musique

Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!

[Je souhaiterais tout d'abord m'excuser auprès de LR. En effet, j'ai deux séries en cours que je n'ai toujours pas finies, et ça fait depuis le début du mois que je n'ai pas écrit d'article. Petite explication : ma dernière semaine de travail (soit la première semaine de septembre) fut assez éprouvante et je suis partie en vacances bien méritées en Toscane. Enfin, je n'ai plus Internet au logis, il est donc dur de concilier écriture et travail. Encore pardon, j'ai 367 articles en retard...]

Samedi 29 août, 6h du matin. Mon réveil sonne. C’est en découvrant mon jean aux chevilles et mes Converse aux pieds que je me rends compte de l’étendue du désastre. Je me rendors. 10h : levée du corps. J’ai 26 ans, mais les hanches d’une femme de 80. C’est décidé, je vivrai la fin du week-end sainement : des fruits, des légumes (et quelques Pringles, faut pas déconner ^^) et de l’eau. Je me prépare donc et me rends à St-Cloud.

14h30 : ma collègue arrive au lieu de rendez-vous. La première chose qu’elle me dit est Giovanna, plus jamais ça ! Je la rassure sur mes nouvelles dispositions sanitaires et nous nous rendons à la scène de l’Industrie pour le premier concert.

  • Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!15h : Kitty, Daisy & Lewis
    Moyenne d’âge du groupe : 16 ans. Prenez deux sœurs au physique des choristes de Glenn Miller, un frère sosie de Zac Efron dans Hairspray, leur papa Pakistanais et leur maman anglaise choucroutée et vous obtiendrez un groupe dans la pure tradition du Rock-a-Billy. D’aucuns diront qu’ils ont tout piqué à Elvis, mais si le Rock-a-Billy se limitait au King, ça se saurait. En tout cas, le tapement des Converse sur le sol en dit long sur la qualité de ce groupe qui attire environ 5.000 personnes en début d’après-midi. Beau score.
  • Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!15h40 : Grande Scène – The Noisettes
    Mes cinq acolytes du week-end et moi, nous nous asseyons dans l’herbe et nous écoutons ce groupe anglais sympathique. Nous bougeons nos jambes sans pour autant nous sentir impliqués par la musique. Juste un moment chill-out dans ce week-end.
  • Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!16h15 : Scène de l’industrie : The Asteroid Galaxys
    Oui, ces Danois se sont fait connaître grâce à Apple (qui déniche des trucs assez sympa pour faire ses pubs : Yaël Naïm, Feist)… Mais mes cinq acolytes et moi-même ne sommes pas emballés. Trop mollassons, nous trouvons. Pas beaucoup d’énergie, quoi. À vrai dire, il valait mieux, vu ce qui nous attendait par la suite.
  • Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!16h55 : Grande Scène – Ebony Bones !
    Rien que pour elle, j’ai payé le prix mirobolant de ce festival. Pour l’avoir déjà vue au festival Indétendances à l’Hôtel de Ville lors de la soirée africaine, je savais son potentiel en concert. Donc je cours avec mes acolytes vers la grande scène avec excitation. Monsieur hallucine déjà : Hey, p***, elles font des percus avec des bouteilles de whisky ! C’est parti pour 45 minutes de grand délirium, de  saute partout, de Wôk on Saïne, make some fucking noise ! Et Wôk on Saïne a effectivement fait du fucking noise pour cette artiste atypique. En sortant, j’ai retrouvé mes 15 ans sur le plan physique…
  • Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!17h35 : Scène de l’Industrie –  Dananananankroyd
    Disons que de mettre du punk écossais à la sortie d’Ebony Bones ! n’était pas la chose la plus judicieuse à faire, mais cela augure un peu cette deuxième partie de journée, assez funky. Pas grave, nous nous asseyons et constatons comme du bruit…
  • Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!18h20 : Grande Scène – Billy Talent
    Comme dirait un des spectateurs de ce groupe punk canadien : Billy est talentueux. Oui, Billy Talent est efficace. La preuve : tous les ados qui m’entourent connaissent leurs refrains. Preuve que, si moi, je ne les connais que très peu, ils marquent le rock de très belle manière. Mon oreille connaisseuse apprécie le son, et le stage diving va déjà bon train. Ces petits gars me rappellent quelques grands noms du métal… Je leur promets un bel avenir. Surtout que le chanteur est très très très mimi…
  • Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!20h : Grande Scène – The Offspring
    Nous décidons avec ma collègue et les deux sœurs de se mettre le plus devant possible pour le concert de ces punks potaches de Californie. Personnellement, après le stage diving de Billy Talent, j’ai quelques craintes concernant le déroulement de ce concert. Craintes qui, nous le verrons, s’avèreront justifiées.
    Aaaaah, Offspring… Mon adolescence, ma petite cousine (qui a aujourd’hui 14 ans) dont le papa utilisait Smash comme berceuse (vous rigolez, mais ça marchait ! Et aujourd’hui, c’est une adolescente tout à fait pétasse et équilibrée…)… Mais il est vrai que j’ai eu du mal à les suivre après Americana. Pour moi, ils sont tombés dans un travers commercial très peu plaisant pour qui apprécie le punk californien. Je craignais donc de me faire ch*** à ce concert.
    Et en fait, pas du tout ! Car ces petits malins, conscients qu’ils n’avaient rien fait de meilleur que Smash, ont ambiancé les fans avec leurs deux premiers albums. Nous étions devant, nous nous sommes faites prendre par l’œil du cyclone. Résultat, je perds mes lunettes de soleil et je me prends divers coups (dont un à l’œil… coquard garanti ^^). Bref, un concert très bon, mais très très éprouvant pour le dos et les hanches…
  • Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!21h : Scène de l’Industrie – Calvin Harris
    Je survole ce concert, toute occupée à faire la queue à la fontaine pour reprendre de l’eau après le concert apocalyptique que je viens de vivre. D’ailleurs, c’est la cohue, comme s’il y avait une réelle pénurie d’eau après toute la poussière avalée. Bref, une bonne musique d’ambiance, comme si on était en boîte. Du pareil au même.
  • Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!22h : Grande Scène – Faith No More
    Faith No More… Encore un grand groupe de mon adolescence. J’avais donc encore une fois à la fois une excitation et une certaine appréhension quand je me rends au concert. Il commence avec un morceau très guimauve… Merde… Dans mon souvenir, c’était pas ça, c’était un peu plus violent que ça… Mais tout de suite, je suis rassurée avec ces riffs puissants, ces batteries entre down tempo et énervement… Bref, les fans sont aux anges et Monsieur entre en transe. Je le vois presque immobile, yeux fermés… Il vit la musique, c’est beau… Un vrai moment de communion dont il m’avouera par la suite ne pas avoir conscience…
  • Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!Bref, le samedi 29 août au soir, en passant devant le concert de Birdy Nam Nam, je me dis que je ne regrette pas d’être venue, et que le prix du festival est largement amortie. Mais ce n’est rien à côté de ce que fut le dimanche 30 août, fin du festival.
  • À suivre…

10 Responses to “Rock en Seine 2 – Samedi 29 août : Wôk On Saïne, make some f***ing noise !!!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>