Culture

Faites votre toile ! #5

Se cachent parmi les filles à la page nombre de cinéphiles aguerries devant l’Éternel, qui nous font souvent le plaisir et le privilège de nous faire part de leurs critiques cinématographiques, et ce en toute humilité, bien sûr ! La rédaction de votre magazine préféré a donc décidé de vous donner un petit coup de pouce afin que vous n’ayez plus de raison de ne pas vous rendre en salles obscures pour de petites séances bien agréables ! Retrouvez désormais notre pot-pourri des meilleures sorties ciné de la semaine : Ladies, faites votre toile !

Hollywood fait de l’ombre à la petite industrie du cinéma français ce mercredi… Mis à part le dernier film de François Ozon qui tire sur lui la couverture médiatique depuis maintenant quelques semaines, on a du mal à garder le bec hors de l’eau… On retrouvera donc dans les salles obscures l’idole des jeunes vampirisés de Twilight, Kristen Stewart, impressionnante dans un rôle librement inspiré d’une Jodie Foster dans Taxi Driver, et l’idole des plus jeunes, mélomanes s’ils en furent, Zac Efron, en proie à ses démons et fantômes. Suivez le guide…

  • Faites votre toile ! #5Date limite : Robert Downey Jr et Zach Galifianakis, trublion de l’hilarant Very Bad Trip, coincés dans un road trip (encore !) contre la montre à travers l’Amérique… Avec la participation remarquée de Mr Jamie Foxx (Ray, Miami Vice : Deux Flics à Miami…), s’il vous plaît !
  • Pour être tout à fait sincère, on ne se lasse jamais des comédies américaines. Vraiment. Le scénario, souvent pauvre, laisse toujours à désirer. C’est toujours plus ou moins la même histoire qui se répète, les mêmes gags, les mêmes situations cocasses, et pourtant, on continue à en rire ! Le comique de situation avec Robert Downey Jr, je dis oui avec véhémence ! Le dernier Sherlock Holmes était caustique à souhait, dans un autre registre, on appréciera également Date Limite ! Jusqu’à sa date de péremption…
  • Faites votre toile ! #5Unstoppable : Un train avec à son bord une cargaison de produits toxiques, complètement hors de contrôle, est sur le point de dérailler pour aller s’échouer en plein cœur d’une ville, anéantissant tout sur son passage… Attention, catastrophe ! C’est sans compter sur Denzel Washington et l’éphèbe Chris Pine pour sauver la situation, bien évidemment.
  • Ça vous rappelle quelque chose ? Le téléfilm du jeudi après-midi sur la première chaîne télévisée française ? Oui, probablement. Soyons sincères, des histoires de trains fous qui déraillent, on en a déjà vu des tas, ne soyons pas dupes ! Mais ça reste 1h40 de suspense qui nous fait nous ronger les ongles et nous coupe le souffle, d’actions qui nous décoiffent, la pression, la pression, que de pression ! Ils sont forts, ces Américains.
  • Faites votre toile ! #5Le secret de Charlie : Charlie et Sam St Cloud sont deux frères que tout réunit. Charlie, s’apprêtant à quitter la maison familiale pour l’université, laisse derrière lui un frère perdu, esseulé, apeuré. Or un accident malheureux voit disparaître Sam, le frère de Charlie, qui va revenir le hanter, l’obligeant à tenir ses promesses de ne jamais l’abandonner. C’est sans compter sur cette jeune skipper que Charlie va rencontrer, incapable de savoir si elle aussi est réelle ou pas…
  • Sortez les violons et les mouchoirs, la gueule d’ange de Zac Efron ne nous laissera pas indifférentes. Avec un scénario archi mélo-dramatique et une situation aussi délicate, il y a peu de chances pour qu’on ne succombe pas à la mièvrerie de cet opus. La seule solution serait de ne pas aller le voir, mais ne soyons pas mauvaise langue, les larmes de crocodile ne font de mal à personne.
  • Faites votre toile ! #5Potiche : 1977. Robert Pujol, riche industriel, mène son entreprise de parapluies d’une main de maître, traitant ses employés comme sa famille de manière irrespectueuse et tyrannique. A la suite d’un mouvement de grève, et après avoir été séquestré, il est envoyé en maison de repos par son médecin, contraint de laisser la tête de son entreprise à sa femme, Suzanne, qu’il considère comme une potiche. Il se trouve que Suzanne n’a rien d’une potiche et qu’elle s’en sort plutôt bien en patronne, jusqu’au retour de Monsieur…
  • Et on réalisa l’immense potentiel “Jacqueline Maillant” en la personne de Catherine Deneuve ! Qui l’eût crû ? François Ozon s’entoure une nouvelle fois de la grande Deneuve, qu’on retrouve radicalement transformée (après Huit femmes…) Le réalisateur s’amuse des clichés de l’époque avec une aisance telle qu’on en vient presque à oublier à quel point encore en 1977, la place de la femme était encore loin d’être satisfaisante…
  • Faites votre toile ! #5Belle épine : Prudence a 17 ans. Esseulée, elle se laisse entraîner par Marilyne dans une bande de jeunes fascinés par les grosses cylindrées et les mobylettes trafiquées. Elle tente de s’y faire une place, troquant sa solitude pour un semblant de liberté.
  • Léa Seydoux et Anaïs Demoustier, la jeune garde du cinéma français, déjà nommées dans la catégorie du César du meilleur espoir féminin, en voilà un duo qui n’étonne personne. Parce qu’elles ont déjà joué ensemble, dans La belle personne. Mais ça ne suffit pas. Surtout parce qu’on aimerait les voir dans des rôles autres que des adolescentes déchirées par leur petite vie (de bourgeoise ou de fille de prolétaire, rayer la mention inutile). Pour une fois.
  • Faites votre toile ! #5Welcome to the Rileys : Doug Riley rencontre Mallory dans un strip club de la Nouvelle Orléans. Bouleversé, il tente de lui venir en aide avec sa femme. Or les Riley ont perdu leur fille unique il y a huit ans, créant chez eux un vrai traumatisme remontant à la surface avec l’arrivée de Mallory dans leurs vies…
  • Autant Kristen Stewart avait été assez peu convaincante dans The Runaway, qu’elle nous subjugue dès la bande-annonce de ce film. Le rapport très difficile qui s’instaure entre ce couple bienveillant et cette gamine torturée, stripteaseuse à pas même seize ans, est véritablement prenant. Cet opus de Jake Scott est notre coup de coeur de la semaine.
  • Faites votre toile ! #5Severn, la voix de nos enfants : Severn Cullis-Suzuki avait douze ans lors du sommet de la Terre à Rio, en 1992. Elle s’était exprimée devant les dirigeants du monde entier, première fois où un enfant s’exprimait ainsi en public, lors d’une conférence internationale. Aujourd’hui, à vingt-neuf ans, enceinte de son premier enfant, elle revient sur les actions positives accomplies dès lors, se posant la question suivante : “Quel monde laisserons-nous aux générations futures ?”
  • Severn Cullis-Suzuki est un modèle pour la nouvelle génération. De savoir que presque vingt ans plus tard, des choses ont changé, des actions positives ont été commises, après l’avertissement lancé par cette enfant de douze ans, nous rassure quelque peu pour l’avenir. Même si le combat n’est pas tout à fait terminé…
  • Bonne(s) séance(s) à tou(te)s !

One Response to “Faites votre toile ! #5”

  • Date limite m’a vraiment déçue…Les acteurs sont bons, mais le scénario plus que moyen…J’ai juste souri à deux ou trois reprises.
    Potiche m’a bien fait rire par contre, le personnage que joue Fabrice Luchini est extra ! Sans parler de Karin Viar aussi !
    Enfin, Rubber, film plutôt conceptuel basé sur l’histoire d’un pneu tueur (pas dans la sélection précédente) était intéressant à voir. Peut être un chouïa trop long…?

    Pour Buried, étant claustro, je ne pourrais pas le supporter je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>