Coeur

Paris… Je t’aime !

Etre parisien, c’est souvent mal vu, mal perçu ! De l’extérieur, de l’intérieur, par ceux qui fuient la capitale dès les beaux jours… Moi-même j’apprécie de m’évader, j’appréciais les week ends en campagne et en famille, aime découvrir le monde, mais…

Paris… Je t’aime !Ce week end tout particulièrement, j’ai aimé être parisienne ! Oui ! Parce que déjà… Paris, sous le soleil, c’est irremplaçable… Ce week end, était un moment un peu unique et magique !

A Paris, le soleil brillait, même les allergies ne faisaient pas regretter les arbres en fleurs, tous ces Lilas, ces tulipes parsemant les parcs de mille couleurs, et ces autres fleurs…

Ce week end était un moment privilégié, pour aller manger en terrasse, traîner avec des amis en dégustant doucement une bouteille de vin, et profiter de ces chauds rayons…

Ce week end, j’ai vu des serveurs attendre patiemment et nous faire gentiment remarquer, qu’ils allaient fermer à 17h00, pour que l’on finisse notre repas qui n’en finissait pas,

Ce week end j’ai pu faire découvrir mon quartier à une amie qui ne vit pourtant pas très loin !

De Belleville, à Jourdain, aux Buttes Chaumont, cette « longue » balade a rouillé mon genou et usé mes béquilles, mais quel plaisir que le soleil et les parcs en fleurs que de s’y balader…

J’avais presque oublié les charmes de ce parc pour y avoir passé presque trop de temps… Un petit goût de lassitude, et beaucoup d’envie de découvertes d’ailleurs,

Un parc où je reviens depuis peu (et encore plus depuis ces dernières semaines à béquilles) et que je redécouvre.

Un parc par monts et par vaux, une folie, un lieu semblable à une petite forêt reconstruite, avec sa fausse cascade, son lac, son rocher qui culmine à 144m ! Et son belvédère qui offre une des plus jolies vues de Paris, sur le Sacré Coeur et sa colline,

Un parc où pelouse, arbres, tours et détours se succèdent sans fin,

Un parc qui revit depuis ces dernières années et la réouverture de ses restaurants, guinguettes, guignol et manèges pour les enfants !

Une après-midi où un tranquille diabolo au Rosa Bonheur [petite note à venir] avec sa pâtisserie du we est bien plus agréable et alléchant que lors de ses immenses du soir !

Un parc auquel je pensais hier avec nostalgie, me souvenant de sa découverte avec mes yeux de jeune étudiante provinciale de 18 ans, que je comparais amèrement et durement aux forêts de mon Blésois.

Un parc où j’ai pris un immense plaisir à me balader et à parler d’Histoire hier, nous arrêtant à chaque parterre de fleurs, regardant les saisons évoluer, ces jonquilles déjà fanées…

Des journées tranquilles, de la douceur, les nappes qui s’étalent pour les pique-niques, les enfants qui rient, les couples qui prennent le temps de se balader main dans la main,

Les appareils photo que l’on ressort, et les sourires surtout, qui commencent à éclore.

Et ce dimanche ? Un dimanche comme j’en ai fait un rituel depuis environ un an. Assez rarement pour qu’il reste un plaisir !

Un dimanche entre amis, un dimanche plein de sourires et de rires, un dimanche encore au soleil, un dimanche à bruncher, avec le privilège de bruncher au milieu de ses photos,

J’avoue ne pas avoir réalisé.

Être aux pieds du métro Anvers, pouvoir voir le Sacré Coeur, soupirer (quel privilège quand même !), avoir envie de monter, ne pas pouvoir avec les béquilles, puis terminer par marcher tranquillement, voir la Cigale et Pigalle se dessiner, deviner les touristes dans la « foule » naissante, découvrir un nouveau café, la Fourmi [Note aussi à venir!], traditionnel.

Y jouer sa touriste, appareil photo à la main, prendre un café, parler avec sa meilleure amie, être baignée de soleil sur cette terrasse, regarder les touristes s’agiter, pouvoir juste profiter paisiblement de cette ville, parler de ce qu’on fera la prochaine fois, prendre le temps de le faire, penser à la prochaine expo qui nous attend, au prochain ciné, fastoche, à deux pas !

A la prochaine petite boutique de fripes à explorer, explorer quelques sujets sérieux, immortaliser ces moments grâce à nos Blackberry et iPhone, comparer nos photos [Refaire donc nos touristes sous l'oeil amusé et désenchanté d'un jeune serveur], tout cela sous des airs d’Edith Piaf !

Penser aussi à toutes les balades qui nous attendent dans Paris, une fois ces maudites béquilles mises au rebut, aux photos, aux pique-niques, aux chemins à explorer,

- Tiens le 7e arrondissement,

- Dis dans 2 mois, on se le fait à fond hein, toi qui le connais si bien,

-  A cheval sur le 6e, ok me répond-elle. Tu verras on ne passe par aucune grande artère, je connais toutes les petites rues qui sillonnent du 7e à Varenne, à Saint Sulpice et autres lieux que je connais moins bien.

Car finalement, quand on est parisien, chaque saison, chaque semaine, chaque jour, chaque heure, qu’on le soit depuis 1h00, depuis 10 ans, ou depuis 40 ans, est une possible découverte, sans cesse renouvelée, d’une ville où il fait finalement si bon se balader !

Puis le milieu d’après-midi qui arrive, l’envie encore d’en profiter, mais aussi de profiter de son chez soi, de faire le reste, de rentrer, de savoir que le métro ne sera pas bondé, qu’en 30 mn on sera peut être déjà à la maison !

Rentrer, se faire une tasse de thé, et savourer…. Pour moi c’est ça aussi être parisien (avoir la chance d’être parisienne !) Et vous ?

(cc) RoseHermine

2 Responses to “Paris… Je t’aime !”

  • Moi j’adore!!!! Je m’installe dès juillet dans le XVème, j’ai trouvé un petit coin de paradis pour expatrier ma famille ;-)!
    Cela fait 11 jours que j’arpente Paris et j’adore ça!
    Grâce à une amie dimanche, nous avons commencé par bruncher à Montorgueil puis nousnous sommes baladées, Pompidou, Pont des Arts, Le Louvre, Les jardins du Luxembourg, les Champs avec une petite pose glace, et nous avons rejoint le Xvème, le tout à pied sous le soleil…. C’était tout simplement génial!

  • J’adore aussi aux beaux jours, me faire de beaux itinéraires!
    J’adore la pause crêpe ou glace île saint louis, bien que très touristique, après une expo à l’institut du monde arabe puis une longue balade sur les quais.
    J’aime voir tous ces magnifiques monuments, mais il ne faut pas non plus hésiter à se perdre dans les petites rues, celles où les touristes ne vont pas et où les voitures se font rares ;-)
    belles balades alors! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>