My Space

Jean-Françoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis!

J’étais hier soir au charmant pot organisé au local de Ladies Room… Je discutais, ma coupe de champagne à la main, avec Tevouille qui me dit, quand elle sut que j’étais musicienne : Il y a une émission sur France 5 que j’aime beaucoup, c’est La musique classique expliquée aux enfants… Et là, je m’écris Aaaaaaaaah! Jean-François Zygel, mon maître à penser!

Oui, car en tant que musicienne, je n’ai pas la pédagogie qu’il faut pour donner des cours. En effet, j’ai appris le piano entre 4 ans et 12 ans avec une Italienne, et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’étais dissipée, contrairement à ma soeur qui s’appliquait sur les partitions… Bref, je suis une musicienne instinctive, douée de l’oreille absolue, mais pas capable de déchiffrer une partition, ce qui est très embêtant lorsque l’on aspire à rendre publiques ses compositions…

Évidemment, j’étais extrêmement rebelle à tout ce que représentait pour moi le classicisme dans le piano. Par conséquent, je vomissais Chopin, Listz, Mendelsson, Debussy et tout le toutim, alors que j’aimais bien des artistes comme Vivaldi, Monteverdi… Des artistes baroques, quoi.

Et puis, aux Victoires de la musique classique en 2006, j’ai eu un coup de foudre devant ma télé. Marie Drucker aussi, d’ailleurs, mais elle était à côté de lui. Oui, lui. Un pédagogue de 45 ans nommé Zygel. Jean-François Zygel. Il était avec l’orchestre du Capitole de Toulouse, et soudain… Il nous expliqua le principe de la valse en prenant pour exemple Chostakovitch. Et pour moi, ce fut la révélation.

Il venait pour recevoir la Victoire du meilleur enregistrement DVD pour ses leçons de musique en public, qu’il effectue toujours un jeudi par mois à la mairie du XXe arrondissement de Paris, et ce depuis 1997. Il s’inspire pour ses cours des young people’s concerts qu’a donnés Leonard Bernstein à New-York dans les années 1960.

Dès lors, il se fait connaître du grand public et de l’audiovisuel public. France 2 lui propose La boîte à musique diffusée tous les étés, France 5 diffuse ses cours de musique destinés aux enfants et France Musique lui donne un Cabaret, qu’il présente conjointement depuis septembre 2008 avec son ami de trente ans, le jazzman Antoine Hervé.

Mais sa vie ne s’est pas limitée pas à donner des cours télévisés. En 1976, il a 15 ans et il entre au Conservatoire National de Paris, après avoir appris le piano depuis tout petit avec Magdeleine Panzera-Baillot. Sorti du Conservatoire, il devient pendant trois ans (entre 1985 et 1988) pianiste pour l’Orchestre philarmonique de Radio-France. Par la suite, il devient critique pour le magazine Diapason, compositeur, créateur en 1993 de l’ensemble de musique contemporaine Phoenix et professeur d’écriture musicale au Conservatoire.

Moi, ce que j’aime chez Jean-François, c’est cette manière de parler de musique académique de manière non-académique. Autrement dit, d’utiliser des manières détournées pour que son public s’intéresse et découvre par lui-même les merveilles de la musique classique. Pour une autodidacte comme moi, cela me suffit à me faire décomplexer par rapport à une éducation un peu rigide de la musique telle que j’ai pu la connaître toute petite (en même temps, pour me sortir de l’autisme, il me fallait bien ça…).

Pour finir, une petite friandise… Le trailer de La musique classique expliquée aux enfants (adultes tolérés), enregistré le 21 juin 2008 au théâtre du Châtelet (Paris 1er) :

http://www.youtube.com/watch?v=FeViDLwR7Dg

2 Responses to “Jean-Françoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis!”

  • Moi aussi je l’adore, sur France Musique ou sur France 2, j’ai souvent eu l’occasion d’apprécier son humour, sa légèreté, et surtout sa grande humilité (rien d’élitiste chez lui).

  • Et en coulisses, il travaille ses notes jusqu’au direct… J’ai pu l’apercevoir lorsque je suis allée à la maison de la Radio pour le cabaret de France Musique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>