My Space

Nouvelle Star 2010 : Un grand cru musical…

Après l’élimination de Ramon-le-phallus-humanoïde de Catalogne (franchement, mais qu’est-ce qu’il foutait là quoi ?) et avant lui 29997 candidats (dont moi-même, même si – heureusement – je ne me suis pas vue à la télé ^^), La Nouvelle Star 2010 nous livre donc son cru final. Qui donc de François le Breton ou de Luce la Perpignanaise décrochera son contrat avec une maison de disques, et accessoirement la gloire ?

Nouvelle Star 2010 : Un grand cru musical…Vous aurez remarqué que je ne me suis que rarement exprimée sur la Nouvelle Star, à part sur Twitter. Tout simplement parce que mes propres activités musicales et personnelles ne m’ont pas permis de fournir un débrief régulier des primes. Et puis ChaT le faisait si bien que je ne voulais pas interférer sur ses comptes-rendus. Mais je vous réservais ma verve pour la finale entre une fille hors du commun et un beau garçon de chez moi… Et pour vous dire, je me suis régalée.

And now ladies & gentlemen, voici le greffe d’une soirée NS d’anthologie…

20h47 : Ouh là, orchestre symphonique… It’s the final Countdown !

20h48 : Stéphanie, Dave, Sacha et Marine avec Luce, Benji, Lussi, Ramon et Anabelle avec François… Au vu de la performance de certains sur une seule phrase, on comprend que tout le monde n’est pas la nouvelle star…

20h49 : Virginie Guilhaume a une tenue presque sobre… Parait qu’elle est enceinte…

20h50 : Luce se sent bien et a envie de s’amuser. François se sent avec le nez… Il a déjà compris.

20h51 : Le jury : Lio a le faux nichon gauche qui dépasse avec sa mantille espagnole, Dédé a vraiment la classe en costar… Il a envie de pleurer, le pauvre ! Patron a changé ses lunettes et s’est fait une teinture écureuil : WTF ?! Marco Prince copie le Patron en version funk et déclare : « Que de l’amour ! »

20h53 : Pour François tapez 1. Pour Luce TAPEZ 2222222222222222222222 !

20h54 : François, Un parcours en forme de libération… C’est vrai que c’est ma petite surprise de la saison. Je le voyais à peine au début et je le sais depuis le 3e prime qu’il sera finaliste. Un énorme potentiel. C’est étonnant de mûrir en 2 mois de la sorte.

20h57 : Bitter end de Placebo. Faudrait qu’il arrête avec la saturation de la voix, il pourrait en faire quelque chose de pas mal sans ça. Il semble mieux placé au deuxième couplet. Il dose enfin la saturation, preuve qu’il s’approprie la chanson. François, une voix rock s’il sait se maitriser.

21h00 : Virginie ne peut s’empêcher de lui peloter le cul.

21h01 : Carton plein pour le jury. Pour Patron, il a fait une délivrance de rocker et est rentré dans le rock. Lio a senti l’éructation musicale et l’osmose avec les musiciens. Dédé ne pensait pas en voyant un garçon romantique pouvait faire ça. Pour Marco, il a maîtrisé l’énergie…

21h04 : C’est au tour de Luce-la-dépressive. Elle ne supporte pas de se voir. Bref elle est complexée. Mais quel clown… Elle a pris le parti de s’amuser et se laisser porter par la musique. Finalement, elle s’aime bien comme ça. Et moi aussi, chérie. Si tu aimes les filles avec ton physique, je suis partante pour te consoler, petite poupée.

21h07 : Pub… Grrr !

21h14 : Retour de la manne de la télé privée.

21h15 : Virginie, ta gueule et laisse chanter la petite.

21h16 : Je dis aime de -M-. Quand je dis que les stylistes sont pervers… Mais qu’est-ce qu’ils vont chercher à la fringuer en rose Peggy ? Elle n’a pas besoin de ça, ma chérie. Évidemment, je survolerai sur la perf, puisque, comme à l’accoutumée, elle est exceptionnelle. C’est Brigitte Fontaine croisée avec Melody Gardot. Étant doté du même physique, si j’avais eu autant de grâce et de légèreté qu’elle, j’aurais été quand même moins complexée. T’as pas le droit d’être complexée, chérie, tou est mag-ni-faïk !

21h20 : Carton plein prévisible. Lio pense que Je dis aime raconte tout à fait l’histoire de Luce. Patron n’aurait pas été surpris de voir -M- débouler avec sa gratte. Dédé a redécouvert la chanson et trouve que Luce lui a donné un air oriental…

21h22 : Remplissage avec le reportage sur les coupures pubs du côté jury. Patron kif les bonbons… Fais gaffe au diabète, ça ne pardonne pas à ton âge. Lio est de plus en plus dingue.

21h24 : 22 de Ours et Lily Allen pour un premier duo entre finalistes. Ils sont vraiment mignons, tous les deux. Elle quand elle se fait jazz. Lui quand il se fait soul. Bref, qui d’autre pouvait s’affronter en finale ?

21h28 : Premier replay des premiers passages. Je pense que la finale aurait pu être finie à 22h sans ces conneries.

21h30 : Petit reportage sur les origines de François, ses proches, ses hontes, sa terre qui sent bon le beurre salé et le kouign-amman. Pas du tout cliché sur la Bretagne. De toutes façons, après Leïla de Bourgbarré en 2009, les Bretons trustent la Nouvelle Star. Na.

21h33 : Angie des Stones. Rien que l’intro me fout les poils. Il est magnifique – un peu faux –, mais assez d’émotion pour me mettre à pleurer. À la mesure de ta reprise du Sitting on the dock of the bay. Tu ne démérites pas. Sachant le statut d’archi-favorite de Luce, tu pourrais laisser courir. Et non, ma Fanch, tu es là et tu es beau…

21h37 : Un rouge de Lio contre trois bleus des garçons. Lio, explique-toi, pouffe ! Arrêtez de huer, j’ai l’impression que Wanda est Ministre de quelque chose (le bon mot du patron). Lio a donc trouvé qu’il a fait une version d’Angie à la Hotel California un peu lourde. Les garçons concluent que Lio n’aime pas les slows.

21h40 : Petite pub pour les Solidays. M’en fous, j’ai ma place :)

21h41 : 2e coupure pub.

21h49 : Qui est Luce ? Une fille qui croyait ne pas savoir chanter, une vraie campagnarde qui ne croyait pas qu’elle irait aussi loin dans le star system. Je ne sais pas si elle saura supporter tout ça.

21h52 : Mad about you de Hooverphonic. Tenue plus sobre, et toujours cette interprétation si personnelle. Elle a 20 ans. Elle n’était pas prédisposée à être star, ou peut-être qu’elle n’en avait pas conscience. Mais Dieu qu’encore une fois, j’ai envie d’être dithyrambique sur sa performance.

21h56 : Carton plein. Dédé se pose des questions sur le pouvoir magique de la musique et de l’espace temps. Patron trouve qu’elle a réchauffé un truc électro. Marco envoie des cœurs à la petite rouquine. Lio a même trouvé qu’elle mettait de la soul dans un truc robotique.

21h59 : Les autres talents des candidats : Luce à la batterie, François à la cascade et au guidage touristique… Drôle de coulisses…

22h03 : Capri, c’est fini de Hervé Vilard. WTF ?! Et même là-dessus, ils sont tous les deux exceptionnels. Putain, Fanch se la joue Julien Clerc. C’est quoi, cette voix ?

22h06 : Première séance d’Inoubliables. Et non, je ne suis pas dedans :) !

22h10 : Fanch, avant sa troisième chanson, explique ses choix musicaux, surtout sur le choix d’une chanson en français. Le producteur le pousse au derche… Et il choisit une chanson de Biolay. Vediamo

22h12 : La superbe de Benjamin Biolay. Jolie intro, déjà, c’est ça de gagné. Fanch, le regard noir, mais enjôleur, rajoute de la mélodie à une chanson d’auteur très monocorde au départ. C’est extrêmement joli. C’est posé. Je l’aime comme ça, Fanch. Voilà son côté rock qui se réveille et gâche un peu. Je trouve.

22h16 : Carton plein mérité. Dédé trouve qu’il a fait saigner la chanson encore plus fort que Biolay. Lio a redécouvert Biolay ce soir avec le lyrisme de Fanch. Pour Marco, c’est un très beau chanteur. Le Patron a compris qu’il chantait pour gagner, même si Fanch s’en défend.

22h21 : Luce a eu du mal à choisir sa dernière chanson. À s’en faire des insomnies… Il faut dire que la demi-finale lui a apporté son lot de chansons colorées et diverses. Résultat : elle se frite avec la prod, et Nathalie Dupuy joue l’arbitre pour trouver une très belle chanson…

22h23 : Ne me quitte pas de Jacques Brel. Même quand elle ne fait pas le clown, elle est the one. Elle chiale tout le temps, mais là, elle sort toutes les larmes de mon corps. Sa voix n’est pas exceptionnelle. Ça non, j’en ai entendu des milliers de filles comme elle. Mais voilà, elle a cette aura. De la race des grandes.

22h28 : Le public a compris. Il retient ses hurlements et applaudit longtemps. Patron a même enlevé ses lunettes.

22h29 : Carton plein, but what else ? Patron dit que les chanteurs doivent aussi chanter le patrimoine français. Lio a trouvé de la légèreté dans une chanson plombante. Dédé souligne l’élégance de ne pas tomber dans le pathos.

22h31 : Dédé épouse Luce en direct. Merde, moi d’abord.

22h32 : Jérôme Anthony, le chaperon des familles, révèle le secret de Polichinelle : oui, la cruche est bien engrossée.

22h37 : Mon Dieu, que ma chérie Luce est sensuelle…

22h39 : 3e coupure pub.

22h48 : Qu’est-ce que t’es belle de Catherine Ringer & Marc Lavoine. Que peut-il lui dire d’autre, que peut-elle dire d’autre ? Mon Dieu, quelle belle idée de duo pour clore la compétition. On sent qu’ils vont au fond de ce qu’ils peuvent exprimer. Ce sont tous les deux de vrais artistes. Qu’importe le résultat.

22h51 : Oui, pour participer à la Nouvelle Star, il faut avoir beaucoup de mémoire, n’est-ce pas :)

22h53 : La dernière chanson par les 10 candidats de la phase finale : California Dreaming de the Mamas & the Papas… Charmant. Juste, quoi.

22h59 : Les derniers mots du jury. Lio a participé à sa meilleure saison (= elle a changé de dealer), Marco a vécu une année haute en couleurs (ben dans ce cas, fallait plus ouvrir ta bouche). Dédé a l’impression que c’est toujours nouveau, même après la huitième saison : il aime comment les mômes transforment la musique… Patron dénonce les défis que lancent Libé à Dédé… Sinon, pour lui, cuvée formidable.

23h03 : Ayé, on s’approche du résultat… Je vais faire pipi dans ma culotte. Décompte…

23h04 : Estelle Denis pour l’after. Mouais

23h05 : La Nouvelle Star des huissiers de justice, Maître Nadjar… Virginie, depuis que vous êtes deux, c’est encore pire.

23h06 : Virginie ouvre l’enveloppe… Pipipipipipipipipipipi… Mais ta gueule ! On te demande pas de faire le CV des candidats, merde !

23h08 : La Nouvelle Star 2010 est… LUCE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Oh elle pleure… Virginie, tu n’as pas le droit de l’appeler Choupinette. C’est MA chérie, merde !

23h09 : Ma chérie n’y croit pas. On dirait une petite fille devant ses cadeaux de Noël… Tu es la plus belle. Tu es ma, notre, Nouvelle Star !

23h11 : Trop mignon, François rejoint Luce pour chanter Je dis aime. Elle chante toujours aussi bien, même en pleurant et avec le mascara complètement fucké…

Ma chère Luce, je te prédis donc une belle carrière à la Julien Doré. Tu es la meilleure gagnante de la Nouvelle Star depuis lui. Ça fait vraiment plaisir de voir des artistes de ta trempe, même si le radio-crochet à la sauce real TV a toujours aussi mauvaise presse. Une seule chose, ma chérie : ne te laisse pas bouffer par le star system. Tu es tellement fraîche qu’on pourrait abuser de toi. Blinde-toi, chérie, tu en auras bien besoin. Mais je te souhaite une carrière à la hauteur de ta personnalité. Tu la mérites, chérie.

2 Responses to “Nouvelle Star 2010 : Un grand cru musical…”

  • Quelle finale!

    Luce m’a vraiment renversé le cœur! Depuis que je l’ai vue pour la première fois, je n’ai pas pu m’empêcher de la suivre tant elle est fascinante et talentueuse. Et puis, elle est tellement chou avec ses froufrous, sa frange, son sourire, sa candeur et sa fraicheur. J’espère comme toi, que ce monde dans lequel elle s’engage ne la bouffera pas.
    Pour ce qui est du François, c’est pareil. Au début, je ne le remarquais pas tant que ça, puis à partir d’un moment (avec Machistador je crois) le déclic. J’avoue que ce dandy breton a commencé à me charmer de son charisme et de sa voix.
    Il n’y a plus qu’à espérer qu’ils percent tout les deux.

  • Avatar de
    ChaT

    Génial Storia =D
    Merci pour la citation.
    C’est vrai que cette saison m’a étonnée et cette finale: roayiale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>