Humeurs

De la putasserie absolue pour arriver à ses fins : le syndrome Federica Pellegrini

Nous avons toutes croisé une femme dont nous avons pensé : Mais quelle pute ! Au travail ou à la faculté, c’est la fille qui te pique tes idées et fait répandre des atrocités sur ton compte pour éviter que tu obtiennes ta bien méritée promotion. En amour ou dans les relations humaines en général, c’est la putafrange qui te pique ton mec, sans omettre au passage de colporter des rumeurs auprès de ton entourage qui finit par te détester. Savoir combiner ces « qualités » dans tous les domaines, c’est ce que l’on appelle la putasserie absolue.

De la putasserie absolue pour arriver à ses fins : le syndrome Federica PellegriniLaure Manaudou en sait quelque chose.

Nous sommes en 2007. Laure est amoureuse de Luca, qui le lui rend bien. Elle s’entraîne joyeusement avec lui au centre de Turin et s’en va de temps en temps faire des ploufs en amoureux en Sardaigne. Elle est championne olympique et championne du monde en titre, bref, tout va bien dans sa vie.

Pendant ce temps-là, une autre nageuse du centre de Turin, Federica Pellegrini, est aussi amoureuse de Luca, et en a un peu sa claque de voir cette morue cisalpine se pavaner aux bras de l’homme de sa vie. Federica, de plus, n’est pas encore arrivée au top niveau. Elle n’a donc pas connu, à 22 ans, l’ivresse des podiums internationaux et tout le chamboulement psychologique que cela peut entraîner.

Et au lieu de se morfondre, Federica a un plan. Elle profite d’un moment de froid entre les deux tourtereaux pour balancer sur Internet les photos de Laure nue que Luca avait prises au plus fort de leur passion. Laure, persuadée que Luca est un salaud qui profite de sa notoriété, ne voit pas le dangereux piège que lui tend sa rivale. Son moral en prend un énorme coup.

C’est aux Mondiaux de 2007 que le plan de Federica commence à marcher. Profitant de la méforme de Laure qui la pousse à renoncer à certaines courses, Federica s’enfonce dans la brèche et commence à battre des records. Dans les tribunes, Luca n’a désormais d’yeux que pour elle. À la fin de son 400 mètres nage libre, elle sort la tête de l’eau et fait Bla bla bla bla bla… Un signe pour signifier à Laure que c’est elle, la reine, désormais.

Mais c’est aux Jeux Olympiques de Pékin que le coup de grâce est donné. Laure revient bredouille, tandis que Federica rafle tout. La nageuse Française prend acte et se retire des bassins. Aujourd’hui, elle en est réduite à suivre benoîtement son Fred Bousquet chéri. Pari gagné pour Federica qui continue de cartonner.

Quand on subit ce genre de putasserie, ça fait mal. Mais Federica Pellegrini nous le prouve : la putasserie absolue est affaire de patience et d’occasions. Qui dit qu’elle aurait réussi à se défaire de Laure Manaudou dans d’autres circonstances ? Qui dit que nous n’aurions pas fait la même chose à sa place ?

Bien sûr, il y a certaines femmes plus prédisposées que d’autres à la putasserie absolue. Les vraies garces qui ont ça dans le sang ne sont pas un mythe. Mais si nous subissons nous-même de tels actes de cruauté, je suis certaines que nous sommes toutes capables de les prodiguer à notre tour. Il suffit juste d’être en confiance et de bien choisir sa victime.

À mon humble avis, Federica Pellegrini n’est pas une vraie garce, mais une opportuniste. Une carrière dans le sport de haut niveau ne saurait se passer sans affrontement personnel au corps-à-corps. Et la putasserie devient dès lors le meilleur moyen de s’arroger les plus belles récompenses. C’est la loi de la compétition.

Federica Pellegrini : et si la putasserie absolue était le courage des combattantes ?

(cc) anna.j.

21 Responses to “De la putasserie absolue pour arriver à ses fins : le syndrome Federica Pellegrini”

  • et si Laure Manaudou n’était pas une pauvre victime? Et si Luca Marin n’avait pas montré les photos? Et si c’était plus compliqué que ça?

    Moi je crois que c’est trop facile de dire que lalala la pauvre….ce cirque médiatique autour d’une fille qui change d’entraineur comme de mec, qui a des contrats de ouf pour ne plus rien faire (mécénat Pinault)…etc. Moi je sais pas mais bon, je la plains pour les photos, impardonnable….c’est dégueulasse, à sa place, j’en voudrais à mort à son ex, plus qu’à la fille, elle n’y est pas tombée dessus par hasard quand même!. Pellegrini est là, Manaudou, out. C’est le jeu…On dit que c’est une Championne, si c’en est une, elle reviendra…En tous cas, moi elle m’agace.

    Putasserie? je sais pas, juste la compétition, l’entrainement. La putasserie de Tonya Harding ne l’a pas mené à un titre, au contraire.

  • J’avoue que Laure Manaudou est un peu agaçante sur les bords. Mais Federica Pellegrini n’est pas une sainte non plus.

  • je ne l’aime pas non plus…mais en fait toute cette histoire là…ça me gonfle un peu…et puis en fait c’est un peu ma tête de turc j’avoue avoir eu envie de péter mon cable en voyant ton article, m’exprimer publiquement^^

  • De là à dire que Manaudou l’a bien cherché… Il n’y a qu’un pas. Non, ce que je voulais montrer dans cet article, à travers une rivalité très médiatisée, qu’une fille comme toi et moi est capable des pires saloperies dès lors qu’on obtient nous ce qu’elle veut elle.

  • Euh, qu’elle l’a bien cherché je ne crois pas. Personne ne mérite ça.
    Après moi je pourrais pas. Je n’ai jamais fait une putasserie comme ça…et pourtant, j’en aurais eu les moyens. Mais moi je serais plutôt du style à en être victime. Par contre, faire ça, c’est juste inhumain pour moi, donc me sens pas concernée par ça, ça n’arrive même pas à mon esprit. Question d’éducation, de conscience, de morale. Et surtout je ne convoite rien à personne…c’est pas de l’orgueil ou quoi, mais c’est vrai, en plus…ça voudrait dire que je ne suis pas capable d’y arriver et que je n’existerais que par rapport à quelqu’un…donc moi non, je n’en serais pas capable.

  • Il y a certains moments de la vie, quand on se sent lésé de quelque chose, par ex…

  • Si tu savais….j’ai été lésée de la personne la plus importante pour moi, de mon avenir avec, de mes envies, de ma confiance en moi….et je n’ai pas fait la putasserie que d’autres auraient fait, et j’en avais tous les moyens….juste une histoire de karma…faire du mal pour soigner son mal? je n’y crois pas.

  • Bien plus de personnes que tu ne crois y croient, par contre… La loi du Talion.

  • Sûrement, mais la roue tourne. Bien mal acquis….

  • Justement, j’ai omis un passage dans mon argumentation. C’est que je suis sûre que, tôt ou tard, la pauvre Federica va morfler…

  • lol, camelia potek? la fille de philippe lucas, dans l’ombre, qui monte qui monte….

  • Je ne sais pas. Je ne veux pas jouer les oiseaux de mauvais augure, mais le retour de bâton ne va en être que plus violent.

  • Moi je me fous des “personnages” de l’histoire là… les circonstances c’est autre chose… Pour ma part je crois que Federica fait bien partie des garces, on peut progresser dans le sport de haut niveau d’une autre manière… Bien sur, en écrasant psychologiquement, d’une manière ou d’un autre mais je préfère celle qui se joue sur le terrain, où dans la piscine. Finalement en se contentant d’attendre, Federica aurait peut être obtenu le même résultat ? Nul ne saura jamais… Mais c’est pas bien ce qu’elle a fait avec les photos, puéril, signe de faiblesse dans le mental même pour moi… mais je peux me planter…

  • tout à fait d’accord, un grand signe de faiblesse, trés grand.

  • je partage l’avis d’IsabelleJuliette… Les personnages, on s’en fout.
    Mais la putasserie, elle est là, énorme, méchante et ravageuse.
    Bien sur qu’on connait toutes des femmes de ce genre…

  • C’est vrai que Laure est … un peu soulante je trouve mais bon… après à un certain niveau on dira que tous les coups sont permis …

  • @IJ : Des filles comme Thérèse Alshamarr et Britta Stephen prouvent encore en compète qu’il est tout à fait possible de vaincre sans putasserie… Et ça fait plaisir.

  • @Storia : je ne sais pas qui elles sont mais ça donne envie, je vais m’informer.

  • @IJ : Vice-championne et championne du monde 2009 du 50m nage libre.

  • @Storia : Ok, merci d’être un peu plus précise. :)

  • Euh en fait, pour être tout à fait précise, Fédérica sortait avec Luca au départ et c’est Laure qui lui a ravi son amoureux. Or certains dans le milieu de la natation disent que la relation était téléguidée pour justement déstabiliser la championne. D’où le changement de club en Italie pour être plus proche de son homme, et le début des embrouilles.
    Une chose est sûre, les 2 italiens ne sont pas francs du collier.
    En revanche, Laure a eu un gros coup de mou à un âge où après des années d’entrainement intensif et des titres somptueux, elle a eu envie de souffler. Dommage pour ses résultats. Dans le sport de haut niveau, les baisses de régime quelles que soient leurs causes, ne pardonnent pas. Mais la revanche se joue toujours sur le terrain, ou dan la piscine pour le cas qui nous occupe.

    La putasserie est caractérisée, ici comme dans d’autres situations de l’existence. Reste à savoir si on a le potentiel pour s’en servir… me concernant cela dépend des circonstances. Et encore pas dans ces proportions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>