je pense que même si je luttais de toutes mes forces, j’aime ce rapport malsain ; dominant-dominé…

Je sais que dès janvier on va nous parler des régimes d’après-fêtes, ceux qui devraient vous faire perdre les 2 kg pris en une semaine… Un petit conseil : revenez simplement à vos anciennes habitudes sportives et alimentaires et en quelques jours, tout sera revenu à la « normale » !

Nous vivons dans un monde bizarre où l’apparence a pris une place prépondérante sur le reste. De nombreuses femmes passent leur vie au régime, pourquoi ? Pour qui ? Comme si être mince pouvait nous rendre plus heureux !

Vous ne saviez pas quelle bonne résolution prendre pour 2012 ? Une suggestion : « Soyez heureuses et aimez-vous telles que vous êtes ! »

Passez de Joyeuses Fêtes, les Ladies !

(cc) kygp

6 Responses to “Et si pour 2012 on arrêtait les régimes ?”

  • Avatar de
    ChaT

    Ahah ! Merci pour cette “réaction” à mon article. C’est vrai que ce dictat du poids nous pourri la vie (Meme si je suis assez loin de ton comportement alimentaire… Incapable de régurgiter quoique ce soit !!!)
    Mais bon, je persévère dans ma voie du régime d’avant fête, afin quand même de me sentir mieux dans ma tête !
    Mais, bravo pour l’évolution quand même, il suffit d’un déclic :)

  • Amen ! En 2012, pas de régime pour moi !

  • @ChaT je ne suis pas guérie, devine qui s’est pesée avec anxiété…;-)!
    @ toutes les 2 je promets de faire un effort!!!!!!!

  • Avatar de
    ChaT

    @Nouvelle 30naire, je suis tombée ‘comme par hasard’ sur la balance de la salle de bain de maman ! -2kg pour moi, malgré les fêtes et je me fais plaisir en plus ! Mais je ne grignotte plus ! C’est plus vraiment un régime, c’est une reprise en main que je fais ! En plus je rentre dans une jupe que je ne pouvais plus mettre le mois dernier ! Pour l’instant moral au top !
    Il faut garder un esprit positif ! Et tu sais ,se peser de temps en temps ce n’est pas un drame ! Tant que ça ne devient pas une obsession !
    On se donnera du courage toute l’année ! Allez !

  • C’est vrai qu’il y a une pression sociale qui s’est tellement généralisée que le moindre kilo en trop fait bondir tout le monde.
    Pendant ma grossesse, j’ai 21 kg, sans manger plus que d’habitude. Dès que je mentionnais le poids pris, tout le monde me tombait dessus et j’avais beau leur expliquer que j’étais en sous-poids avant (44kg pour 1m58, je précise sans régime ni trouble alimentaire; juste un boulot très physique, beaucoup de stress et un climat tropical) et que si j’avais autant grossi c’était peut-être que mon corps avait besoin de se constituer des réserves, ça ne servait à rien. Ils étaient tous bloqués sur 21 KILOS…
    Aujourd’hui, je dois tourner autour des 50kg, mais je serais bien incapable de faire un régime quel qu’il soit.

  • Avatar de
    ChaT

    @electricalstorm: surtout que parfois les kilos de grossesse ça veut “rien dire” ma mère à pris 30kg en moyenne à chaque fois et à tout perdu dans les 3mois suivant l’accouchement ! Pareil pour certaines de mes cousines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>