Back Room

Magadit à la soirée Love To Love chez 1969 !

« Mademoiselle vous prendrez bien une fraise Tagada avec votre champagne ? » « Oui c’est très gentil merci, bien sûr mais dites moi donc il a combien de vitesses ce vibro là ? Et ce stylo chocolat spécial préliminaires gourmand, il fait combien de calorie par léchouille ? »

Magadit à la soirée Love To Love chez 1969 !Oui, je sais ce que vous vous dites. C’est vraiment craignos d’œuvrer pour la Back Room, de passer ses soirées dans les cocktails, d’assister aux démonstrations digne de la foire de Paris des adorables attachées de presse avec un sourire aviné (pas celui des attachées de presse).

Vous avez raison, ça craint. La semaine dernière au péril de ma vie, je me suis donc rendue chez 1969, où j’ai frétillé avec d’autres blogueuses, où je suis tombée sur Lolipop, alors on a frétillé de plus belle, croisé un love coach ami de Ladies Room, et joué des coudes avec les journalistes pour l’avant première d’une nouvelle ligne à déguster : Love to Love.

Alors au programme, huile de bain lactée… pour le bain, huiles d’après le bain, d’avant le massage, de pendant le massage… hum et d’après le massage. Beaucoup de choses à lécher, à goûter, des saveurs très très sucrées dans cette ligne de cosmétiques intimes comestibles pour le corps. Mon préféré, le stylo au chocolat, au très bon goût de vrai chocolat pour s’écrire des mots doux et les effacer du bout de la langue… L’avis du spécialiste gay, embarqué pour l’occasion dans ce temple hétéro de la luxure : « Quoi vous ne faites rien au goût saucisson sec ? »

Une fois huilés, vous pourrez continuer à vous chauffer avec du gel frissonnant à la menthe poivrée. Et si vous préférez le chaud ou vous craignez que votre amant ne flippe parce que je cite toujours le mâle spécialiste ès gels : « La menthe poivrée ça fait mal au gland », optez pour le So Hot chauffant avant de vous faire coller une bonne fessée au talc histoire de faire circuler le sang et exciter la bête…

Bref y en a pour tous les goûts dans cette nouvelle gamme plutôt rigolote, qui sent bon, à condition d’aimer les saveurs à la vanille, miel ou barbe à papa et qui permet toutes les audaces gourmandes. Et je finirai par cet avis du spécialiste définitivement martien voir obsédé sexuel que je remercie ici de nous avoir fait glousser toute la soirée : « Quoi, mais vous avez vraiment besoin de faire tout ça avant de vous envoyer en l’air ??? » (sic)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>