bouquin

Où j’ai laissé mon âme – Jérôme Ferrari

En 1957, à Alger. Le capitaine Degorce retrouve le lieutenant Andreani avec lequel il a partagé les combats puis la détention en Indochine. Andreani voue à Degorce une admiration sans borne.

Où j’ai laissé mon âme – Jérôme FerrariDésormais, à Alger, les prisonniers passent des mains de Degorce à celles d’Andreani car voilà la question essentielle de ce livre : comment la même personne, de victime peut-elle aussi facilement devenir bourreau ?

Andreani est sans état d’âme, Degorce lui doit se trouver des raisons à sa conduite. A-t-il perdu sa foi, son âme ? Et, si oui, où et comment ?

Enfin, voici Tahar, le rebelle, le terroriste, figure christique qui impressionne malgré lui Degorce.

Voici trois personnages inoubliables, rassemblés et broyé par l’Histoire dans un récit douloureux servi par une magnifique écriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>