Histoires

Ceci n’est pas mon Église !

Un soir dernier, un copain que j’ai rencontré en pèlerinage m’envoie un mail avec un lien et cet te apostrophe : Ceci n’est pas mon Église ! Intriguée, j’ouvre le lien et je découvre un reportage de l’émission de M6 66 minutes sur le retour au catholicisme traditionnel, ce que nous appelons plus communément intégriste.

Ceci n’est pas mon Église !Cela commence par un premier témoignage. À Amiens, un homme installe sa carriole avec des barres de fer un dimanche matin de bonne heure. Mais que fait-il? Tout simplement, il prépare l’autel pour célébrer la messe en extérieur, à la porte de l’église pourtant désaffectée. Oui, car il fait partie de la Fraternité Saint-Pie X (FSPX), fondée par Mgr Marcel Lefèbvre en 1969, suite au mécontentement de celui-ci face aux mesures prises par Vatican II.

Vient ensuite la présentation d’une famille versaillaise avec leurs onze enfants, de 18 ans à 7 jours. Vite, il faut expédier le repas : il faut aller à la Veillée pascale à St-Nicolas-du-Chardonnay, la principale église parisienne occupée illégalement depuis 1977 par la FSPX. Évidemment, chants en latin, petits garçons enfants de chœur de rouge et de dentelle blanche vêtue… Filmés dans leur vie quotidienne, les parents et les enfants nous expliquent la notion de bien, de mal et de péché… S’en suit le baptême du petit dernier, à 7 jours. Inscrit dès sa naissance dans le péché originel, il se fait exorciser au seuil de l’église, avant de rentrer avec la petite famille. Comme dit sa maman : J’étais stressée jusqu’au baptême. Maintenant, s’il part au ciel, ce sera un petit saint.

Nous voici maintenant au séminaire d’Écône, en Suisse. C’est ici qu’en 1988, malgré la menace d’excommunication de Jean-Paul II, Mgr Marcel Lefèbvre consacre quatre évêques, dont le fameux Mgr Williamson, qui ferait bien de visiter certaines forêts de Pologne (c’est assez peu touristique, là-bas, on ne comprend pas pourquoi ^^). Vingt ans après, les séminaristes formés ici n’ont pas d’accès vers l’extérieur, doivent se taire en mangeant et s’agenouiller après chaque heure de cours pour prier en latin. Cela n’empêche pas le jeune homme qui guide les reporters dans le séminaire de s’extasier devant la chambre-musée de Mgr Lefèbvre et de faire dévotion devant sa tombe, lui le garant de la vraie foi.

Enfin, nous retrouvons notre joyeuse petite famille au pèlerinage de la Pentecôte Chartres-Paris, pour bien montrer qu’ils sont à contre-sens par rapport aux catholiques mainstream qui font le chemin inverse. Les petits garçons sont chez les Scouts marins, les petites filles chez les Guides, et les parents dans la voiture-balai avec les petits derniers. Le reportage se finit sur la fin du pèlerinage aux Invalides (la mairie de Paris ayant refusé le Sacré-Cœur suite à la polémique qu’a provoquée Mgr Williamson). Et dans son sermon de fin de pèlerinage, le prêcheur n’omet pas de faire l’amalgame entre la Renaissance « laïque », le protestantisme, l’avancée de l’Islam et le libéralisme économique, qui, selon lui, détournent de la vraie foi et de la Vérité.

Évidemment que M6 a instrumentalisé et monté son reportage avec une orientation particulière. N’empêche, maintenant, suite à ce reportage, la population peut mettre des visages à ce contre quoi je me bats avec ma mère en tant que chrétienne, à savoir une frange de l’Église catholique qui se veut immuable par nature et détentrice de la seule Vérité. Je sais que ma mère a même reçu des menaces, en tant qu’institutrice chrétienne, parce qu’elle disait aux enfants que Dieu était amour, que les enfants noirs et handicapés étaient gentils et qu’ils pouvaient jouer avec eux. Il faut savoir qu’il existe un foyer de la FSPX proche de mon village d’origine, ainsi qu’une école de garçons tenus par des ecclésiastiques appartenant à cette même fraternité. Par conséquent, avant l’école primaire, les parents catholiques intégristes envoient leurs enfants dans les écoles maternelles du coin, dont celle de mon village.

Ce reportage m’a rappelé à quel point j’étais parfois révoltée d’entendre, parfois par mon entourage proche, que je ne suis pas une bonne chrétienne, parce que je ne corresponds pas au modèle qui y est exposé. Juste une chose : si Jean-Paul II a excommunié la FSPX en 1988, ce n’est pas pour rien. Certes, je ne vais pas à la messe tous les dimanches (mais j’essaie d’y aller un soir/semaine), certes, j’ai une vie avant le mariage, certes, je porte des pantalons, certes, je ne condamne pas comme il faudrait l’homosexualité et l’avortement, et surtout, je ne suis pas discrète et mesurée comme devrait l’être une bonne chrétienne soumise à son mari et éduquant ses nombreux enfants à se méfier du monde moderne.

Mais je suis persuadée d’une chose : Dieu est Amour, alors je dois agir dans la société comme tel. Autrement dit, je ne crois pas détenir la Vérité, mais un projet de vie et de société que j’aimerais confronter à d’autres projets pour former une meilleure société. L’islam, le protestantisme, le judaïsme et même le Sarkozysme ne sont pas des gangrènes que je dois combattre sous l’impulsion de Dieu, mais des faits que je dois observer et analyser pour mieux les comprendre.

Non, non, non, l’obscurantisme et la négation de l’Autre ne font pas partie de mon Église !

(cc) nyki_m

13 Responses to “Ceci n’est pas mon Église !”

  • Bon je te renvoie au commentaire que j’ai mis sur mon article. Ok les tradis sont très chiants à donner des leçons à tout le monde en pensant que eux sont les justes qui pratiquent la vraie religion (avec le pèlerinage à contre sens, notamment). Il n’empêche que ce reportage état lamentable et faisait peur avec rien. C’est bien la peine de pester contre TF1 qui fait peur avec les clandos et les arables quand on n’est pas capable de reconnaître les mêmes ficelles avec les cathos. Ta manière de pratiquer la religion est très honorable mais ça ne fait pas des monstres de tous ceux qui ont choisi de rallier la fraternité PieX. Il y en a, mais alors il fallait parler de ceux-là dans le reportage (et hop, je remet mes finis au pipi : http://intransigeants.wordpress.com/)

  • @GS : Mais je reconnais quand même dans « intransigeants » certaines caractéristiques que j’ai malheureusement croisés dans ma vie (genre des voisins de ma grand-mère qui construisent un bunker autour de leur maison « pour que leurs enfants ne voient pas les dangerosités du monde extérieur ») Certes, je reconnais qu’il y aussi des intégristes qui cherchent le dialogue (comme un doyen de faculté, dont les enfants sont à l’école où enseigne ma mère, qui dit qu’il a beau être intégriste, il veut quand même dialoguer avec les mainstream pour comprendre pourquoi il est intégriste), et que ceux présentés par M6 ne sont après tout que des doux-dingues, mais il ne faut pas oublier que la FSPX véhicule quand même des idées dangereuses, pour l’avoir cotoyée de près. Si la FSPX se limitait à dire que les étrangers, c’est nul, ça irait encore… Or, malheureusement, elle ne se limite pas à ça. Je ne te raconterais pas certains exemples, que tu pourrais prendre pour des cas isolés. Personnellement, je trouve que ça en fait beaucoup, des cas isolés…

  • et alors, je n’ai jamais dit que la fraternité SPX c’était cuicui et petits poneys. Tout ce que je dis c’est que, effectivement, ceux présentés par M6 étaient de doux dingues avec lesquels on cherche à faire peur par des moyens pour le moins classieux (“ha booon, vous n’avez pas cherché à l’avorter votre affreux triso ?”). Qu’il fallait parler du message dangereux sans effrayer avec le folklore des serre-têtes et de l’absence de portable. Bref, que quand on veut faire peut, on informe vraiment et on se sort un peu les doigts du cul. Ce que ne faisait absolument pas ce reportage, qui est l’équivalent fabuleux d’un reportage sur la délinquance des jeunes issus de l’immigration (là aussi j’en ai plein des cas isolés, ça m’autorise à tirer des conclusions ?) qui mettrait la musique des dents de la mer sur un jeune en train de voler un CD. C’est de la stigmatisation débile et à peu de frais. Et s’arrêter à ce reportage en disant “oh oui quand même ils sont bizarres” en faisant de grands discours sur la peur et les méthodes du FN et de l’UMP qui attisent la peur de l’étranger avec de grosses ficelles stupides c’est quand même assez schizo (je parle pas forcément pour toi). Tout ce que je demande c’est un peu de rigueur et d’honnêteté intellectuelle, pas des clichés de café du commerce que personne ne cherchera à démonter parce que les cathos, c’est bon, on peut critiquer sans vérifier ses sources, on va pas nous traiter de racistes.

  • Justement, je ne m’arrête pas à ce reportage, je remarque juste que ce reportage dessert un peu les catholiques mainstream par ses ficelles d’instrumentalisation. C’est juste que j’en ai marre d’entendre que ce qui est dit dans le reportage, c’est le catholiscisme. Je te promets, GS, je suis parfois à deux doigs de coller des tartes quand j’entends certains propos.

  • ha mais je veux bien te croire, j’ai les mêmes envies parfois (souvent). Le problème est qu’il n’y a aucune belle âme pour se révolter contre la stigmatisation des cathos d’ailleurs.

  • Heu… Guy Gilbert ? Jean Vanier ? Mais c’est vrai qu’il ne sont pas super mainstream non plus…

  • lol non pas des masses, non

  • Ben justement, les cathos mainstream, aujourd’hui, se tournent vers ce genre de personnes, qui ont certes un discours plus « politiquement correct », mais qui conduisent aux excès inverses, à savoir les communautés nouvelles (Emmanuel, Chemin neuf…). Décidément, punaise, qu’est-ce que j’ai du mal avec les communautés cathos qui sortent du mainstream ^^

  • comme tu le dis dans ton avant dernier paragraphe tu es humaine (et non parfaite) mais tu as la foi et aimes ton prochain et ca c’est important. tu gardes l’esprit ouvert sur la societe qui t’entoures..
    pour celles qui ne connaitrait pas je remets ce vieux lien:
    http://ladiesroom.fr/2008/07/21/et-dieu-dans-tout-ca/

  • GS, je ne suis pas une chrétienne modèle. Je ne vais pas à l’église tous les dimanches, ni tous les autres jours de la semaine d’ailleurs; mais je crois en Dieu.
    L’interprétation que font certains hommes, de la religion me repousse (quelquesoit la religion)
    ça me fatigue les discours d’hommes qui se veulent les seuls pratiquants de The religion!!!
    Enfin, je suis entièrement d’accord avec ton dernier paragraphe: Dieu est Amour et on se doit d’agir dans la société comme tel! Personne ne détient la Vérité…

  • Alors permets moi, smile, de te prendre dans mes bras et de faire un geste d’amour et de communion :) GS aussi, j’ai de la place dans mes bras…

  • Avatar de Lya
    Lya

    Tout comme Smile, j’en ai marre d’entendre les gens qui se disent seuls pratiquants de la religion.
    Je ne suis pas chrétienne mais musulmane et je pense exactement la même chose que toi: Dieu est Amour.
    J’accepte le fait que je ne suis pas parfaite puisque je suis humaine. J’essaye de faire de mon mieux pour m’améliorer mais c’est pas évidnet tous les jours…

  • Lya, dans mes bras, ya rayah (désolée, je ne sais pas le dire au féminin…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>