Back Room

Le Passage du Désir… le chaud qui laisse de glace

Article sélectionné par Mamzelle durant la semaine de rédaction en chef

Passage du désir… Ça commençait tellement bien.
« Allez les filles, on y va, on va trainer passage du désir. »

Le Passage du Désir… le chaud qui laisse de glaceDans cette boutique, je voyais l’interdit, la luxure et l’érotisme. J’entendais les soupirs extasiés des acheteuses sous les murmures avertis des vendeuses. J’imaginais un univers inexploré, plein de délices à tester, de jouets à essayer. Je m’attendais à un boudoir à mi-chemin entre Sonia Rykiel et une maison close. J’imaginais du design, de la classe, du luxe et tout ce qui pouvait distinguer un sexshop glauque et banal d’une antre du plaisir féminin. Je sais je sais, je regarde trop la pub.

Bon. Voilà. Voilà, voilà. Ça c’est fait. Accueillie par des rayonnages de gadgets (très) bon enfant, à moins de considérer la plume comme le must du tendancieux, digne d’une boutique La Carterie de l’humour grivois, j’ai vite déchanté. Point positif tout de même : il n’y avait pas le petit curé qui sort son sexe quand on appuie sur sa tête.
Au temps pour la classe et le luxe.

Premier sourire figé. On y croit, c’est plus loin, c’est au fond que cela doit se passer… Oui mais non. Des déclinaisons infinies d’huile de massage tapissent les trois quart des murs (ah miracle du marketing !) et donnent le ton du (petit) sex-shop branchouille de la rue Sainte-Croix de la Bretonnerie : Sage !
Au temps pour l’aventure.

En guise de murmures voluptueux proférés par des vendeuses Vampirella du sexe, une adorable jeunette nous explique entre 2 bouchées de salade, les derniers miracles de la masturbation masculine via un engin visqueux venu de l’espace : Le Tenga (Japonais donc). Pour l’effet gorge profonde : appuyez ici. Vous préférez l’effet entrée de vagin en position levrette ? Facile c’est le bouton du dessus. Ah je ne comprends pas, le monsieur à droite a l’air tout vert.
Au temps pour le glamour.

Alors évidemment, on trouve quelques tenues sexy (3), des lubrifiants à double effet kiss cool (allez je dirai 6 pas plus) et une jolie petite collection de vibros et autre godes plus ou moins design. Le minimum syndical. Mais quelle tristesse ! Et quelles absences ! Aucun films X – ou simplement érotiques – pas de grandes nouveautés (parce que le canard, par pitié, mais bouffez-le, le canard, mais qu’on n’en parle plus !) et surtout une absence incompréhensible de préservatifs, si on exclue les gadgets « je te parie que je peux la mettre avec les dents » vendus au comptoir.
Mais que fait la police ? Et le Sida ? On l’éradique avec le vaccin contre la grippe aviaire ?

Alors au final, si c’est quand même plutôt réussi pour débuter sans rougir sur le chemin des femmes qui assument de maitriser leur corps et leur plaisir (blablabla…), cela reste d’une timidité effrayante.
Alors au final (bis), j’hésite, oui j’hésite encore. Je me demande en effet si ma déception tient au fait que cette boutique ne tient pas ses sulfureuses promesses, ou si, simplement et beaucoup plus tristement, c’est du au constat déprimant que le marché du plaisir féminin reste encore une zone sinsitrée.
Et oui c’est triste je viens de le dire !

En bref Ladies pour vous amuser, préférez encore Internet et les grands classiques du genre : Marc Dorcel en tête de liste.
Enjoy !

5 Responses to “Le Passage du Désir… le chaud qui laisse de glace”

  • Voilà, ça y est, je l’ai : http://www.kikidm.com/shop/boutiques.php
    c’est ça l’idée que je m’en faisais : chic and sexy.
    Là on en est loin… trèèèèès loin. On est plus proche d’Hello Kitty que de Kiki de Montparnasse !

  • Lol,heureuse Magadit… Moi, j’habite La Réunion, et là, les boutiques de ce genre ne sont pas foules ; il y a quelques temps, j’ai assité à une réunion ST entre copines(comprendre “Sex Toys”!), organisée par la propriétaire d’une boutique coquine dans une petite ville du Sud de l’île. Elle a eu son petit succés, cette boutique, pendant quelques mois, le rendez-vous classe, intime et coquin à la fois… puis, elle a fermé, la proprio est retournée en métropole, où j’imagine, elle a plus de succès… dommage. Les esprits frileux ont vite fait de la faire faire reculer. Enfin, nul n’arrête le progrès lol, puisque la vente par correspondance, les filles qui s’improvisent commerciales pour les enseignes coquines pullulent…

  • Ahhhh, les réunions Tuperware du sexe !
    ça c’est un bon sujet ;-)

    C’est drole, parce que justement on sort du cadre honteux. On glousse, on en profite pour parler de cul avec les copines (comme si il nous fallait ça …) Mais tu noteras qu’une fois de plus ça se fait sous le manteau…

  • ce qui m’a le plus surprise au passage du désir (celui de chatelet) c’était la clientèle un samedi en fin d’aprem : pas mal d’ado, très peu de “vrais adultes” (bon forcément avec ma gueule de teens je me fendais bien dans le décord)

    après n’étant pas fan de jouets en forme d’animaux, de sucreries etc. ça limite vachement mais quand meme ils ont de très jolies (et joyeuses) choses au passage, les vendeurs sont dans le ton et très bons conseillers et surtout punaise youpi on est loin du vieux sex shop tout poisseux avec les murs recouverts de pornos allemands

  • C’est marrant cet article parce que moi je vais souvent dans cette boutique et je ne pense pas être coincée :)))
    En fait, je trouve ca plutot bien qu’il y ait de l’humour dans une boutique coquine. Franchement, allez dans n’importe quel sex shop glauque ou boudoir tralala à la rikiel et vous verrez ! C’est peut être plus osé, oui, mais alors d’un chiant !
    Là, on se croirait de prime abord dans une gadgetterie fun mais en ayant fait tous les rayons, on ressort plutot avec une impression de fraicheur ! Et ça, c’est nouveau ! C’est pas girly, rose bonbon, lingerie pseudo sexy (made in china)… C’est juste… Normal ! Comme une boutique normale !! Pourquoi on devrait se sentir forcément dans un lieu Hype ou supra coquin !

    Bref, tout ça pour dire, qu’ à mon avis on peut pas comparer Rikiel ou autre boutique boudoir avec Passage du Désir. Je ne pense pas que ce soit le même concept !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>