Culture

Faites votre toile ! #7

Se cachent parmi les filles à la page nombre de cinéphiles aguerries devant l’Éternel, qui nous font souvent le plaisir et le privilège de nous faire part de leurs critiques cinématographiques, et ce en toute humilité, bien sûr ! La rédaction de votre magazine préféré a donc décidé de vous donner un petit coup de pouce afin que vous n’ayez plus de raison de ne pas vous rendre en salles obscures pour de petites séances bien agréables ! Retrouvez désormais notre pot-pourri des meilleures sorties ciné de la semaine : Ladies, faites votre toile !

Le premier volet des toutes dernières aventures du sorcier britannique le plus connu au monde est dévoilé aux yeux du monde… ou plutôt des Français ! Harry Potter 7 est dans les salles, tirant toute la couverture sur lui, alors que de très jolis films se profilent à l’horizon, entre sentimentalisme, nostalgie, mélancolie et cynisme, sans oublier certaines comédies… parfois tragiques, de quoi se pâmer dans l’obscurité en attendant de plus beaux jours, ou juste les fêtes… Suivez le guide !

  • Faites votre toile ! #7Le nom des gens : Pour rallier les hommes à sa cause, Bahia Benmahmoud n’hésite pas à jouer de tous ses charmes pour parvenir à ses fins. Sa cause : l’engagement politique. Elle s’attaque alors à tous les hommes susceptibles d’être de droite, qu’elle parvient à dénicher assez rapidement. Jusqu’au jour où elle rencontre Arthur Martin, correspondant en tous points au cliché, apprenant avec surprise que les apparences sont parfois trompeuses…
  • Jacques Gamblin et Sara Forestier servent de manière très intelligente un film léger, agréable à voir, où Sara Forestier semble pour une fois juste et naturelle, et non pas pleine de stéréotypes comme elle a pu nous en servir tout au long de sa carrière cinématographique… Il faut dire aussi qu’elle n’a pas toujours été aidée, n’est pas donné à tout le monde de “jouer” sous la direction d’Abdellatif Kechiche… Faut-il rappeler sa prestation remarquablement odieuse de France Gall dans le biopic sur Gainsbourg ? Non, mais le mal est déjà fait. En tout cas, avec Le nom des gens, la jeune comédienne semble se racheter une conduite, ce qui n’est pas pour nous déplaire !
  • Faites votre toile ! #7Harry Potter et les Reliques de la Mort : Partie 1 (HP7) : Après la mort de Dumbledore, Lord Voldemort gagne davantage de terrain et détient désormais les rênes du Ministère de la Magie. De son côté, Harry et ses amis tentent de terminer la mission confiée par le feu directeur de Poudlard afin d’abattre l’infâme créature à l’origine de la mort de ses parents…
  • Alors, autant vous le dire tout de suite, je sais de quoi je parle. Autant la génération Twilight m’est totalement passée au-dessus, mais ayant lu à plusieurs reprises les différents tomes d’Harry Potter, sept, pour être très exacte, dont les quatre derniers devaient peser au bas mot dix kilos et bien trois mille pages, du sorcier, j’en ai bouffé. Cela dit, en toute objectivité, si vous voulez du suspense, de l’action, un peu de frisson (je dis bien un peu), n’hésitez pas, généralement, c’est du beau spectacle !
  • Faites votre toile ! #7Memory Lane : Hauts-de-Seine, au mois d’août. Des amis d’enfance, dans leur vingtaine, se retrouvent à passer quelques jours dans cette banlieue qui les a vus grandir, les bons comme les mauvais souvenirs ressurgissent, comme un clin d’oeil à une époque depuis peu de temps révolue…
  • La vague des films sentimentalo-mélancoliques lancée par les Petits mouchoirs débarque en déferlante dans nos salles. Memory Lane se replace dans ce courant, avec des personnages plus jeunes, moins torturés, une histoire un peu plus légère, mais tout aussi touchante. Et puis surtout, ça fait du bien de voir de jeunes comédiens talentueux qu’on voit rarement ailleurs, c’est rafraîchissant.
  • Faites votre toile ! #7Outrage : Des clans de yakusas japonais se disputent la bienveillance du Parrain. Entre fausses allégeances et coups bas, phalanges sectionnées et tatouages élaborés, tout n’est que vengeance et trahison dans un univers où les héros n’existent pas…
  • En voyant la bande-annonce, toute cette violence aveuglante, ce cynisme débridé, cette hiérarchisation des hommes de main autour d’une seule et même figure, Outrage m’a étrangement rappelé A bittersweet life, de Kim-Jee Woon. Reste à savoir si les deux films sont comparables d’un point de vue esthétique et même scénaristique ; à déterminer.
  • Faites votre toile ! #7Quartier lointain : Un homme d’une cinquantaine d’années débarque par hasard dans la ville de son enfance, et après un malaise, se réveille dans le corps de l’adolescent qu’il était quarante ans auparavant… Il va revivre sa première histoire d’amour, et tenter d’éviter la séparation de ses parents, si tant est qu’il puisse en être capable…
  • On oublie rapidement le versant “science-fiction” du film pour adhérer complètement au fait qu’un homme puisse revivre ses premières années. Parce qu’on repense à notre propre enfance, à ce qu’on aurait aimé changer pour améliorer notre vie, le genre de choses qu’on imagine gravées dans le marbre à jamais. Sam Garbarski nous offre une petite échappée vers un monde meilleur, celui où, simplement, on remonterait le temps pour en apprécier les moments magiques. Et advienne que pourra.
  • Faites votre toile ! #7Tribulations d’une amoureuse sous Staline : Sabine vit une petite existence sans histoire avec sa mère et sa grand-mère à Varsovie, elle a trente ans. Jusqu’au jour où le grand amour vient frapper à sa porte, sans crier gare. C’est sans compter sur la participation de sa mère et de sa grand-mère qui voient toutes deux d’un mauvais oeil l’arrivée de cet homme mystérieux…
  • Des films polonais de cet acabit, on voudrait en voir plus dans nos cinémas ! Caustique, trivial, ce film promet de bons moments de rire dans la Pologne de Staline où trois générations de femmes font sécession à leur manière. N’est pas communiste qui veut, ma foi !
  • Faites votre toile ! #7Mugabe et l’Africain blanc : En 2008, Mike Campbell, un des derniers fermiers blancs du Zimbabwe après la très violente réforme agraire de Mugabe qui a littéralement poussé la plupart des agriculteurs blancs à abandonner leurs terres au profit des noirs, porte plainte contre le président pour demander justice. Lui et sa famille devront faire face à la cruauté de l’homme à la tête du Zimbabwe, Robert Mugabe.
  • Ce documentaire met l’accent sur une problématique souvent peu explorée en France : que penser des chefs d’Etat africains bien décidés à faire des Européens expatriés leur bouc émissaire ? Comme ce fut le cas en Côte d’Ivoire en 2004, la violence exercée vis-à-vis des populations blanches est scandaleuse, et sous couvert de la néo-colonisation, les exactions de ces Chefs d’Etat restent impunies. Injustice, quand tu nous tiens.
  • Faites votre toile ! #7Benvenuti al Sud ! : La version italienne de notre “Bienvenue chez les Ch’tis” national, inutile de vous faire un dessin ! Ici, le personnage principal, découvre le Sud de l’Italie, région riche en… Pas grand chose, finalement !
  • On ne va pas revenir sur le succès interplanétaire du film grandiose de Môssieur Dany Boon, en lice pour le César d’Honneur dans la Toute Nouvelle Catégorie du Film Comique Du Siècle ; cela dit, pour être un peu familière des disparités entre le Nord et le Sud de l’Italie, et aussi parce que ça fait du bien de ne pas s’arrêter à une vision éternellement franco-française, Benvenuti al Sud ! peut paraître amusant. Et je dis ça, parce que je n’ai pas vu Bienvenue chez les Ch’tis, autant éviter les redites.
  • Bonne (s) séance (s) à tou(te)s !

One Response to “Faites votre toile ! #7”

  • “Outrage m’a étrangement rappelé A bittersweet life, de Kim-Jee Woon. Reste à savoir si les deux films sont comparables d’un point de vue esthétique et même scénaristique ; à déterminer.”
    –> Je ne suis pas encore allé voir Outrage mais je doute qu’il soit comparable à A bittersweet life, sur le plan esthétique du moins (ne serait-ce qu’en ce qui concerne l’esthétique des acteurs ^^). Intuitivement, j’ai pensé à “Aniki, mon frère” moi comme comparatif, mais là encore je pense qu’il ne se ressembleront pas.

    La première qui ira le voir pourra nous dire à quel autre film il ressemble (ou pas).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>