bouquin

Passeurs d’espoir, l’engagement d’une vie. Témoignages rapportés.

Avant d’être un livre, c’est l’histoire d’une aventure familiale extraordinaire. Marie-Hélène et Laurent Cherisey, elle, réalisatrice de reportages pour la télévision, lui, créateur d’entreprises en marketing et communication – entre toutes leurs autres activités professionnelles et associatives – décident d’emmener leurs 5 enfants pour un voyage autour du monde. Caméra à l’épaule, sac à dos et bloc-notes.

Passeurs d’espoir, l’engagement d’une vie. Témoignages rapportés.La raison de ce voyage ? Rencontrer ceux qu’ils appellent « les bâtisseurs du 21e siècle ». Ces hommes et femmes à travers le monde qui, par leurs idéaux et initiatives, répondent aux enjeux écologiques et humains du 21e siècle. 5 continents. 14 pays choisis. 14 mois de voyage. 21 rencontres passionnantes. C’était en 2004.

Après le voyage ? Revenir pour témoigner des initiatives entreprises ici et là autour du globe et diffuser des informations le plus largement possible. Conférences de presse, documentaires (une dizaine de DVD), interviews et livres pour faire connaître les 21 « pionniers ». La protection des enfants et des femmes, l’environnement, la santé, mais aussi, la sauvegarde des cultures et des traditions sont les principaux objets de combat.

« Passeurs d’espoir : L’album » permet de se faire une idée succincte de ce tour du monde. De page en page, il permet de survoler les pays et les projets de chaque personne rencontrée. Le livre en deux tomes est plus détaillé et permet de partir à la rencontre de cette famille « globe trotter », avec ses impressions, son vécu et son expérience.

Rencontre au hasard de quelques « pionniers ». Thaïlande. Weera, ancien producteur renommé de télévision, a mis en place un programme d’émissions faites par des jeunes dans le cadre scolaire. En choisissant le sujet eux-mêmes et en répondant aux questions posées par le sujet, Weera espère une implication concrète de la part des jeunes dans leur société.

Inde. A Bombay, Jeroo a créé une ligne téléphonique d’urgence pour les enfants de la rue, Chidline, depuis laquelle ils sont mis en contact avec des associations caritatives déjà en place dans la ville. Par la suite, ce modèle de ligne d’urgence a été reproduit dans toutes les grandes villes d’Inde et mis en place dans une soixantaine de pays du monde. Un peu plus bas au sud du pays, le docteur V. a créé un système d’opérations chirurgicales gratuites pour des millions de personnes atteintes de la cataracte. Immense entreprise avec la construction de plusieurs hôpitaux et la formation de centaines de chirurgiens qui opèrent rapidement et efficacement.

Pérou. Des fillettes, plus rarement des garçons, sont vendues comme esclaves par des « marraines » qui promettent à leur famille de leur trouver un emploi à la ville. Josefina, ancienne enfant esclave, tente de rentrer en contact avec ces enfants et leur « maîtres » et sensibilise l’opinion publique par le biais de son organisation.

Brésil. Ercilia démissionne de son emploi lui assurant une vie confortable et se lance dans une « société de partage ». Réaliser un produit, le distribuer et partager le bénéfice. Quel produit ? Du détergeant. Parce que c’est facilement réalisable et demandé sur le marché. Partager entre qui et qui ? Les employés. Ercilia les a recrutés dans les favelas environnantes. Une manière de créer des emplois pour des personnes qui en ont besoin.

Curiosité. Créativité. Engagement viscéral. On s’interroge. On apprend beaucoup. On retient la diversité et l’originalité des initiatives. On retient aussi qu’il aura fallu un paquet de petites briques avant que ces projets ne voient le jour. Des entreprises fastidieuses pour la plupart. Chacun a eu besoin d’aides extérieures pour voir se concrétiser ce qui n’était au départ qu’un « espoir ». Une bonne dose d’humilité et d’optimisme.

Passeurs d’espoir : Tome 1, Une famille à la rencontre des bâtisseurs du 21e siècle ;
Passeurs d’espoir : Tome 2, Quel monde pour nos enfants, quel avenir pour le monde ?
Passeurs d’espoir : L’album, passeurs d’espoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>