Humeurs

Baltard 2 : à oublier

Mardi, ils étaient dix à défendre le titre de Nouvelle Star. Et zut, j’ai loupé les quatre premiers pour cause de cours de cuisine. En même temps, à la vue des extraits, ce n’était peut-être pas plus mal.

Car cette soirée semble être, selon les aficionadas, une grosse soirée craquage. Il y a de quoi en effet se demander quel est le niveau de la Nouvelle Star cette année. Une constante : ce ne sont pas des personnalités originales, mais pour celles qui s’en sortent le mieux, c’est parce qu’elles chantent correctement.

Voici donc les dix prestations de ce soir :

  • Baltard 2 : à oublierThomas

Le garçon-coiffeur reprend Dans la maison vide de Michel Polnareff, autre énergumène à la virilité douteuse. Sauf qu’il la reprend rock. Et, selon celles qui ont suivi la prestation, c’était tout simplement ridicule de le voir secouer sa mèche dans tous les sens et sauter partout…

  •  Baltard 2 : à oublier  

Melissa
La Black un peu trop sensible a laissé son look de péripathéticienne pour chanter Mamy blues de Nicoletta. Apparemment, une prestation insignifiante selon les demoiselles de compagnie. C’est vrai que, dans les extraits, elle a l’air d’en faire un peu trop…

  •  Baltard 2 : à oublier  

Lary
Le touffu qui s’est choppé une entorse nous interprète You give me something de James Morrison. Et, dans les extraits, ça paraissait pas mal… Mais je ne peux pas juger plus, ça n’a pas transcendé les filles…

  •  Baltard 2 : à oublier

Damien
Le doyen de la compète prend une chanson de sa génération, à savoir L’autre finistère des Innocents. Il oublie les paroles et il ne sait pas chanter en français. La déception. Heureusement que son pote Soan appelle à le soutenir…

 

Les prestations que j’ai suivies…

  •  Baltard 2 : à oublier

Mahdi
L’autre touffu reprend Pastime paradise de Stevie Wonder. Et ben c’est pas mal : iI prend la scène avec sa voix commune et sa présence… Et se paie le luxe d’inclure un passage de la reprise de Coolio. Voilà, il fait le travail, et le jury apprécie… Et moi je sors encore de ma léthargie.

  •  Baltard 2 : à oublier

Soan
Le gothique chanteur de métro chante Ma petite entreprise du regretté Alain Bashung. Et c’est très original, par rapport à sa personnalité. Il a l’audace d’oublier ses paroles et de faire du freestyle. La prestation la plus osée de la soirée, et elle fait du bien…

  • Baltard 2 : à oublier  Leila

La jazzy rennaise s’attaque à My baby just cares for me de Nina Simone. Et passe tout près de la correctionnelle. Déjà, elle loupe son début… En plus, elle se perd dans le phrasé. Elle qui attendait l’approbation de Dédé, elle s’est fait salement recevoir… Et ce n’est pas démérité. Et puis qu’elle arrête la Danse des canards, c’est fatigant. Une des demoiselles de compagnie l’appelle désormais Le gros dindon…

  • Baltard 2 : à oublierYoann

L’erreur terrible de casting chante Les voisines de Renan Luce, mon piou-piou à gra-gratte morlaisien. Bon, c’est mieux que la semaine dernière, mais ce n’est pas encore ça. Déjà, faire l’accentuation comme il le fait sur le troisième couplet, c’est l’exclusion directe !

  • Baltard 2 : à oublierCJ

La petite surdouée nous gratifie de Heart of glass de Blondie. Pas terrible. Bon, CJ reste toujours CJ, mais là, entre le décalage avec la bande passante et l’interprétation, au vu de ce que peut faire la demoiselle, c’est très décevant. Mais vu le niveau général de la soirée… On ne va pas lui en tenir rigueur. Comme pense une demoiselle de compagnie, elle fait un peu la même chose partout. Cette demoiselle a peur à la fin de se lasser. Judicieuse remarque.

  • Baltard 2 : à oublierDalé

Le Rwandais qui respire le sexe clôt les prestations avec You are so beautiful de Joe Cocker. Et on a eu l’impression qu’il le disait à toutes les femmes de la terre. Aussi bien que Joe Cocker lui-même… La meilleure prestation de la soirée, tout simplement.


Vient un dernier avis du jury.
Lio, judicieuse pour une fois, pense faire revenir le chorégraphe des autres années, car elle a remarqué qu’aucun ne savait se placer. Sinclair en rajoute en balançant que la soirée était pas terrible. C’est sûr.

Finalement, c’est Yoann le boyscout qui se fait éliminer. Bien fait ! Maintenant, les neuf autres, reprenez-vous. C’est la Nouvelle Star, merde alors !

[deezer]http://www.deezer.com/#music/playlist/23618740/2140522[/deezer]

4 Responses to “Baltard 2 : à oublier”

  • C.J, ça me fait grave penser à Pamela Anderson dans Alerte à Malibu.
    Bon, voilà un commentaire qui ne sert à rien, mais qui me fait plaisir ;)

  • Je dois dire que je suis bluffé par Camelia Jordana. Je la trouve d’une modernité incroyable et d’une très grande intelligence dans ses interprétations surtout quand on se souvient qu’elle n’a que 16 ans.

    Mon pronostic pour la finale : mahdi et CJ.

  • Tu as oublié aussi Thomas, il ira loin lui aussi : “J’suis à bout. Faut que je marque un cran d’arrêt”

  • Moi je penserais quand ^même une finale Damien OU Dale/CJ…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>