My Space

Clientes et travailleurs sexuels

Note aux filles de Ladies Room :

Ayant demandé en mariage Le Mâle sur Ladies Room en pourrissant cet article “Kelly Slater, mais pourquoi il n’a pas insisté?” (Pardon encore, BritBrit), nous avons décidé en guide de contrat de mariage de faire un papercross sur Ladies Room. Ce sont donc les propos de Le Mâle que vous lirez chez moi, alors que vous lirez chez lui mes propos. Ce n’est pas beau, l’amour? Tiens, à propos d’amour et de désir sexuel, mon mari a des choses à dire…

La sortie du film de Josiane Balasko  traite d’un sujet peu abordé : celui de la prostitution masculine pour femme.

 

Alors qu’actuellement un débat fait rage pour savoir si on doit criminaliser ou légaliser cette pratique, ce film m’interpelle. A chaque fois qu’on évoque le problème, je ne me situe jamais en tant que potentiel client mais de l’autre coté de la barrière. Et du coup je me pose les mêmes questions mais à l’envers:

 

Est-ce que ça me gêne que des hommes vendent des services sexuels à des femmes ? Est-ce que j’aimerais le faire et dans quelles conditions ?

 

Personnellement je considère que chaque humain doit être libre de son corps et je ne vois pas en quoi cela nuirait à mon identité à partir du moment où l’on me traite avec respect.

 

Si je devenais définir les conditions : protections et hygiène de rigueur  ainsi qu’une rémunération correcte (sinon, c’est de l’exploitation). Il faut aussi qu’elles me plaisent un minimum.

 Mais la question la plus importante, c’est bien de savoir si j’aimerais en faire un métier pour en vivre.

Difficile de réponde à la question sans l’avoir vécu, car je n’ai sans doute pas le physique pour me vendre correctement (mais bon on va se mettre dans la peau d’un bel apollon).

Si se prostituer pour une femme est assez fantasmatique, la réalité est sans doute différente. D’autant plus que toutes les clientes ne sont certainement pas aussi canon que Nathalie Baye.

 

Néanmoins, je trouve les conditions de travail largement bien plus agréables que bon nombre de métiers typiquement masculins, où la vie est bien plus dure (mineur de fond, marin pêcheur et bon nombre d’ouvriers…).

 

Cela fait déjà plusieurs années que j’ai principalement que des clientes et que je suis aux petits soins pour elles. D’ailleurs je m’aperçois que le relationnel est presque plus important que les compétences. J’ai souvent eu l’impression de me prostituer, d’ailleurs, peut-être que cela ne me changerait pas beaucoup …

 

Mais peut être pas … Car si, éthiquement parlant, travailler sexuellement ne me gêne pas du tout, sentimentalement c’est une autre histoire : j’aime énormément le sexe, certes, mais je crois que je n’aimerais pas avoir en permanence des rapports sans amour. Et c’est bien pour cette seule et unique raison que je n’en ferais pas mon métier.

Pour réaliser un fantasme, peut-être une fois mais pas sur que ça aille bien plus loin.

 

Je vais aller voir le film et je vous transmets mes impressions.

  Le Mâle 

7 Responses to “Clientes et travailleurs sexuels”

  • Avatar de k
    k

    et si ta premiere cliente s’appelle Laetitia ?

    Moi j’aimerai tant être une de ces femmes qui savent se vendre et qui gagne de l’argent facile… contrairement a toi je peux bézé sans sentiments… mais il faut que le marchandise soit un minimum acceptable…
    J’ai fais une experience… j’ai mis sur mon MSN que j’étais a vendre 300 euros pour 2heures… j’ai une proposition plus que serieuse d’un beau black… et c’est là que les choses me gene… comment peux t on etre pret a payer 300euros pour etre bézé par une femme plus que banal ?

  • tu n’es pas banale crois moi ….une cliente comme toi ça serait le pied!!!

    mais je t’aime trop pour te faire payer ce prix là !! mais je veux bien jouer le gigolo rien que pour toi !!!
    tu as des billets de monopoly ? lol

    vos désirs sont des ordres madame …

  • Avatar de k
    k

    toi je t’aime !

  • moi aussi je peux faire sans sentiments ..mais pas que comme ca on va dire….
    je crois que je ne peux me lâcher complètement qu’avec une personne que j’aime…

    et c’est bien parceque c’est toi, que tu peux me demander tout ce que tu veux.

  • Avatar de k
    k

    ce que je veux…. sexuellement oui je n’en doute pas puisque nous sommes si complices…. et toi tu peux me demander ce que ttu veux a tout les niveaux…
    hors du contexte sexe… je doute que je puisse te demander… ce que je veux au fond de moi…
    je confirme TOI JE T’aime !

  • Ben lemale t’as vraiment de la chance , elle t’aimes et ne veux pas entendre parler de moi, je suis jaloux lol

  • @frenchi: tu pouvais pas savoir mais sinon, il y a netzah qui n’attend qu’une chose visiblement: c’est qu’un mec la drague

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>