Histoires

Nouvelle 30naire, Histoire d’une Phone Addict

Depuis toute petite, j’ai toujours adoré le téléphone. Vous constaterez que l’un des Buzz commerciaux de FisherPrice est le téléphone à roulettes et ce depuis 50 ans ! Chez ma grand-mère, je tournais le cadran du téléphone et j’écoutais le bruit magique ; tac tac tac tac tac… ( Si vous ne voyez pas de quoi je parle, c’est que vous êtes nées dans les années 80 ;-))

Nouvelle 30naire, Histoire d’une Phone AddictAvec l’invention du téléphone à touches, fini le bruit mais le plaisir de converser avec mes grands-parents qui étaient en Espagne était lui, toujours aussi intense. Pendant mon adolescence, il a été d’un grand soutien, grâce à lui je pouvais demander de l’aide, recevoir l’écoute d’une oreille attentive ou simplement parler des garçons avec mes copines…

Je passais des heures au téléphone et quand la facture arrivait dans la boîte aux lettres, je savais que la soirée serait orageuse ! Mon père, père de 4 filles, aurait dû investir dans les actions Télécoms vu les sommes englouties !

Le téléphone est devenu mon allié quand il m’a permis de financer mes études, en travaillant comme téléopératrice, je passais de nombreuses heures au téléphone pour le boulot et j’avais réussi à diminuer ma consommation personnelle… Vers le milieu des années 90, les téléphones portables sont arrivés… Enfin, portables, c’était un grand mot, on se baladait avec une cabine téléphonique équipée d’une antenne rétractable… Mais évidemment, j’en avais UN !

En 2000, lors de mon déménagement à Luxembourg, j’avais 2 téléphones portables pour garder le contact avec mes amis de Bruxelles, cela a duré 2 ans… Depuis juillet, j’ai de nouveau 2 téléphones portables, toujours le Luxembourgeois et maintenant mon tout nouvel iPhone 4… En quelques mois je suis devenue complètement accro à toutes les fonctionnalités ! Il m’est indispensable : quand je l’oublie, je suis comme amputée d’un membre !

Aujourd’hui, mon téléphone est aussi mon iPod, mon appareil photo, mon GPS (ce que j’utilise le plus depuis mon arrivée à Paris), grâce à de nombreuses « applis » (toutes gratuites, j’ai pour principe de ne pas acheter d’appli), j’ai accès aux horaires et itinéraires RATP, je gère mon compte en banque, je peux même regarder la télévision (cette fonction est surtout utilisée par mes enfants), j’ai accès aux programmes des cinémas, théâtres et musées, etc., il est aussi une lampe torche (très utile quand je chassais le scorpion dans le Sud de la France !) et de miroir de poche, il me donne la météo, bref il est un compagnon de survie dans la jungle parisienne ! (Et pour rejoindre LilyParis, sans lui imaginez-vous la taille de mon sac !)

D’ailleurs, il faut absolument que je touche un mot à Steve Jobs sur la problématique du ménage, de la vaisselle et du repassage, pour qu’il mette au point des applis et celles-là je les payerai avec plaisir !

Comme il est le centre de nombre de mes attentions, il provoque des jalousies :

- Ours le traite de « IMerde », surnom inventé par l’un de nos amis…

- Ourson a décidé qu’il veut le même pour son anniversaire ; même pas en rêve ! (Même si le fait de pouvoir le localiser à tout moment est extrêmement tentant, je sais, c’est moche !)

- Boucle d’Or, elle demande à être prise en photo et de les envoyer à sa marraine ou à utiliser le miroir de poche…

Bref, je crois que je viens de filer le virus à mes enfants ! Je devrais changer le titre de mon article : Phone Addict Intergénérationnel !

(cc) Gilderic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>