cinoche

Le chat du rabbin

Le chat du rabbin raconte l’histoire d’un félin doué de parole dans l’Alger du début du XXe siècle. Il peut en effet parler après avoir dévoré le perroquet de la maison.

Le chat du rabbinLe rabbin lui interdit alors de voir sa fille Zlabya car le chat ne dit que des mensonges ou des vérités blessantes. Afin de revoir sa maîtresse, le chat du rabbin demande donc tout naturellement à faire sa Bar-Mitsvah.

Il est le narrateur de l’histoire et à travers lui, on découvre la culture juive d’Algérie. Il ne manquera pas d’observer avec un regard critique les errements et défauts des humains qui l’entourent. Il voyagera à Paris afin de rencontrer les parents de Jules, l’époux de Zlabya, ou à travers toute l’Afrique pour trouver Jérusalem d’Afrique.

Ce film est une magnifique fable qui nous fait découvrir la culture juive séfarade. Un film rafraîchissant à voir absolument, les dessins sont d’une grande qualité ! Il y a beaucoup d’humour, et ça fait de bien de rire un peu sur des sujets sérieux !

Ce film a remporté le prix Cristal du long métrage (Joann Sfar, Antoine Delesvaux) au Festival du Film d’Animation d’Annecy 2011 édition n° 51 ; et est depuis le 1er juin au cinéma.

3 Responses to “Le chat du rabbin”

  • euh, on a pas vu le même film…tu confonds avec la bd peut-être…c’est dommage car le film est vraiment super, tout comme la bd, mais beaucoup de choses sont changées pour l’adaptation sur grand écran…

  • non je parle bien du film, je n’ai pas lu la BD.

  • alors t’as un méga souci, car dans le film, pas de mari pour Zlabya ni de voyage à Paris…ça c’est dans la BD…je comptais faire un article sur ce film d’animation, freinée quand j’ai vu que quelqu’un en avait fait un mais là, ça n’a rien à voir avec le film…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>