Histoires

Windows Phone 7, this is so smart !

ou l’industrie Apple enfin tenue en échec par son principal adversaire, et de taille celui-ci : le géant Microsoft.

Loin d’un affrontement David contre Goliath, Loou et moi nous sommes rendues mercredi soir dernier à la présentation du tout nouveau système d’exploitation de Microsoft, j’ai nommé Windows Phone 7. Pour la petite explication à celles et ceux à qui ça ne parlera pas, Windows Phone 7 n’est PAS un téléphone. (C’est un système d’exploitation. La précision, c’est cadeau. Vous comprendrez par la suite que ça ne change pas grand chose à l’affaire, mais mon instinct perfectionniste m’obligeait à vous faire part de cet état de choses.) Rendez-vous pris au Smart Store, concept store caché au fond d’une cour d’immeuble non loin du métro Trinité.

Windows Phone 7, this is so smart !Le téléphone, d’abord. Je n’ai jamais été une grande fan des iPhone, j’ignore d’ailleurs pourquoi. Même s’il faut avouer que j’envie mon entourage qui, depuis quelques années, est aux premières loges de la grand-messe servie par Steve Jobs, ne pas faire partie de la grande communauté de possesseurs d’iPhone ne me dérangeait pas plus que ça. Or ma rencontre avec Windows Phone 7 a été décisive.

Je suis fan des gadgets, complètement gaga de ces petites merveilles de technologie. Et en termes de merveilles, Microsoft a mis les petits plats dans les grands. Avec Windows Phone 7, tout est possible (ou en a tout l’air) ! Peut-être les coupes de champagne et autres délices culinaires qui m’ont été servis sur un plateau laqué y ont été pour quelque chose, en tout cas, j’ai été subjuguée par l’interface, les applications, la simplicité d’utilisation de l’appareil. Ne nous étaient présentés que des téléphones HTC dont la première génération avait plutôt pêché (trop de bugs, ergonomie pas franchement optimale…) qui s’en sortaient plutôt pas mal. Design assez épuré, fin, léger : c’est léché, je ne trouve rien à redire. Et la multitude de fonctionnalités de Windows Phone 7 me laisse pantoise.

Accéder à Facebook sans passer par Facebook : incroyable mais vrai. Jouer à la XBox sur ton smartphone : easy ! Tout y est synchronisé via des hubs : hub contacts, hub bibliothèque musicale, photos prises sur le mobile + photos dispersées ça et là via les divers réseaux sociaux fréquentés… Mon acolyte et moi devenons particulièrement hystériques et avons une pensée émue pour nos amis, ces adorables nerds qui risquent probablement, et rapidement, de faire une croix sur ce qu’il leur reste de vie sociale avec l’avènement de Windows Phone 7.

Et tout à coup, une question nous frappe : mais où sommes-nous donc ? Nous réalisons peu après que le Smart Store n’est en rien un local mal famé propriété de Microsoft, mais qu’en réalité nous voilà atterries dans un temple hype à découvrir de toute urgence.

Le Smart Store est à mi-chemin entre une galerie d’art et un concept store : on y trouve essentiellement exposés des produits exclusifs commercialisés dans très peu de boutiques, dans un esprit “coup de projecteur sur”. Design, beauté, habillement, high-tech, on passe du coq à l’âne avec une aisance déconcertante. Très rarement, quelques créations de bijouterie et des T-Shirts peuvent être achetés sur place, car présents nulle part ailleurs (sauf peut-être sur Internet) ; autant dire une aubaine.

Maintenant que le soufflet est retombé, je me contente de mon BlackBerry, rassurez-vous. Et Loou de son iPhone. Pourtant, nous aurons toujours une petite pensée lointaine pour la technologie Windows Phone 7, rêve devenu réalité, tandis que nous faisons du Smart Store un de nos coups de cœur parisiens ! Et il y a de grandes chances pour que j’avance la date de changement de mon téléphone, finalement…

One Response to “Windows Phone 7, this is so smart !”

  • Je m’étais volontairement “privée” de smartphone parce que l’iphone je ne supportais pas… quelques uns de ses possesseurs oublient le terme “communication” en société, et l’android, c’est juste un copié/collé de son grand frère…
    Alors que le windows phone, lui, il a son propre style. La notion de contact est repensée. Exit le répertoire… Il s’agit d’une vraie zone de contact (tout moyen confondu) la notion de communauté ressort vraiment du système d’exploitation. Bref, je suis conquise :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>