Humeurs

L’été sera chaud… kilos-connexion

Raaaah ! Mais c’est pas vrai ! Ça fait une semaine que je ne me nourris quasi exclusivement que de salades et de biscuit à 99 calories le sachet… Et pourtant ma balance accuse cruellement + 1,2kg… (soupir) Peut-être sans mes chaussettes, sans ma culotte et mon soutien-gorge… et sans ma bague…

L’été sera chaud… kilos-connexionEn descendant, en remontant, en m’imaginant légère comme un nuage. Je prends la pause de l’hippopotame dans Fantasia, c’est sûr, ça va marcher… mais non ! J’attrape n’importe quoi dans ma garde-robe, plutôt mon garde corps…
Des cache-misère comme me disait ma grand-mère. C’est très large, c’est très sombre, c’est bien.

Je descends les escaliers quatre à quatre en serrant les fesses et en rentrant les abdos et je passe devant mon frigo. Je l’ouvre, me saisis d’un 1,5l de jus multi-fruits sans sucre ajouté, que je bois goulûment pour noyer mon désespoir. Mon frigo m’observe. Je le vois ricaner.
« Vade retro satanas ! ». Je fais une croix avec deux spatules et je tente de désenvoûter l’objet de mes tourments. Rapidement, je danse la danse anti-kilo, je tourne, je saute, je transpire…

A bout de souffle, mais détendue, je vais achever de me crever en faisant une séance de 30 minutes endiablées avec Maya, ma coach virtuelle sur ma console. Elle me balance des « J’aime ce que je vois » « Chassons ces kilos » « J’aime ce que je vois » sur un ton monocorde.

Je termine par quelques rounds de boxe virtuelle, histoire de s’exploser complètement. Ah ! Ça fait du bien de boxer virtuellement ces foutus kilos. Je suis morte… enfin non, pas vraiment. Allez Marie ! Douche. Je remonte les escaliers quatre à quatre (2 fois), je prends ma douche en chantant à tue-tête, très faux d’ailleurs. En sortant de la douche, je ne peux pas m’empêcher de me peser à nouveau… Mais je sais que ça ne sert à rien, au contraire. Avec toute l’eau que j’ai bu, j’ai encore pris 500 grammes.

Je change de vêtements pour retrouver mon véritable style… Pantalon noir (toujours foncé en bas, clair en haut), chasuble à dessin géométrique, t-shirt à manche longue et noire. Maquillage dégradé gris. Rouge à lèvres rosé avec des touches d’argent. Blush doré. Collier fantaisie et bracelet assortis. Ballerines noires. Sac besace noir dans lequel on fourre tout.

Et c’est parti ! Je me sens mieux pour affronter la vie. Ma vie, une vie bien ronde et bien remplie. J’essaie de ne pas me faire envahir par les articles de magazines vantant des régimes impossibles, les collections de vêtements qui ne vous habillent pas si vous dépassez le 46, les publicités vantant tout le temps de la nourriture…
Je me remplis de bleu, couleur de sérénité, je sors alors mon arme préférée, je dégaine mon sourire et pars tel un « petit » soldat… affronter ma vie.

L’été sera chaud… tant mieux… si ça pouvait me faire fondre comme une glace au soleil.
Ce serait génial… Suite au prochain épisode. Kilos-connexion, un feuilleton de poids sur les tribulations d’une ronde.

(cc) misspiano

6 Responses to “L’été sera chaud… kilos-connexion”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>