Humeurs

Les araignées sont-elles sourdes ?

Ndlr : article sélectionné par Storia Giovanna durant la semaine de rédaction en chef.

C’est une question que je me pose souvent, juste entre le moment où je hurle en découvrant la présence de cette horreur dans mon espace vital, et celui où je commence à lancer des projectiles dans sa direction.

Les araignées sont-elles sourdes ?Je sais déjà qu’elle a de bons yeux, de bons yeux vicieux même, si vous voulez mon avis. 8 petits yeux pervers et globuleux qui me guettent pour saisir l’opportunité de percer le système de défense de mon territoire. 8 gros yeux qui suivent tous mes mouvements. Là, je la vois bien regarder, je la regarde, elle croise mon regard et commence à bouger. Elle a 10 sur 10 aux 8 yeux la garce, pas moyen de la prendre par surprise.

Je sais aussi qu’elle a de bonnes jambes : une vraie coureuse olympique, sauteuse de haut vol. Normal elle triche, moi j’en ai que deux, de pattes. Vous me direz : ça coute moins cher en shoes. Ceci dit, vu le nombre de chaussures éclatées par ma poigne de bucheron – je ne ménage en effet ni ma force ni mon ardeur dans l’anéantissement de l’espèce – je n’en suis plus si sure.
Elle court donc, vite, très vite, et évite les obstacles à la vitesse de la lumière. On dirait une descendante de Flash, un croisement incertain avec Speedy Gonzales ! Et si je n’étais pas aussi braquée, cela forcerait mon respect, tiens.

Coté vitesse, je me targue de garder cependant une longueur d’avance. En pleine panique, ma foulée se fait aérienne, j’entends les clameurs du stade : cours Marie-Jo, cours ! Et j’ai bien dit cours Marie-Jo et non pas cours Forest… il est parfois bon de préciser. Et il ne m’en faut pas plus pour voler.

Physiquement la garce garde donc l’avantage, par contre coté mental… ah ah ! La bête est petite joueuse. Je sais par exemple que l’araignée est dépourvue du plus élémentaire sens du goût. Elle n’a déjà pas la décence d’afficher des jambes lisses, et n’affiche aucune grâce mais ce n’est rien comparer à ses hobbies. Madame tricote (humf) à l’infini la même toile, pas mal étudiée certes mais qui fini toujours dans un coin sous 3 tonnes de poussières.
Qui osera enfin leur dire que le crochet est has been dans nos intérieurs ?

Alors effectivement il reste bien la veuve noire qui pourrait éventuellement sortir du lot dans la catégorie chienne de garde, en se débarrassant des amants un peu lourds. En même temps depuis qu’ils ont inventé le SMS pour remercier tout aussi lâchement et définitivement les loosers de passage, je me sens beaucoup moins envieuse.

La chose possède enfin un 6ème sens qui la pousse à s’installer systématiquement dans la demeure des arachnophobes. Mais l’araignée n’est pas plus magicienne que ces derniers qui possèdent le don ultime de pouvoir repérer leur phobie à 300 m dans une salle bondée. Si ça ce n’est pas de l’instinct, c’est tout simplement le paroxysme de la loi de Murphy dite loi de l’emmerdement maximum.

Je sais bien, que cette phobie se soigne avec une thérapie barbare reposant (dixit Wikio) « sur l’exposition progressive à des stimuli redoutés de plus en plus intenses ». Admettons.

Mais je préfère pour ma part gérer mes mauvais réflexes, jouer les damoiselles en détresse et demander à mon chevalier servant de me sauver des griffes du dragon, ou pousser des hurlements ad vitam aeternam, en espérant qu’un jour l’araignée fasse un bond dans l’évolution de l’espèce ou investisse dans les solutions auditives Audica, pour entendre enfin mon message : TIRE TOI DE CHEZ MOI BIIIIIITCH !

(cc) jesse.millan

5 Responses to “Les araignées sont-elles sourdes ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>