Humeurs

Jamais sans mon sac !

Article sélectionné par Nouvelle 30naire lors de sa semaine de rédaction en chef

Comme le fait qu’on ne croise jamais de bébés pigeons dans les rues de Paris, vous n’avez jamais remarqué qu’il n’y a AUCUNE fille dans la rue sans sac à main ? Non, ne cherchez pas, ça ne sert à rien, vous ne trouverez pas.

Jamais sans mon sac !Une fille sans sac à main c’est un peu comme Arnold sans Willy, une parisienne sans stilettos, une soirée romantique sans le vendeur de roses qui vient vous interrompre, un petit dej sans Nutella, un dimanche sans grasse mat’, une journée de boulot sans réunion, un barbec sans merguez… clairement, ça ne va pas, il manque quelque chose.

Donc on a compris : le sac à main c’est pas en option, c’est carrément o-bli-ga-toi-re. Et telle Mary Poppins avec son carpet bag, vous avez vous aussi un pouvoir magique : faire rentrer une quantité considérable de trucs en tous genres dans votre sac à main.

Ca donne à peu près ça : votre portefeuille, des lunettes de soleil, du déodorant, votre trousse de maquillage, des chaussures de rechange, un agenda, un petit miroir, un bouquin (qui à lui tout seul pèse 1,5kg – il n’était pas en format poche à la Fnac), une bouteille d’eau, des petits biscuits, une pomme (qui traîne là depuis une semaine… vous préférez les biscuits…), votre carte d’identité, votre permis de conduire (notez que vous n’avez pas conduit depuis 6 ans), votre dernier ELLE, des dollars américains de votre dernier voyage aux US, du vernis à ongles pour une retouche en cas d’urgence…

Mais aussi, des cartes de visite de gens dont vous ne vous rappelez même plus le visage ni où vous les avez rencontrés, vos clés d’appart, vos clés de bureau, votre iPod, votre casque d’iPod emmêlé dans vos clés, un numéro de téléphone gribouillé sur un ticket de caisse, cinq Bic – dont quatre qui ne marchent plus – un pull, votre portable perso, votre portable pro, votre pass Navigo, un appareil photo, de la crème pour les mains, une bague fantaisie, des chewing-gum, de l’aspirine, des Tampax…

Enfin, votre pass de boulot, un disque externe, des pansements, des factures jamais ouvertes, des mouchoirs, votre déclaration d’impôts (à proximité des mouchoirs), une photo d’un ex presque oublié, un parapluie, un chapeau de pluie (au cas où on vous piquerait votre parapluie), votre chéquier, votre carte de Lady Fitness de 2004 (pas remis les pieds depuis)…

Cette liste n’est pas exhaustive. Et puis bien entendu, quand vous avez réussi à faire rentrer tout ça dans votre sac, il y a toujours votre mec qui vous dit : ”Tiens, tu peux prendre mon portefeuille dans ton sac ?” - Soupir - “Et les clés aussi ?” – Aaarrgh - “Et mon portable ?” - JE-VAIS-LE-TUER !

Alors quand vous voyez dans un film une nana qui sort avec une micro pochette de soirée faisant la taille de deux petits beurres maximum, en talons de 12 cm, sans pull, et qui reste maquillée et impeccable toute la soirée (voire même toute la nuit) vous hurlez à l’imposture ! Mais bien sûr ! Où sont ses clés ? Son portable ? Même pas une petite veste ? Aucune retouche maquillage en 4h ? Pas de monnaie sur elle ? Faudrait voir à pas nous prendre pour des quiches.

Ou alors, ce qu’on nous ne dit pas, c’est que c’est sa personal assistant qui lui court derrière et qu’on ne voit pas, lui porte son énorme besace. Oui d’accord, j’entends d’ici le mot “vestiaire”. Sauf que en général, ça se passe comme ça :

1 – La fille dépose son sac à main au vestiaire.

2 – La fille se rend compte qu’elle a oublié son téléphone dans son sac. Dépasse tout le monde dans la queue. Réclame son sac. Prend son téléphone. Se dit qu’on a frôlé la cata. Et redépose son sac au vestiaire.

3 – Mince, elle se rend compte qu’elle a aussi oublié ses clopes. Hop, les récupère.

4 – Zut ! Son briquet ! Tant pis, elle demandera à un mec, ce sera une bonne technique d’approche… Hihi

5- Ah elle a failli zapper de prendre un peu d’argent aussi. Elle y retourne.

6 – Et sa Terracotta !

7 – Et son rouge à lèvres aussi pour une retouche maquillage d’ici 1h.

8- … et des chewing gum pour après la pause clope.

9- C’est bon, elle a son kit de survie ! Elle est prête !

Sauf que maintenant elle a tout ça dans les mains (pas de poche bien sûr). Avouez que c’est drôlement pas pratique. Autre option en soirée si pas de vestiaire : la danse du sac. Vous connaissez ? Un groupe de copines choisit un endroit stratégique en boite (au choix : A – près d’un groupe de beaux gosses, B – près du bar, C – près des toilettes). Ca peut être aussi tout ça à la fois si la boîte est petite). Attention à bien choisir son emplacement car comme vous allez le voir, une fois l’endroit choisi, il est un peu compliqué de bouger.

Elles posent leurs sacs à main par terre et forment un cercle. Et dansent tout autour. C’est “la danse du sac”. La problématique du sac est donc réglée. En revanche, on a l’air sacrément con (mais ça, c’est une autre histoire…)

(cc) Wen Cheng Liu

One Response to “Jamais sans mon sac !”

  • C’est très amusant, je me faisais la réflexion ce matin…
    J’avais un maxi sac (avec tout le contenu décrit dans ton article ;-)) + le pique nique des enfants dans un autre, le cartable de Boucle d’Or et le sac de sport de mon Ourson et je trouvais que tout ça en pleine heure de pointe dans le bus, cela faisait un peu trop…
    J’ai regardé autour de moi et j’ai fait le même constat pas une seule femme sans sac!
    Bref si je ne veux pas passer pour une Provinciale, il va falloir que je me muscle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>