Back Room

T’aimes ça hein ?

C’est l’histoire de l’humanité, l’histoire des hommes qui arrachant les cheveux de leurs femelles, les traînaient dans la grotte, leur grimpaient dessus en hurlant, s’affalaient sur leur croupe 3 minutes 59 plus tard (et oui c’est la moyenne observée à l’âge de pierre) l’écume aux lèvres en cherchant dans les yeux de leur victime semi évanouie, la preuve de leur virilité assouvie.

T’aimes ça hein ?C’est l’histoire des amants, l’histoire des hommes en costard qui après avoir fait la cour à leur femelle, les attirent sournoisement dans leur duplex-terrasse, leur grimpent dessus en beuglant leur passion, s’affalant sur leur croupe 3 minutes 59 plus tard… Vous connaissez la suite. Après tout la durée de copulation moyenne ayant peu évolué depuis les siècles avant JC.

C’est un peu l’histoire de l’évolution du langage. J’ai bien dit langage et non civilisation… J’ai bien dit langage et non dextérité linguale. Faut pas rêver les filles…. C’est également l’histoire de grands moments de solitude, d’interrogations intenses chez nous les filles, d’interrogatoires insensés chez eux les mâles en mal d’estime de soi :
« C’est bon hein ? T’aimes ça hein ? Tu jouis hein ? Personne ne t’a jamais fait ça hein ? Je suis bon hein ? Pis t’as vu c’est long hein ? Pis t’as ce que tu mérites t’as vu hein ? T’es une cochonne hein ? Tu vas crier hein ? Pis t’en as jamais vu d’aussi jolie hein ? Pis t’as envie de moi hein ? Je t’excite hein ? Pis tu te rappelles la dernière fois quand je t’ai mis mon doigt dans l’oreille c’était bien hein ? Et quand je pose ma main sur ton sein, mon pied sur ta cuisse, mon gros orteil sur ton genou, ma langue dans ta bouche, et mon nez dans ton œil… c’est bon hein ? Pis t’es une vraie Salooooooooooope, hein ?» Le tout en … Je vous le donne en mille : 3 minutes 59… Évidemment.

Hey psst au passage les gars on doit vous rappeler qu’il faut en moyenne 7 minutes à une femme pour atteindre l’orgasme ? Et qu’à l’inverse ce n’est pas parce que vous nous la jouez Marathon Man en 2h45 qu’on aura systématiquement 23,6 orgasmes ? (soit un orgasme toutes les 7 minutes… ça fait rêver.)

Enfin bref je me demande parfois si les grognements bestiaux des hommes kro mignons n’étaient pas plus excitants que les nouveaux commentateurs du journal du hard. Je me demande si ces spécimens-là ne confondent pas expérience sexuelle avec le métier de Roger Gicquel.

Enfin moi je dis ça, je dis rien. Je ne disais rien de rien justement. Aux pipelettes de la branlette je disais oui-oui du bout des lèvres, je murmurais à peine quelques borborygmes à ces anonymes. Pas un merci, rien nada, je ne mange pas de ce pain-là. Je criais pour les faire taire. Laissez-moi me concentrer bordel, on ne s’entend plus prendre son pied.

Bon évidemment dans le tas, et c’est une injustice pour les autres, y’en a « des » qui manient le verbe comme un gourdin. Y’en a « des » qui vous font grimper la pression à la simple évocation du fruit de la passion. D’un mot ils vous excitent, en trois vous satellisent. Ils susurrent d’une voix gourmande, ils ordonnent, ils attisent. Quand les autres flippent, ceux-là conquièrent sans effort, du bout des lèvres, dans un souffle…

Ceux-là, s’ils ont eu en sus la bonne idée de vous combler, peuvent malicieusement se permettre dans un clin d’œil complice de vous lancer l’indémodable verdict : « Alors, heureuse ? » A ceux-là, et seulement à eux, je dis en soupirant « ohhhh OUI ! ENCORE ! OUIIII …»

(cc)  Alex Dram

One Response to “T’aimes ça hein ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>