liste du jour

My first CDI…

Voilà, je l’annonce tout de go ici. Je sais la nouvelle depuis vendredi soir, 12 décembre 2008, alors que je sortais d’une journée éreintante de conseillère jeunesse à la FNAC Forum. Il est 19h10 quand je rallume mon portable dans le métro. J’entends un message : le DRH d’un groupe culturel situé à Villiers-Le-Bel m’annonce qu’il compte sur moi pour occuper le poste de secrétaire éditoriale au sein de son service d’édition.

Ce poste est très important pour moi, car c’est non seulement un poste de secrétaire éditoriale, mais mon premier contrat à durée indéterminée que je signerai de ma toute jeune carrière dans l’édition. Certaines filles mettent des années à avoir le poste de leurs rêves. Moi, j’aurai mis presque 26 ans, 7 ans d’études post-bac entrecoupées d’une année de chômage et de remise en question pour avoir ce privilège. Certes, dans un premier temps, ce sera un mi-temps, pour évoluer d’ici le mois de mai 2009 vers un temps plein. Je vais dès lors toucher environ 1890 euros bruts de salaire, ce qui, pour une débutante dans l’édition, est honorable, lorsque certaines filles restent tricardes (moins de 1500 bruts après plusieurs années).

J’ai été moins présente de Ladies Room, car pendant deux mois, j’ai subi un peu le contrecoup de mon stage et de la fin de mes études. Je sais par habitude que les mois d’octobre et novembre sont pour moi des mois assez bad karma. Cela n’a pas loupé cette année, puisque j’ai perdu ma grand-mère paternelle au 3 novembre (Cf. mon papier Jacqueline). Pour contrebalancer, le mois de décembre est généralement bon. La preuve, j’ai su le mardi 2 décembre que j’étais embauchée à la FNAC Forum pour les fêtes, que j’avais obtenu mon diplôme de Master 2 Métier du livre et que j’avais un entretien dans la boîte où je vais désormais bosser à partir du 12 janvier.

Me connaissant, vous allez vous dire Elle a dû fêter ça en musique. Effectivement, mais pas que (car Tiny n’a pas manqué à ouvrir sa bouteille de champagne et, de mon côté, j’ai fêté ça comme une vraie Bretonne, c’est-à-dire en picolant avec mes copines…). Malgré tout, la signature prochaine de mon CDI m’a inspiré ma petite playlist de 20 titres :

  • My first CDI…Madcon, Beggin (C’est frais, c’est la sensation de l’automne et ça me met en joie. Parfait pour commencer une playlist spéciale signature de CDI…)
  • My first CDI…Aretha Franklin & the Blues Brothers, Think (Ma sœur et moi en soirée, ou bien des délires de Nouvel An à l’étranger…)
  • My first CDI…Marvin Gaye & Tammy Tremell, Ain’t no mountain high enough (Car il n’y a pas eu de montagnes assez grandes pour arrêter ma quête vers mon bonheur… Car j’ai toujours Tiny !)
  • My first CDI…Santa Esmeralda, Don’t let me be misunderstood (Car je dédie mon succès à certains de mes amis qui n’ont pas été directement acteurs de ce succès, mais sans qui je n’aurais pas eu la force d’avancer…)
  • My first CDI…Dschinghis Khan, Moskau (Et bis repetitia… Car faire la fête en cas d’échec permet de ne pas sombrer et de rêver à des jours meilleurs…)
  • My first CDI…Moon Ray, Comanchero (Là aussi, pas de mystère, se remémorer des fêtes passées pour apprécier le moment présent… Et puis, honnêtement, je n’aurais pas fêté ce succès sans de la musique qui fleure bon mon enfance de party girl)
  • My first CDI…Silver Pozzoli/Ryan Paris/Miko Misson, Medley (Parce que comme celui qui changeait de nom à chaque chanson qu’il chantait, j’ai oublié mon cerveau au placard depuis vendredi soir…)
  • My first CDI…Michel l’ingénieur informaticien, Mitch Bucanon (Car comme Michel l’ingénieur informaticien, je risque d’être un peu trop passionnée par mon métier de secrétaire éditoriale…)
  • My first CDI…Discobitch, C’est beau la bourgeoisie (Car j’en ai bu, du vin pétillant, pour faire la fête…)
  • My first CDI…Coldplay, Speed of sound (Comme un énorme poids qui s’enlève de mon âme… Car j’ai dû batailler avec maman pendant 2 mois pour la convaincre de me laisser vivre à la capitale… Mais j’ai gagné. D’ailleurs, elle-même vit ce succès comme quelque chose de personnel, au moment où elle voit la déchéance de son couple. Elle aussi doit se sentir un peu plus légère par cette annonce)
  • My first CDI…Sandie Thom, I wish I was a punk rocker (Comme elle, je me sens l’âme de changer le monde, maintenant que j’ai réussi à accomplir mon destin…)
  • My first CDI…The Who, Won’t get fooled again (Comme une violente envie de dire mer…ci à ceux qui n’ont pas cru en moi. Juste allez vous faire foutre)
  • My first CDI…Kassav’, Zouk la sé sel médikaman nou ni (C’est le soleil dans ma tête, même s’il fait un froid d’enc**é sous nos latitudes…)
  • My first CDI…Sergio Mendes & Brasil 66, Mais que nadaMieux que rien)

(Une façon de dire qu’un mi-temps pendant quatre mois, c’est

  • My first CDI…Ludwig van Beethoven, Symphonie n°9 en ré mineur, op. 125, 4e mouvement choral - Presto Allegretto dit “Hymne à la joie” (What else?)
  • My first CDI…Johannes Brahms, Danse hongroise n°5 (Parce que c’est, à mon sens, ce petit air d’Europe de l’Est qui amène la chaleur et la joie en hiver. Oui, il fait davantage là-bas un froid d’enc**é que sous nos latitudes, mais même quand le temps est au mauvais fixe, la party et la joie sont de rigueur…)
  • My first CDI…Guru Josh Project, Infinity 2008 (Sans transition aucune, voici une autre manière de réchauffer son corps et son cœur en ces temps de grise mine…)
  • My first CDI…The Champs, Tequila (Allez, oui, je profite de fêter mon CDI à la bretonne… Parce qu’après, faudra bien que je mérite mon salaire…)
  • My first CDI…Deportivo, Parmi eux (Cf. 12. Mais en français, c’est encore plus explicite)
  • My first CDI…Tri Yann, La botte d’asperges (Pour finir mes festivités en beauté, une danse bien de chez moi…)
    [deezer]http://www.deezer.com/#music/playlist/15996112/2140522[/deezer]

Et cheers à mon premier CDI dans l’édition !!

Tags : , , ,

5 Responses to “My first CDI…”

  • ben felicitations et bon courage! c’est Tiny qui va etre content tu vas pouvoir bouger avec lui

  • Et bien félicitations pour ta nouvelle vie qui commence en musique !
    Continue sur cette lancée positive.

  • Playlist redoutablement efficace.
    Et Félicitations pour ton job :)

  • Bonne continuation, tant que nul interdit ne te bloque, autant avancer ;)
    (Par ailleurs, great job quant a avoir quasi atteint ton job “idéal”, a suivre quant a ta réalisation maintenant, a voir d’ici le prochain billet ?

    (Sympa la playlist, que vive le partage !)

    Ps:
    Secrétariat d’édition, ca consiste en quoi ?

  • Secrétaire d’édition, en vérité, consiste à préparer le manuscrit et tout ce qu’il y a autour (relations auteur, images le cas échéant) et peut dans certains boîtes participer à la promotion du livre. Voilà, seden, pour ta réponse. Sinon oui, dans un premier temps, ce sera un CDD de 8 mois, commuable en CDI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>