My Space

C’est Noël…

Vous l’auriez remarqué – moi aussi en bossant à la FNAC en cette période –, les magasins deviennent fous, les mendiants font encore plus pitié que d’habitude, la CB chauffe plus que d’habitude… Oui, c’est bientôt le 25 décembre, et qui dit 25 décembre dit Noël.

Même si depuis les années 1950, c’est plutôt le père Noël, ou plutôt Santa Claus qu’on célèbre à cette date, en s’offrant ou en offrant aux enfants des cadeaux mirobolants, j’aime pourtant à penser que Noël garde encore sa signification chrétienne, chère à mon coeur…

Oui, car moi, ce que je célèbre en ce 25 décembre, c’est la venue du Seigneur mon Dieu, à savoir Jésus-Christ. D’ailleurs, je me fous qu’il soit né ou non un 25 décembre, Noël, c’est pour moi la célébration de ma famille, en mémoire de la famille originelle… C’est pour cette raison que ma mère m’exhorte à revenir en Bretagne le 24 au soir, alors que je bosse jusque 19h et que rebelote le 26.

Ce qui me plaît, c’est de voir les yeux de ma mère pendant cette période. Elle redevient une véritable petite fille qui s’émerveille de tout. Alors quand je lui ai annoncé que j’allais signer mon CDI, elle a vu cette chose comme une bénédiction de plus que le Seigneur son Dieu accordait à notre famille (qui est en train de se casser la gueule… mais bon, on ne peut pas tout avoir…).

Bref, je laisse parler les cyniques qui ne voient en Noël qu’un avatar de la société de consommation, de toutes façons, très peu d’entre eux essayent d’en comprendre la raison profonde. Certes, le but n’est pas de consommer à outrance, mais de tout faire pour réunir la famille, ce qui est de plus en plus dur en ces temps…

Comme d’habitude, voici ma playlist pour fêter Noël :

  • Tino Rossi, Minuit chrétien (En hommage à ma mère qui prépare toujours le repas du 24 décembre. Elle règle au millimètre près pour que nous assistions à une messe pendant le repas… Et puis, Minuit chrétien est le symbole le plus vivant de ce que représente Noël pour le quart de cette humanité…)
  • Les anges dans nos campagnes et Il est né le divin enfant (C’est notre délire entre cousins en sortant de la messe de minuit. Car là, on sait que c’est Noël, et que nous pouvons commencer la fête…)
  • Diana Krall, Jingle bells (Parce que je préfère le jazz et la voix chaude de Diana aux voix niaises des gosses qui chantent Vive le vent, vive le vent d’hiver…)
  • Franck Sinatra, White Christmas et Santa Claus is coming (J’admire la capacité des jazzmen américains de créer des standards de Noël aussi facilement. Et puis Santa Claus… pour un petit délire… Puisque même si nous étions au mois de juillet, cette chansonnette a fait partie de la playlist qu’a lancé l’homme qui m’a dépucelée pour me détendre… Évidemment, même si nous étions en plein ébat, cette petite référence m’a fait rire…)
  • Wham!, Last Christmas (Classique truc des Anglo-Saxons à créer de la soupe avec du bon sentiment. Le tube de Noël, c’est comme chez nous le tube de l’été. Mémorable, surtout chantée avec des Polonaises dans une maison de retraite de Lisbonne, devant un parterre de grabataires portugais médusés devant ces minettes qui venaient troubler leur calme…)
  • Dean Martin, Let it snow et Silver bells (Encore plus que Franck Sinatra, Dean Martin est pour moi l’archétype du charmeur qui donne la chaleur aux flocons de neige…)
  • Bobby Helms, Jingle bells rock (Parce que j’adore cette chanson, chantée par n’importe qui… Même par le clochard du coin, cette chanson est THE chanson qui dépoussière Noël)
  • Johnnie Cash, Joy to the world (Parce que ce Christmas carol anglais du XVIe siècle a quand même beaucoup de chien avec l’anticonformiste Johnnie Cash au micro. Et pour ma meilleure amie, avec laquelle je partage ma joie particulière à l’approche de Noël)
  • Graeme Allwright, Petit garçon (Parce qu’à chaque fois que je fêtais Noël avec mon école primaire, où enseigne toujours ma maman, on chantait cette chanson. C’est un symbole. La preuve, je la joue en boucle sur ma compagne la guitare depuis un mois. Et c’est toujours un plaisir de la chanter pour mon filleuil Charly…)
  • Tino Rossi, Petit papa Noël (Parce que, même dans ma famille, Tino Rossi est indissociable de Noël. Un Noël sans Tino à l’ouverture des cadeaux le matin du 25 décembre chez mémé est un Noël raté. Car il faut savoir que chaque année, 14 paires de chaussures se retrouvent chez ma grand-mère pour économiser du taf au Bad Santa…)

[deezer]http://www.deezer.com/#music/playlist/16214754/2140522[/deezer]

& Merry Christmas to all of you…

One Response to “C’est Noël…”

  • Félicitations pour ton CDI ^^
    Pour moi, Noël est surtout une occasion de se réunir en famille (nous sommes tous plutôt athées dans la famille).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>