My Space

One world, one Love Parade

Lorsque j’étais adolescente, et que j’apprenais l’allemand au lycée, Berlin stigmatisait certains de nos fantasmes. Non pas que notre prof d’allemand était attirante, bien au contraire, mais nous ne rêvions que d’une chose : aller à la Love Parade. Aujourd’hui, cette réunion techno a ses avatars un peu partout dans le monde et attire aujourd’hui plus d’1,5 millions de personnes, mais cela n’a pas toujours été ainsi.

One world, one Love ParadeEn 1989, en effet, les gouvernements européens commencent à voir des “effets pervers” à la musique électronique à travers les free parties qui pullulaient, notamment en ce qui concerne la drogue qui y circulait. Cela conduit l’Angleterre de John Major à promulguer une législation anti-teuf. Donc, en 1989, écouter de la techno (attention, pas de la dance !) était devenu un acte militant.

En 1989 aussi, l’Allemagne était coupée en deux, ce qui révoltait les jeunes. Dans cet état d’esprit, Matthias Roeing, aka Dr Motte, et Maximilian Lenz, aka Westbam, décident de manifester contre la présence du mur de Berlin au début du mois de juillet. Pour cela, militants jusqu’au-boutistes, ils ont installé un sound system devant le mur et ont ainsi réuni 150 personnes. La Love Parade est née de cette petite émulation.

L’événement, qui se déroulait jusqu’en 1996 au Kurkfürstendamm (Berlin-Ouest), a dû se déplacer pour faire face à l’affluence grandissante. En effet, le Kurfürsterdamm a eu beaucoup de mal à accueillir 750.000 personnes. La Love Parade est ainsi devenue mobile, traversant la Strasse des 17. Junis de la Brandenburger Tor, en passant par le Tiergarten qui se retrouve saccagé chaque année. Pour la première fois, en 2008, la Love Parade, sous l’égide Highway to Love, s’est déroulée à Dortmund, et non pas à Berlin, réunissant ainsi 1,6 millions de personnes.

Chaque édition a sa devise : de Friede, Freude, Eierkuchen (paix, joie, oeufs au plat) en 1989 à Highway to Love, en passant par Music is the Key, One world one Love Parade ou encore Let the sunshine in your heart, un seul mot d’ordre : l’amour, la joie et la fête pour militer contre les injustices de ce monde. Certains ont même vu un filon, ce qui a conduit à une commercialisation massive de l’événement. Pour militer contre la dérive qu’est devenue la Love Parade a été créée en 1997 la Fuckparade, par conséquent avec une musique plus underground et un public plus limité.

La Love Parade a également souffert de la dérive sécuritaire que voulait lui faire subir la ville de Berlin, ce qui a conduit à son annulation en 2004 et 2005. Dr Motte s’est aussi frité avec l’organisation, ce qui a conduit à son absence en 2006. Malgré tout, la Love Parade reste un événement musical à part entière et programmée jusqu’en 2011…
(c) 416style

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>