My Space

Please Be My Mom, Erykah.

Alors voilà, c’est bien simple : vous prenez un siège, vous vous asseyez devant votre ordinateur, télé, portable, n’importe quel média cela m’importe peu, et vous regardez, que dis-je, vous observez avec beaucoup, beaucoup d’attention le dernier clip de Madame Erykah Badu.

Window Seat, ou comment prendre une grosse claque. Je propose dès à présent à celles ou ceux qui résumeront cette merveille soul à un de ces sempiternels clips où “la meuf se fout à oil-pé” de ne faire aucun commentaire. Je ne suis pas franchement d’humeur à supporter, justifier ni tolérer d’aucune manière que ce soit l’étroitesse d’esprit.

A bon entendeur.

2 Responses to “Please Be My Mom, Erykah.”

  • je l’ai vu sur ELLE.fr
    Oui alors je confirme, n’allez pas me la confondre, miss Badu,parce que c’est la classe incarnée et surtout le lieu choisi est historique ;)
    Rien à voir avec les clips des nanas qui ne nous étonnent plus dès qu’elles portent des cuissardes en cuir, l’accessoire le plus couvrant de leur garde robe!

  • La performence de Badu est quand même dingue et risqué.
    A noter qu’elle s’éffondre à l’emplacement exact où JFK est tombé.

    Son nouvel album risque de faire trés mal et encore une fois les messages qu’elle cherche à faire passer son fort.

    Badu for life!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>