Back Room

Mujer contra Mujer

Pour ma première sortie en tant que rédactrice en chef de la Back Room, j’ai décidé de faire la part belle aux amours entre femmes, thème largement exploité entre ces lignes. Si certains esprits chagrins croiraient, à l’instar des réactions au I kissed a girl de Katy Perry, que le saphisme est une mode de filles chébran pour allumer leurs congénères masculins en soirée, certaines contributrices prouvent pourtant le contraire.

Mujer contra MujerQue ce soit l’occasion qui fait le larron ou un véritable mode de vie et de pensée, l’amour entre femmes reste le vecteur de fantasmes n°1 chez nos congénères masculins. Une raison pour laquelle l’homosexualité, et plus encore la bisexualité féminine est largement tolérée, voire même encouragée, en tout cas bien plus que son avatar masculin.

Car oui, si les hommes aiment voir les femmes entre elles, c’est essentiellement pour se poser en sauveur de l’espèce humaine en engendrant le plus de femmes possible et de se rassurer ainsi avec leur virilité. Un peu d’éducation ne leur ferait pas de mal, quand on peut lire sur ce site les mésaventures de dame Phéno

Si toutes les femmes ne sont pas sensibles aux doux charmes de leurs congénères, et même si certaines hésiteraient, je vous laisse un sublime passage de Philippe Delerm, décrivant avec sensualité le sexe d’une femme ouvert au désir :

« Cette mouillure-là a quelque chose de la figue, évidemment. Cette moiteur qui se révèle et progresse. Comme elle est bonne, cette production palpable du désir. Là. Au plus secret, au plus caché […]. Comment est-ce que cela commence ? Les gestes, les caresses ont-ils le pouvoir d’accentuer, de faire naître, ou bien cela demeure-t-il une affaire entre Elle et Elle, la volonté mentale de s’ouvrir ? » Alors, tentées, my Ladies ?

(cc) Gabriela Camerotti

One Response to “Mujer contra Mujer”

  • Pour l’exactitude de l’édito, je tiens à préciser que les hésitations évoquées ne sont plus et que la période d’errements/traversée du désert est terminée. Professionnalisme oblige. ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>