My Space

Scènes de ménage, couples en guerre

En ce moment, vous avez une forte probabilité si, comme moi, vous fréquentez assidument les cinémas, de tomber sur un des trois sketches inédits de Scènes de ménages. Après une première campagne du 13 au 26 octobre dernier, pour lancer la deuxième saison, c’est dans plus de 2.000 salles de cinéma (100% des multiplexes de France) que M6 soutient la série du 26 janvier au 15 février 2011.

Scènes de ménage, couples en guerreScènes de Ménages, est une mini-série télévisée française quotidienne diffusée sur M6 depuis novembre 2009, tous les jours de la semaine, du lundi au samedi, dans la dangereuse case du « 20h05/20h35 ». La saison 2 est diffusée depuis octobre 2010 et réunit en moyenne plus de 3 millions de téléspectateurs, soit une progression de 1,2 million de téléspectateurs depuis son lancement, soit 65% (record d’audience le 6 janvier 2011 avec 3,2 millions de téléspectateurs et 19,8% de parts de marché sur la ménagère de moins de 50 ans, soit le meilleur résultat de M6 sur cette tranche depuis mars 2006).

Et en effet le démarrage a été quelque peu difficile, puisque la série ne réunissait au départ que 8.8% de part de marché et 17.3% sur la ménagère de moins de 50 ans. Beaucoup trouvaient que c’était une resucée d’Un gars, une fille, certainement à cause de la participation de la sœur d’Alexandra Lamy, qui s’est depuis fait un vrai prénom, grâce au succès de son one-woman-show, Dernières avant Vegas, mise en scène par Alex Lutz (ancien de Caméra Café) et sa nomination au César du meilleur espoir féminin 2011 pour Tout ce qui brille. J’aime d’ailleurs beaucoup son côté fonceur, à la limite du garçon manqué, et tout à la fois girly et pétasse.

Premièrement, je n’ai jamais été fan d’Un gars, une fille et, si Jean Dujardin a su éveiller ma mansuétude (je me demande bien comment…), je ne me retrouvais pas vraiment dans cette dinde de chouchou. Un sketch sur trois était vraiment drôle. Avec Caméra Café, sur M6, au moins j’étais gâtée : machine à café lyophilisé et bruits de couloirs, je retrouvais mon ambiance de travail croquée avec sarcasme et politiquement incorrect. D’ailleurs je ne me lasse pas des rediff’ sur les différentes chaînes. Avec Kaamelott, j’ai pris le risque de rater quelques épisodes, mais, au final, les « c’est pas faux » et « Elle est où la poulette ? » n’avaient plus de secrets pour moi.

[Pitch] : « Des scènes de ménages du quotidien à travers trois couples de générations différentes : Marion et Cédric les trentenaires, Liliane et José les quinquagénaires, Huguette et Raymond les septuagénaires. Tous les coups sont permis pour ces trois couples… »

J’avoue que j’ai du mal à savoir qui je préfère. Moi-même, je me situe entre le couple José (Frédéric Bouraly) et Liliane (Valérie Karsenty, qu’on a vu, à l’opposé de son personnage de fofolle coquine, dans un des rôles principaux de Maison Close, la dernière série de Canal +) et Cédric (Loup-Denis Elion, excellent) et Marion (Audrey Lamy). Peut-être parce qu’elles ont toutes les deux une libido en béton…

Mais j’avoue qu’Huguette (Marion Game, qui double d’ailleurs la mère de Malcolm, qui a joué l’intérim avec la nouvelle version de Caméra café qui s’est royalement planté) et Raymond (Gérard Hernandez) sont pas mal gratinés. C’est justement ce va-et-vient, si je peux me permettre, entre les trois couples qui créé la dynamique du plaisir : on ne s’ennuie pas vraiment et un sketch un peu court ou léger est vite rattrapé par un autre. Ce qui permettra certainement de repousser la période des guests, qui sonne souvent l’essoufflement d’un concept. Et on peut s’identifier alternativement à chacun des couples : parce qu’on a tous chez nous quelque chose des jeunes amoureux et aussi quelque chose des vieux croutons (moi, perso, c’est le sudoku et la bouillotte).

Moi, j’ai définitivement été conquise par la série, dont je ne raterais pas un épisode en rentrant le soir, après ma journée de cours, avachie sur mon canapé. Vous gênez pas, ça défoule par procuration !

5 Responses to “Scènes de ménage, couples en guerre”

  • ha je n’avais pas fait le rapprochement entre lilianne et la maquerelle de maison ! superbe actrice en passant

    merci !

  • Oui, la transformation d’un rôle à l’autre était suffisamment étonnante, pour ceux et celles qui ont suivi Maison Close, pour que je le fasse remarquer.

  • J’ai vu que les premiers épisodes de Maison close, maquerelle ça oui elle l’était, mais je l’ai pas sentie ni fofolle ni coquine… Je dois finir de regarder la saison ?

  • Nan, en fait, c’est dans Scènes de ménage que je la trouve fofolle et coquine. Dans Maison Close, elle aurait plutôt du mal à laisser vivre son “cygne noir” ;) (j’ai déjà vu “Black swan” deux fois cette semaine…)

  • non mais elle est juste extra dans M.C c’est le jour et la nuit avec S.D.M

    perso j’adhère !

    mais oui rose continue la série c’est vraiment bien fait toutes les actrices joue très bien et il y’a un vrais scénar tu sent les professionnels derrière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>