Back Room

Gian Amoroma – Contes rendus érotiques par la grâce de mes amantes

Toujours aussi au fait des publications de la Musardine (décidément, qu’est-ce que je leur fais, comme pub…), je me suis particulièrement penchée sur leur collection Lectures amoureuses. Si certains ouvrages ne m’ont pas laissé de souvenirs probants, de par une dimension érotique qui ne m’était pas accessible, il est d’autres petites perles qui m’ont réjouie par une écriture très soignée. Contes rendus érotiques par la grâce de mes amantes fait partie de ces petits bijoux.

Gian Amoroma – Contes rendus érotiques par la grâce de mes amantesL’auteur

On ne sait pas grand chose du bougre, donc je vais vous donner la description de la Musardine : “Adolescent, Gian Amoroma a brisé les carcans de l’hypocrisie chrétienne en matière de sexe… et de sentiments. Dès lors, il a participé activement à la libération sexuelle, dès mai 68, et même avant, jusqu’à nos jours. Par son témoignage intime, pétri de reconnaissance pour ses amantes, il donne les clefs pour passer de la théorie à la pratique, du rêve à la réalité.”

Le Pitch

Le narrateur raconte ainsi sa découverte du plaisir et ses conquêtes. De la rousse timide à la blonde incendiaire (et vice versa), en passant par la copine de fac ou l’inconnu dans le métro, cette sensuelle revue des troupes est une ode à la femme aux gros seins, aux moments volés et aux portes-jarretelles. Entrecoupées de la description par épisodes d’un coït du plus slow tempo qui soit, ces petites anecdotes sont, sur la fin, un peu répétitives, mais jamais vulgaires ou méprisantes envers la femme.

Potentiel érotique

Très fort. M’étant spécialisée dans la lecture de romans érotiques féminins, plus enclins à décrire les sensations les plus extrêmes du coït, je n’aurais pas pensé qu’un homme pouvait se rapprocher à ce point de ce que j’aimais dans la littérature érotique, à savoir la description onirique, voire émue, du désir et du plaisir. Il est d’ailleurs dommage que ceci soit le seul roman édité de Gian Amoroma.

Gian Amoroma, Contes rendus érotiques par la grâce de mes amantes, Theles, 2006 (La Musardine, 2009).

One Response to “Gian Amoroma – Contes rendus érotiques par la grâce de mes amantes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>