My Space

La Parisienne d’Ines de la Fressange vs La Parisienne de Nouvelle 30naire

Pour cause de départ pour Paris, une copine m’avait offert le livre d’Ines de la Fressange… A peine arrivée au milieu de mes cartons, j’ai commencé à le lire et là quelle déconfiture… Je m’attendais à recevoir plein de petits conseils pour paraître Parisienne de pure souche (il y en a peu, espèce en voie de disparition ! Heureusement que la ville adore adopter de Nouvelles Parisiennes !)

La Parisienne d’Ines de la Fressange vs La Parisienne de Nouvelle 30naireMême si les premières 10 pages sur l’ADN de La Parisienne, m’ont bien fait rire, le reste du livre est à pleurer… Je sais qu’en écrivant ceci, je me ferme sans doute beaucoup de portes au niveau de l’édition féminine (le livre étant co-signé Sophie Gachet) mais qu’à cela ne tienne Nouvelle 30naire a aussi son mot à dire ! Parce qu’il s’il y a bien une chose dont je suis sûre c’est que je ne veux pas être un clone d’Ines de la Fressange…

Primo : Je refuse de porter des vêtements d’homme : JE SUIS UNE FILLE et vu la quantité de magasins tous styles de Paris, je refuse de m’habiller chez les Hommes !

Deuxio : Je ne rentre pas dans un 36 et dixit Ines La Parisienne fait un 36, même si elle avoue en connaître qui font du 40 ! (C’est quoi ces obèses !)…

Tercio : J’ai pas gagné à Euromillions et avec les bonnes adresses d’Inès, je ne donnerai pas à manger à mes enfants tous les jours !

Bref, je pourrais continuer comme ça pendant des lignes et des lignes, en vous parlant des photos qui sont celles de sa fille déguisée en Ines, des adresses que tout le monde connaît, etc. … Mais quelle perte de temps !

Moi je voulais que l’on me donne des « tips » comme disent les Anglais par exemple ; la Parisienne vous invitera pour l’apéro à partir de 20h et pour le dîner pas avant 21h30 (Forcément ; elle bosse !). La Parisienne aime découvrir des petits endroits sympas et pas trop chers où passer du temps avec ses copines, parce qu’une fois qu’elle a fini de payer son loyer, les charges, EDF et les courses, il ne lui reste plus grand chose…, la Parisienne fait ses courses par Internet ou se les fait livrer parce que c’est beaucoup plus pratique, etc…

J’aurais voulu des plans infaillibles pour sortir dans Paris ; théâtre, ciné, restos, etc… Le nom d’un quartier de petits créateurs ou « So Vintage » comme à Londres… Bref aucune réponse à mes questions !

Heureusement une de mes amies m’a invitée à une Soirée Filles, quelques jours après mon arrivée et j’ai eu la chance de rencontrer un panel de Parisiennes, toutes charmantes et très différentes !

Elles ne rentraient pas toutes dans un 36 (Y’en avait même qui rentraient dans du 34 !), elles bossaient beaucoup, se préoccupaient d’autres choses que de leur future paire de ballerines, étaient habillées avec des vêtements de filles et chacune stylée différemment.

Elles étaient toutes généreuses et à l’écoute de la Nouvelle arrivée à Paname 10 jours avant (on parle peu de la générosité des Parisiens mais je le dis et le redis : Ils sont charmants et serviables !).

Elles n’étaient pas juge par rapport à moi, j’étais une de plus (Rien à voir avec le Luxembourg où tout est dans le Show !), je me suis sentie bien parmi elles, elles m’ont filé quelques bons plans, et m’en passeront d’autres via FB… En fait des filles cool et sympas qui avaient autre chose en tête que le rangement de leur dressing !

Alors ma Parisienne, elle est plutôt hétéroclite, elle s’habille stylé mais Son Style, elle bosse, elle est drôle, elle a des tonnes de copines, elle vous aidera à trouver un plan baby-sitter ou vous fera profiter des prix qu’elle a par une copine dans une enseigne, elle est généreuse et elle vous servira de GPS à la fin de la soirée !

La bonne Nouvelle (hormis le fait d’avoir rencontré des filles sympa !) dans tout ça c’est que cela m’a donné l’envie d’écrire un guide sur le XVème (je n’ai pas l’arrogance de connaître tout Paris en 3 semaines) pour aider les gens à s’y installer et à s’y sentir bien !

Après tout, c’est ce que j’avais fait pour Luxembourg et je ne m’en étais pas trop mal sortie… Il ne me reste plus qu’à convaincre un éditeur ;-) ! Oups, je viens de me griller !

5 Responses to “La Parisienne d’Ines de la Fressange vs La Parisienne de Nouvelle 30naire”

  • o/ J’adhère grave!

  • Chère Nouvelle 30naire, et bien merci pour cet article ! Figure-toi que je suis actuellement en train de lire ce “livre” (il s’agit plus d’un guide pour ma part…) et je partage à 100% ton avis ! Je n’en ai pas encore lu assez pour me faire une opinion définitive, mais, même en étant une parisienne pure souche, bercée par une mère et une Grand-Mère fashionista, je suis vraiment étonnée des “lignes directives” pour avoir soit-disant l’air d’une parisienne. Certes, il y a quelques dénominateurs communs, mais le style est carrément stigmatisé à celui d’Inès et… c’est tout. Je suis d’accord pour dire que s’habiller chez les hommes, ça fait bien sur le papier, ou évidemment quand on fait 1m80, mais franchement… De là à se composer aussi régulièrement un style avec des pièces masculines, je renonce !

  • Bonsoir Loou,
    Je te trouve très courageuse de le lire jusqu’au bout!
    Moi, je l’ai fait parce que je voulais écrire cet article, mais après le coup du magasin Bonpoint, j’ai failli vomir ;-)!
    Je voulais le terminer pour ne pas juger sans l’avoir lu…
    Si je n’ai pas mis le mot “guide” parce qu’il ne ns guide en rien du tout ;-)!
    Merci pour ton commentaire qui me conforte sur Mon idée des parisiennes!

  • j’ai entendu parler de ce livre et ce que tu en dis ne me surprend pas du tout. j’y jetterai un coup d’oeil à l’occasion. pour des adresses variées et sympas, et un style plus cool(Ines est trop snob à mon gôut), je te propose Une vie de pintade à Paris ou le site My little Paris, il y a aussi le livre My little Paris. voilà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>