Coeur

Mon amour m’a baisé(e).

Mon cœur est brisé. Mon air triste, mon âme seule…

Mon amour m’a baisé(e).Certaines choses ne nous reviennent qu’aux environs de quatre heures du matin, dans ces moments où le sommeil ne vient pas et que le soleil n’est pas encore tout à fait prêt à poindre dans ce ciel mâtiné de bleu, de violet et de gris, même si, qu’on se le dise, il semble toujours bien déterminé à venir mettre un terme à une nuit qui aura, contre toute attente, été bien agitée.

Benjamin Biolay n’a rien inventé. Pourtant, il est le seul à dévoiler cet état de choses sans faux semblants, sans langue de bois, juste : brut.

Faire face à un chagrin d’amour, je ne vous l’apprends donc pas ; ça n’a rien d’une partie de Sudoku. Il ne s’agit pas de rassembler le peu de neurones non atteints par cette crise existentielle dans le but (vain, de toute évidence) de sortir vainqueur d’une partie perdue d’avance. La logique imparable du Sudoku a ça de cruel : de 1 à 9, à l’horizontale, à la verticale, à l’intérieur d’un même carré 3X3… Qu’en est-il des diagonales ?

L’enfer d’une histoire qui se termine, ce sont ces putains de diagonales. On a beau tourner les raisons de cet échec sous tous les angles, essayant tant bien que mal de le rationaliser (à l’horizontale, à la verticale…) mais certaines zones d’ombre subsistent (les diagonales), biaisant la situation. Ou on décide d’ignorer sciemment ces zones d’ombre pour passer à autre chose : pratique qui m’a toujours laissée perplexe, d’ailleurs… Ou on va directement à l’essentiel : la torture psychologique. Autrement dit, se complaire dans l’acceptation de ces zones d’ombre. Se dire que si ça n’a pas fonctionné, c’est parce que ça ne devait pas fonctionner.

Sans rentrer dans les détails, et parce que je ne suis pas du genre à, cette vision des choses est certes fataliste, et d’aucun dirait même masochiste ; cela dit, une chose est sure : mieux vaut y réfléchir pour ne pas y penser, plutôt que le contraire.

L’un dans l’autre, ça soulage, en plus. Comme quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>