musique

Vis ma semaine musicale #3 : 8-11 septembre

Après un été assez fluctuant sur le plan musical (Solidays, FNAC Indétendances, pagodes, Fête du Blé, absence notable de Rock en Seine…), cette rentrée musicale se fait en douceur, non sans petites pépites qui viennent illuminer ma vie…

Ce début de mois de septembre est donc l’occasion de reprendre de bonnes habitudes musicales : trustage des rayons de la FNAC, discussions enflammées sur l’utilité de tel ou tel mouvement musical, matage ému des concerts de classique le dimanche soir sur Arte (en vrai, je préfère le Canal Football Club), reprise de la batucada et du maracatu, surveillance la bave aux lèvres des expos à la Cité de la Musique, night-clubbing en mode je-me-la-pète avec mes références (j’ai claqué une copine samedi en 8 avec ça, comment qu’on est trop fière après ça…)… Bref, tout moi. Pour me remettre dans le bain, ces derniers jours ont été riches pour moi en petits happenings bien sympathiques. De quoi augurer de bonnes petites vibes musicales bien senties par la suite.

  • Vis ma semaine musicale #3 : 8-11 septembre Mercredi 8 septembre 2010 : Surpriiiiise !

12h30, mon téléphone sonne. C’est Oüi FM qui m’appelle pour me dire que j’avais gagné au concours auquel j’avais participé quelques jours auparavant. Résultat, je me retrouve avec deux places pour un showcase privé de Skunk Anansie au Nouveau Casino (Paris XI). Zut. Je dois trouver une copine pour m’accompagner ce soir. Mais aucune copine ne se trouve encline, pour diverses raisons, à pogoter avec moi sur les chansons de Skin et sa bande. C’est lorsque je nargue ma sœur par texto qu’elle m’apprend qu’elle est en stage sur Paris. Il faut savoir qu’elle est une des premières personnes à avoir vu Skunk Anansie en France lors de la Route du Rock 95. Depuis, elle est ultra-fan. Ni une, ni deux, elle essaie de se libérer pour m’accompagner au Nouveau Casino. Ça me fait plaisir.

19h30. Nous faisons la queue rue Oberkampf, et ma sœur ne me croit toujours pas quand je lui dis que ce soir, c’est gratos. Elle se dit que, décidément, j’ai le cul bordé de nouilles. Une fois à l’intérieur, nous nous installons tranquillement au premier rang. Le warm-up est long, très long, et nous nous disons que nous avons fucké en oubliant nos bouchons d’oreille. Souffrant l’une comme l’autre d’hyperacousie, un concert de métal sans bouchons d’oreille équivaut à une grosse cuite avec le mal de crâne qui va avec. La solution : se fabriquer des bouchons de fortune avec des bouts de mouchoir en papier.

20h50, Skin pointe enfin le bout de son nez. S’en suit 1h15 de vrai délire, entre les vieux tubes et les nouveaux morceaux écrits sous l’égide de la reformation du groupe. Et, au vu de ce qui a été proposé, la nouvelle mouture proposée risque d’être meilleur que le dernier album du groupe, Post-orgasmic chill, à mon sens un peu trop pop au vu du potentiel du groupe à ses débuts. Tour à tour câline et féline, Skin joue avec son public tout en restant déesse, telle une maîtresse SM à l’attirail minimaliste. Mention spéciale à ses musiciens, qui savent jouer comme des Anglais, à savoir sur tous les répertoires : punk, rock, pop, reggae blanc et même soul. C’est aussi ce qui sert la voix à la fois riot et suave de Skin.

Bref, une soirée priceless avec ma soeur comme j’aime en partager avec elle. Retrouver son groupe préféré et l’énergie de son adolescence 15 ans après, même si, perso, je n’ai rien déboursé, est la plus belle chose que j’ai pu lui offrir depuis bien longtemps.

  • Vis ma semaine musicale #3 : 8-11 septembre Vendredi 10 septembre 2010 : Post-work chill

Mon chéri à crête, militant à Act Up, enjoignait tous ses amis sur FB à participer à une des deux soirées du Zapping show, organisé par Solidarité Sida les 10 et 11 septembre sur la pelouse du Champ de Mars. Je me suis dit qu’en afterwork, cela pouvait être tout à fait sympathique. 19h15, je me rends donc au Champ de Mars au stand d’Act Up discuter avec mon punk préféré sur l’ambiance de la soirée, et accessoirement piquer quelque littérature. Puis, armée de mes petites provisions, je m’installe sur la pelouse où je vois sur FB que la demoiselle Audrey A. est aussi dans la place…

En guise de warm-up, un petit set de Zebra. Le DJ, ex membre de Billy ze Kick et les gamins en folie (un groupe breton underground qui ont signé les tubes Mangez-moi et OCB dans les années 1990), nous régale les oreilles de ses mashes-up osés entre rock en soul. Tiny, l’ayant vu cet été à l’Hôtel de Ville, m’avait balancé qu’il se la pétait pas mal. Certes, mais pas plus que certains DJs. Je l’ai trouvé plutôt chill et rigolard. Bien mise en condition à base de choré sur I want you back, j’ai pleinement apprécié ce petit mélange de 20 ans de télé française en deux heures. Surtout que la météo était de la partie, comme pour dire d’en profiter. Encore une bonne soirée… Merci la joie et la solidarité.

  • Vis ma semaine musicale #3 : 8-11 septembre Samedi 11 septembre 2010 : C’est la Batuc’ finale…

Alors que certains abrutis croient sauvegarder leur culture en menaçant de faire des autodafés du Coran, mon orchestre a décidé de faire un acte politique en donnant de la joie au cœur. C’est ainsi que la Fête de l’Humanité a été le cadre de notre « rentrée des classes ». Une douzaine de personnes ont ainsi rythmé la fin d’après-midi des stands PCF de Dugny, du Blanc-Mesnil et de Noisy-le-Sec, au sein desquels étaient exposés les dessins de l’ami Loïc Faujour, ancien dessinateur chez Siné.

Le principe des stands PCF de la Fête de l’Humanité, outre être un gigantesque vivier de merguez et de cocktails à 3€, est de proposer des scènes alternatives aux grandes scènes. Que ce soit du punk, du world alternatif ou du rap, il y en a pour tous les goûts. C’est dans ce cadre que l’un des membres de notre orchestre, dont le beau-père était responsable de stand, nous a organisés cette petite rentrée. Avec le débat sur les retraites, l’esprit des gens est morose. À notre mesure, nous n’avons pas influé sur la réforme, mais nous avons apporté comme à notre habitude de la joie au coeur. C’était aussi l’occasion de nous retrouver autour de la musique et des rires.

Encore une nouvelle semaine musicale. Pourvu que ça dure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>