event_causette

People Art People

Les stars sont des people. Admettons. Les artistes sont des people dès l’instant ou ils deviennent des stars. Hum, admettons encore. Leur vie devient donc fascinante dès lors qu’ils ont vendu leur art un peu mieux que le reste du peloton. A défaut d’être talentueux, certains le sont devenu en vendant leur vie, leurs ébats leurs névroses. A nous maintenant de nous régaler de leurs sorties au supermarché, de leurs photos volées d’une gueule de bois des familles, ou du scandale d’une coupe de cheveux ratée.

Des vies médiocres la plupart du temps donc, qui rivalisent avec les putasseries échangées autour de la machine à café. Des scoops à 3 euros dont on se foutrait royalement s’il s’agissait de notre voisin de palier. D’ailleurs, la plupart du temps on essaye de faire croire qu’on s’en fou justement. La preuve : Personne n’achète de presse people. Nop, Personne.  C’est d’ailleurs Personne qui achète chaque mois des millions d’exemplaires des derniers exploits de nos artistes préférés.

Mais faut-il pour autant continuer à faire l’amalgame entre leur job, et leur vie privée ? Le scandale dans tous ça, c’est d’essayer de nous faire croire qu’un artiste est meilleur qu’un autre parce qu’il se tape la plus jolie fille, ou qu’il est un père modèle. C’est aussi, à l’inverse de salir des artistes avec un grand A en déballant leur névroses façon Jerry Springer Show.

A croire de Personne est un pigeon à qui l’on peut faire gober n’importe quoi. A croire également de Personne n’a pas de goût et qu’il est nécessaire de lui marteler bien fort ce qu’il doit aimer, et ce pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la qualité de leur travail. Car c’est bien de travail qu’il s’agit !

Sinon, allons-y gaiement. Noir Désir ? Oublions direct ! On ne plaisante pas avec un repris de justice. Mickaël Jackson ? Cruel dilemme. Pédophile potentiel certes, mais le tout racheté par un drame familial intense et un assassinat présumé. Johnny Deep ? On garde, pas parce qu’il a du talent bien sur, mais uniquement parce qu’il joue les bons pères de famille. Mais gare à lui s’il plaque Vanessa ! Britney Spears ? On garde. Sa coupe de cheveux de GI a relancé les ventes.

Navrant non ? Et pourtant… On continu : Rimbaud ? Homosexuel. Ne choquons pas la France puritaine. Van Gogh ? Toxico, Syphilis, tendances à la mutilation. Mauvais exemple pour nos fils. Gustave Courbet ? Pornographique. Ah, non lui on garde. La pornographie ça se vend encore très bien…

A ce rythme là, ça vaut carrément le coup de devenir Quelqu’un n’en déplaise aux grand marabouts du marketing de l’Art et de se laisser porter par le talent des artistes plutôt que par leurs exploits médiatiques. Ça vaut carrément le coup de bouder les ragots, pour ne pas bouder son plaisir. Car au final quand on pleure au cinéma, quand on est bouleversé par un livre ou ému par une musique, qu’importe avec l’artiste a couché ou ce qui coule dans ses veines.

Ça parait évidemment ? Oui, alors qu’est-ce qu’on attend ?

One Response to “People Art People”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>