Back Room

Ma Saint-Valentin de célibataire riot

Je ne sais pas comment je me débrouille, mais je n’ai jamais fêté en presque 28 ans d’existence une Saint-Valentin en couple. J’aurais pu, durant mon année et demi avec Tiny, ne pas me soustraire à la fête des amoureux. Mais les mois de janvier nous ont été fatals… Bref, encore une fois, je vois des petits cœurs roses partout, et vous savez quoi ? Et ben ça me gonfle ! Donc en ce moment, à l’image d’Anaïs.

Ma Saint-Valentin de célibataire riotMalgré tout, même si je ne suis pas forcément courtisée en ce moment et que, forcément, je n’ai pas super le moral, je vois tout de même certains avantages au célibat en ces jours nappés de guimauve. Voici donc mes raisons pour lesquelles je fuckerai la Saint-Valentin ce lundi 14 février 2011 :

-  Ce n’est pas parce que je suis célibataire que je vais louper la batucada. J’ai donc autre chose à faire que de me faire inviter au restaurant par un quelconque contact Meetic ou Adopte un mec (et ouais, parce qu’en plus, je combine ^^). Ce lundi 14 février 2011, je retrouverai donc mon orchestre préféré, en passant ma rage de célibataire sur un gros gongê (et ouais, parce qu’en plus, j’aime les gros gongês). Musique. Défoulement. Binouse. Joie.

- Ce n’est pas parce que je suis célibataire que je ne *** pas. Même si cela ne se termine pas en histoire romantique, même s’il ne va pas vous déclarer que vous êtes la femme de sa vie, une nuit torride avec un homme dans une chambre d’hôtel, surtout un 14 février, est toujours bonne à prendre.

- Ce n’est pas parce que je suis célibataire que je ne reçois pas de preuve d’amour. Et là, je voudrais remercier mon filleul. Je vais chez ma grand-mère, en Bretagne, un 14 février, et je vois débouler ce petit garçon qui avait 4 ans à l’époque. Il court vers moi  en criant Marraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaine  (comme Ma reine, quoi ^^). Puis il me serre dans ses bras et me fait un gros poutou baveux et le câlin qui va avec. Si ça, ce n’est pas une preuve d’amour…

- Ce n’est pas parce que je suis célibataire que je vais pleurer. Même si, personnellement, là, tiens, j’ai un coup de mou (because plan d’enfer qui glisse entre mes doigts, copines ambiance SATC qui se casent…), je me dis que c’est un mauvais moment à passer. Au pire, j’essaie de voir ce que je peux faire toute seule sans être dérangée (épilation, lessive…). Et j’apprécie.

- Ce n’est pas parce que je suis célibataire que je suis désespérée. M’enfin ça, c’est plus un truc concernant la méthode Coué. Si j’écris cet article, c’est que je suis justement désespérée. Mais faut que ça sorte. Voilà. Pfiou. Ça va mieux. En fait non T_T.

À force de mauvaise foi, due à mon caractère riot, je vais me dire que ce lundi 14 février 2011 est un jour comme un autre. Car je n’espérerai pas de bouquet de rose, ni de petit cœur en chocolat, et encore moi la bague Dinh Van synonyme pour moi de demande en mariage. J’espérerai juste que je passerai une bonne journée, et qu’elle se terminera comme tout autre lundi soir…

(cc) Helga Weber

One Response to “Ma Saint-Valentin de célibataire riot”

  • (ah, ça y est, j’y suis!) Et, en plus, ça tombe un lundi ? nan, un truc à rompre la veille, histoire d’être débarrassée ;))) Et puis, c’est bien connu, tous les mecs détestent la St Valentin, alors que le 15 février, ils adorent. Vive le 15 février : la Saint Claude, Faustin, Georgette et Walfrid !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>