musique

Le Top 14 des chanteuses qui risquent de faire un come-back alors qu’on en veut plus

  • 14 Leslie : aka Miss chanteuse de r’n’b à l’eau qui a la mauvaise bonne idée de mélanger musique urbaine et “musique de sans-papiers”. On en veut plus.

Le Top 14 des chanteuses qui risquent de faire un come-back alors qu’on en veut plus13 Assia : C’est du r’n’b larmoyant. Elle chantait “elle est à toi nia nia nia”. La jeune femme a mis en avant sa licence d’histoire pour se démarquer des autres chanteuses r’n’b avec 2 de QI. Mais avoir un diplôme sans débouché (licence d’histoire à part être bibliothécaire ça sert à quoi ?). Assia je la vois plutôt faire carrière à la médiathèque qu’en salle de concert.

  • 12 Vitaa : Parce que c’est du sous Wallen* et que j’adore Wallen*.
  • 11 Jalane : Parce que c’est du sous Vitaa et que j’aime déjà pas Vitaa. Elle a même essayé de copier J.lo à l’époque de l’ascension de la bomba latina. Elle ne sait faire que du copiage. NEXT !
  • 10 Jessica Simpson : Elle est dans un trou, qu’elle y reste. Arrivée en même temps que la vague des Britney et Christina, c’est celle qui s’en sort le moins bien.
  • 9 Larousso :Tous les ans elle dit qu’elle va faire un come-back, heureusement, à chaque fois c’était du mytho.
  • 8 Avril Lavigne : Madame soi-disant rebelle. Même qu’on la jette au milieu de la Courneuve à la cité des Bosquets, il y a plus personne. Elle peut continuer, pour notre plus grand bonheur, de se faire oublier.
  • 7 Céline Dion : Pas besoin d’explications vous comprenez pourquoi elle est dans ce top.
  • 6 Mandy Moore : Elle est soi disant actrice maintenant, mais on est pas à l’abri qu’un con l’encourage à reprendre les chemins de studios d’enregistrement, et lui fasse chanter à nouveau une chanson appelée sucette (Candy)**.
  • 5 Ophélie Winter : La maigrelette aux gros seins était la première à faire du r’n’b à l’eau. J’ai même kiffé mais j’avais 13 ans et j’étais au Collège classé ZEP des Vallées fourrées. On est plus en 97 donc non merci.”No more !”
  • 4 Isabelle Boulay : La déferlante canadienne avec sa foison de chanteurs québécois qui râlent “il est venu le temps des cathédraaaaaaaaaaales”. Moi je dis il est venu le temps de te la fermer.
  • 3 Hillary Duff : Pfff que dire à part qu’elle sait pas chanter et que dans la clique des futurs drogués notoires du showbizz que ma petite sœur vénère, il y a déjà Miley Cirus et Vanessa Hudgens. Pas besoin d’en rajouter.
  • 2 Emma Daumas : Ex-Star Académicienne, c’était pas gagné pour se faire respecter dans le milieu. Et au lieu de chercher à être crédible, elle a fait l’inverse. Miss Daumas fait de la musique pourrie plagiée sur une fille (Avril Lavigne) qui fait déjà de la musique aux qualités artistiques très douteuses. La musique c’est pas des maths – 1 + -1 n’est pas égal à 2.
  • 1 Natasha St Pier : Le top du top de la variétoche assommante, j’ai vu mon poisson rouge se suicider quand ma voisine a passé son disque…
  • *Wallen est une chanteuse au style assez indéfinissable, elle est la chanceuse épouse de Abd el Malik.
  • **Cliquez sur le lien et allez voir le clip c’est navrant…

(cc) laffy4k

Tags : ,

6 Responses to “Le Top 14 des chanteuses qui risquent de faire un come-back alors qu’on en veut plus”

  • Haha très très drôle, j’approuve totalement. Il y a même des chanteuses que j’avais complètement oublié (Assia, Larusso, Jalane). Le truc c’est que ces (malheureuses) jeunes filles sont des stars à un seul tube qui font un bide dès le deuxième single (il n’y a guère qu’Eve Angeli qui a réussi à outrepasser cet affreux destin et je suis pas sûre que ce soit une chose positive pour sa crédibilité).

  • Une licence d’histoire, ça peut aussi servir à être secrétaire d’édition… Et prof, attaché du patrimoine, contrôleur des impôts, guide-interprète… Et donc, je te rejoins, chanteuse dont on ne veut pas le come-back

  • Je suis d’accord avec toi touts ces chanteuses ne doivent pas faire de come back je tiens à préserver mon oreille musicale. Pour ce qui est de la licence d’hsitoire je crois que tu exagères. J’étudie en troisième année et le aprcours que j’ai choisi eput m’orienter vers les métiers de la com ou du journalisme mais on peut aussi ptraviller dans le dommaine touriste indirectement(guide par exemple) ou dans celui du patrimoine. Au final la plupart des étudiants finiront peut etre prof mais bon en cherchant on peut trouver des débiuchés meme détournés.

  • Je tiens à m’excuser auprès de toutes les détentrices de licences d’histoire… En aucun cas je ne voulais dénigrer ce parcours et choix universitaire… Moi même détentrice d’une licence pas du tout professionnelle (arts du spectacle), j’ai voulu rendre dans cet exemple une réalité cruelle d’aujourd’hui. Licence théorique (histoire lettres modernes…) + tête d’arabe ou de noire ou d’asiat’ + crise économique + chomage en hausse = pas bcp de choix de débouchés…
    Maintenant c’est sur qu’avec une licence d’histoire tu peux faire plein de choses postuler a plein de choses mais saches qu’avec une licence d’histoire TOUT COURT, t’es en coucurrence avec les BAC + 5 science po et sup de com’…. A bon entendeur

  • @Saroune : Oui, je sais. C’est pourquoi j’ai aussi fait un Master 2 Métiers du livre. Je ne suis pas devenue secrétaire d’édition comme ça ^^

  • Très marrant cet article. Je valide à 100%, même si j’aurais mis Isabelle Boulay en première place. Bah vi, elle porte bien son nom, celle-là…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>