Back Room

Protégez-vous, protégeons-nous.

Cette semaine, un édito un peu moins léger qu’à l’accoutumée. En effet, notre génération, même si elle semble mieux informée sur le sexe et ses conséquences, et même si l’endémie du SIDA semble reculer dans les pays développés (je ne parle pas des pays africains où le virus progresse chaque jour…), les organismes de santé remarquent une recrudescence d’autres virus et infections, notamment chez les jeunes.

La révolution sexuelle et les avancées sanitaires dans les années 1970, puis la peur du VIH ont eu pour effet de sensibiliser les consciences aux risques du sexe et à faire baisser des infections telles que la syphilis ou les chlamydiae. Alors pourquoi, dans ces années 2010, devrait-on assister à leur retour en force ? Est-ce la paupérisation générale ? Est-ce l’absence d’éducation sexuelle de qualité ou du moins de campagnes de prévention ? Je n’en sais rien, mais cela m’inquiète beaucoup.

J’en veux pour preuve le dernier test HIV que j’ai passé. Au départ, lorsque je faisais un test HIV de routine, cela ne semblait pas obligatoire à ceux qui prenaient ma prise de sang qu’étant donné mon mode de vie, le dépistage de l’hépatite C n’était pas préconisé. Aujourd’hui, on me teste même sur la syphilis ! Certes, cela ne devrait pas m’inquiéter outre mesure – au moins, je suis certaine que je ne suis pas touchée par cette maladie –, mais je trouve quand même que cela témoigne de changements d’habitudes sexuelles, comme si elles étaient accompagnées désormais d’une déresponsabilisation face à des risques bien réels.

Parmi les témoignages que j’ai sélectionnés, beaucoup de Ladies racontent sans fard des réalités choquantes. Je pense que chacun de ces témoignages est en soi une preuve de courage. Parce que le sexe est une chose trop belle en soi pour qu’elle soit polluée par des cicatrices indélébiles. Parce qu’il faut entendre parler de ces maladies, des moyens de les éviter, pour se dire que non, cela ne passera pas par nous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>