My Space

J’ai testé pour vous, ben ça valait le coup: La coupe menstruelle

Je vous rassure tout de suite, il ne s’agit pas de décerner à quiconque le prix du cycle le plus long ou de l’humeur la plus massacrante.

La coupe menstruelle est un objet. Un objet d’une utilité transcendante même, et je ne sais pas pourquoi on n’en parle pas plus que ça (enfin, si j’ai ma petite idée… bref).

Prenez la période fétiche de toute femme en âge de procréer: les règles. En plus d’un inconfort physique et mental incontestable, s’ajoutent à cette fête mensuelle tout un tas de petites contrariétés logistiques.

Qui ne s’est jamais autoflagellé mentalement pour avoir sous-estimé la quantité de matos de première urgence à trimballer discrètement dans cet élégant mini-sac baguette déjà bourré à craquer?

Qui ne s’est jamais écriée in peto “j’ai l’impression d’avoir un ballon de foot entre les jambes” à cause d’une serviette hygiénique bruyante et balladeuse en plus d’être volumineuse?

Qui n’a jamais essayé de planquer son sac en l’emmenant aux toilettes du resto pour ne pas que toute la salle soit au courant que les anglais ont débarqué chez vous? 

Qui n’a pas déjà passé une journée entière en totale sous-productivité à cause de pensées parasites de type “Non mais quelle idée d’avoir mis un pantalon beige clair. Non mais quelle idée d’avoir mis un pantalon beige clair. Non mais…”?

Aujourd’hui, ces mésaventures font partie du passé.

La coupe menstruelle a changé la donne.  Au lieu de vous trimballer des kilos de tampons-serviettes jetables et non biodégradables avec des tas d’azurants optiques et autres trucs qui ne sont bons ni pour la nature, ni pour votre petite flore vaginale, je vous propose d’investir dans un objet en silicone médical, utilisable et réutilisable pour des années, facile à transporter et qui, en plus vous fera faire des économies.

Premier avantage: la coupe menstruelle peut être portée toute la journée: on l’enfile le matin on l’enlève le soir et pas de débordement à craindre, même si c’est les cataractes et les chutes du Niagara réunies. Résultat: on va à la piscine en toute tranquillité, plus d’excuses.

Deuzio: On ne sent absolument rien quand elle est bien installée. Ca demande un tout petit peu d’entraînement mais au final, on est bien: aucun sentiment de frottement désagréable et une totale liberté de mouvement.

Troisio: Fini d’acheter des paquets de Siempre ou de Tampix à prix d’or. On investit dans la coupe pour une trentaine d’euros maxi et c’est bien vite rentabilisé. On peut utiliser l’objet jusqu’à 10 ans et se sentir fière de ne pas contribuer à la pollution des rivières.

Alors, évidemment, il y a quelques inconvénients minimes: par exemple la coupe n’absorbe pas le sang mais le recueille. Il faut donc vider une à deux fois par jour le contenu et nettoyer la coupe toutes les fois à l’eau savonneuse. Il faut aussi penser à la désinfecter entre deux cycles en la plongeant dans l’eau bouillante quelques minutes. Et il n’y a pas d’applicateur, comme pour un tampon, il faut donc positionner la coupe à l’intérieur du vagin avec un doigt.

Mais franchement, je trouve que ça vaut largement le coup en terme d’avantages pratiques, écologiques et économiques…

Je ne suis pas du tout payée ou sollicitée par une marque de coupe menstruelle pour faire cet article, je voulais juste vous faire profiter de cette trouvaille que j’expérimente depuis plus d’un an maintenant et qui ne m’a pas déçue!

Mooncup

Lunacup

Divacup

90 Responses to “J’ai testé pour vous, ben ça valait le coup: La coupe menstruelle”

  • Je suis perplexe devant cert article et partagé aussi. La coupe menstruelle… L’image n’est pas faites pour me rassurer. Effectivement sa m’a l’air pratique mais pas très hygiénique. Me trimballer avec du plastique et savoir que j’ai un reservoir a ragnagna sous la jupette… Brr

  • Quand j’ai reçu la bête, moi aussi ça m’a un peu impressionnée à cause de la taille de la coupe. En fait, j’ai compris du premier coup comment la positionner, c’est super confortable et je sais que j’ai juste besoin de la mettre le matin, et de la vider le soir avant de la remettre pour la nuit. Je n’ai pratiquement jamais eu à la retirer en journée à l’extérieur de chez moi. Hygiénique, en fait ça l’est beaucoup plus qu’un tampon qui laisse des fibres de coton blanchi aux produits chimiques dans le vagin ou qu’un serviette qui laisse le flux sortir hors du corps macérer dans les alvéoles qui malgré tout sont en contact avec l’air. Avec la coupe, le sang est conservé dans le corps et de toutes façons évacué une voire deux fois par jour. Il faut juste bien se laver les mains et nettoyer la coupe soigneusement. J’ai lu en plus qu’elle n’avait pas été associée aux risques de STC (Syndrôme du ChocToxique) comme les tampons.

  • intéressant….

  • plus qu’intéressant même ! est-ce que ce truc va me sauver la vie ? j’attends l’avis supplémentaires de quelques courageuses de LR !

  • C’est l’étape “nettoyage” qui m’impressionne le plus. Faut quand savoir surpasser un certain nombre d’a priori. Ca me faisait le même effet avec les serviettes, je trouvais ça “sale”. En revanche, effectivement, au niveau des petits inconvénients comme le coton, les réactions plus ou moins bienvenues au contact des tampons, et surtout les infections urinaires que je me tape régulièrement, ça m’intéresse… De là à franchir le pas…

  • On s’y fait super vite, c’est pas SI impressionnant. Tu vides, tu regardes pas, et y’a juste à rincer. L’idéal c’est d’avoir un lavabo dans les toilettes ou une salle de bain tout en un.

  • Et quand tu fais euh tu sais ce que les filles ne font pas ou alors ça sent forcément la rose, ça ne pose pas de problèmes ?

  • (huhu) pas à ma connaissance, nan!

  • enfin je veux dire… je ne vois pas de quoi tu parles.

  • @Antigone : Je croit qu’elle parle de pipi mais je suis pas sur non plus… Si c’est ça depuis quand les filles font pas pipi ? Y’a un vaccin ? ^^ :x

  • Ben euh, tu sais, quoi… J’enlève mon tampon, moi par exemple. Parce que sinon c’est gênant. Non, y a qu’à moi que ça le fait ?

  • ah je me suis posé la même question. parce que le vider, je veux bien me préparer psychologiquement à la faire, mais aller le chercher dans la cuvette ça me tente moyen.

  • Raaaaah. Elles font pipi, mais pas CACA !

  • Merci Zan, t’es chic.

  • cacaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! voilà, c’est dit

  • pas d’argent, non, on ne facture pas la topissitude ni la séductivité

  • Nan mais ça va j’avais compris, mais comme on est pas censées le faire, je faisais style. Alors, la coupe, elle est quand même mieux accrochée qu’un tampon quand elle est en place, il faut vraiment le faire exprès pour qu’elle se fasse la malle. D’ailleurs pour être 100% honnête, il faut l’enlever avec les doigts et on est parfois un peu surprise par un léger bruit de succion au décrochage: y’a un effet ventouse, c’est pour ça qu’elle tient très bien!

  • (Je sais pas si j’ai gagné des points, là…)

  • euh le léger bruit de succion m’a fait émettre un haut le coeur… Je crois que si j’adhère au produit et que tu n’avais pas prévenue je serais tomber dans les pommes genre “mon vagin vient de se faire la malle dans les chiotte avec une espèce d’entonnoir” mdr

  • …mince on a des suçons à l’intérieur, quoi… le vagin gagne un côté ado, en même temps : ça nous rajeuni ^^ (je t’aide à gagner des points, Antigone de Chabat)

  • alors autre bémol. que ce soit génialissime ou pas, ne le gardez pas 10 ans, quand même : l’allergie (somme toute relativement courante) au silicone vient principalement du fait qu’il s’agit d’un élastomère minéral. (selon la petite soeur, il est instable mais j’ai pas encore pu le vérifier). alors 10 ans ça me parait excessif car les molécules se dégradent : entre l’usure, le contact avec le corps, la température et les lavages… :( oui bon ok je ne suis pas docteur en chimie, non plus.

  • Je préfère prévenir. Néanmoins, c’est tout à fait indolore et sans conséquences aucune: le vagin est un organe bien chevillé au corps. Pas de danger qu’il bouge ou se retourne ou que sais-je… (ark). Je répète: un an que j’utilise plus que ça et j’ai toute mon intégrité physique et mentale, les soucis logistiques en moins et la bonne conscience en plus!

  • mais 5 ans c’est suffisant pour une durée de vie certifiée pour un silicone. là au moins y’a pas de risque de dégradation.

  • Le silicone est traité de manière hypoallergénique sur le mien. Mais en effet, j’ai pas l’intention de garder le mien 10 années pleines et entières la moitié moins ça me semble déjà pas mal.

  • Sa vaut le coup d’essayer de toute façon.. histoire de ne pas passer un côté d’une solution “miracle” !

  • 30 euros pour 5 ans, au lieu de… oh mon Dieu. 500 euros en moyenne. Des Marc Jacobs, quoi.

  • 28€ exactement pour moi qui l’ai acheté sur internet il y a un an. ça se trouve dans les magasins bio aussi il paraît. Et… oui, des Marc Jacobs ou un appareil photo numérique, ou whatever.

  • ou mon découvert. je vais investir : mon banquier va m’adorer…ou alors les Marc Jacobs ?

  • Et donc le silicone ça pousse sur quels arbres ? Version sérieuse, la question est donc de savoir quels sont les impacts écologiques d’une coupe, ce n’est pas gratuit non plus ;)

  • on s’y retrouve sûrement plus au niveau écologique à utiliser une coupe unique pendant 5 ans même si la production n’est pas naturelle plutôt que je ne sais combien de tampons ou serviettes dont on sait que certains composants sont dangereux, sans parler des emballages et du mode d’élimination.
    Le silicone, d’après ce que j’en sais, est obtenu en partie à base de silice (sable). Après, je n’y connais rien! mais c’est intéressant de soulever cette question! merci LenaR

  • Merci beaucoup pour cet article.
    Ça fait un moment que j’entends parler de cette coupe, mais je n’ose pas franchir le cap. Mes principales peurs : et si ça ne tenait pas une journée ? je fais comment moi pour laver le truc quand je ne suis pas chez moi ? (horreur : les toilettes de l’école ou le lavabo est à l’extérieur)
    Mais apparemment il est possible de ne la vider qu’une fois par jour… dans ce cas ça devient intéressant. Biensûr il ne faut pas être dégoutée par le sang…
    Allé, tu m’a convaincue, j’en commande une !

  • pomm: Contente, que cet article ait pu t’aider! Tu me diras ce que tu en penses à l’usage!

  • Ca semble intéréssant comme truc (j’arrive après la bataille oui je sais) mais le fait de devoir la “vider” je trouve ça un peu dégoûtant en fait.

  • Fiou, je ne dis pas que ce n’est pas intéressant, mais je suis bien habituée à mon confort Tampaxial, moi…Pis l’idée de vider le machin je ne sais trop où me tente moyen (tout le monde n’a pas la chance d’avoir, comme moi, une hémorragie mensuelle^^)

  • bon alors pour le silicone, il s’agit de silicium (donc oui, du quartz, à la base). on le couple à du chlorure de méthyle. après réaction chimique, on obtient un truc que vous ne retiendrez pas (et que j’ai mis des mois à me rappeler), le méthylchlorosilane, qu’on hydrolyse pour enlever le chlore. donc ça créé une chaine silicium-oxygène. à laquelle on ajoute d’autres chaines suivant les propriété que l’on souhaite. donc, oui la fabrication n’est pas des moins polluantes mais pas nom plus dégueulasse : réacteur chimique + hydrolyse, ça va. et contrairement aux tampons et serviettes (dont la production est très polluante), le silicone est partiellement recyclable puisqu’il s’agit d’un élastomère. (ouaaaah des fois je m’épate !)

  • Sanguine: bof, entre vider la coupe et balancer un truc en coton imbibé de sang je vois pas vraiment la différence…
    Elea: En fait niveau confort, perso, je préfère 100 fois la coupe: elle se positionne plus bas et on ne la sent pas du tout. Et justement, niveau hémorragie, ça contient plus!
    zan: Merci beaucoup, c’est super intéressant tout ça! Tu fais des études de chimie?

  • perso j’aurais quand même peur d’être trop écœurée les premières fois… c’est un problème, quand même, si je tombe dans les pommes le premier matin de mes règles avec ma coupe et que l’amoureux (ben oui, imaginons qu’il y en ait un, hein) vienne à mon secours et trouve une jolie flaque de sang-pas-très-liquide bref de truc beurk par terre : t’imagine la panique à bord ? il va rien comprendre, l’homme, là ! lol
    non pas d’étude de chimie (j’ai fait L et j’étais plus que nulle en chimie) mais des étude sde design. et en design ben t’étudie les matériaux, dont les plastiques en tout genre ^^ et ça, pour une fois, je comprenais !

  • pas faux. (une bonne raison pour avoir la maladresse de s’en foutre dessus à coup sûr, ça)

  • Je vois pas trop comment, si tu vides le truc au dessus de la cuvette, le liquide ne remonte pas et ne peut pas te tâcher!
    Rhaaa je sais, j’ai réponse à tout mais je suis trop à 100% pour!

  • ok je suis pas trop a ma place dans ce topic mais le titre accrocheur m’a attire. si c’est comme decrit c’est surement la meilleure invention depuis le micro-ondes.
    En tant que mec c’est sur je suis pas client et ma femme n’a plus ces pb donc moi non plus lol
    C’est vrai que ca a l’air pratique, discret et economique ainsi qu’ecologique. il semble aussi bien accepte par le corps.
    Quand je repense a ce temps heureusement revolu ou ma femme souffrait aisement pendant une bonne semaine tous les mois et a la logistique pour trimballer des trucs de la taille de couches BB je pense que ca aurait pu etre une alternative magnifique.
    les inconvenients annonces meme reels et importants aux yeux de certaines me semblent negligeables compares aux avantages

  • Merci de ton comm frenchi! C’est cool d’être assez ouvert en tant que mec pour s’intéresser à ce genre de problème typiquement féminin!

  • ben tu sais je suis marie depuis 25 ans donc je connais un peu. Ma femme souffrait horriblement de crampes malgre des saignements abondants et parfois malgre de jupes amples on pouvait distinguer la couche et il y avait tjrs un con de chien pour venir foutre son museau dans le quartier donc pas discret.
    bilan dae l’affaire 1/ j’etais malheureux de voir ma femme souffrir et etre impuissant face a ca 2/ tout etait de ma faute encore = souvent que d’habitude et en plus j’etais prive de dessert pendant tout ce temps
    comme dit precedemment le titre m’a accroche et je pensais a une blague et suis donc alle voir les liens postes.
    voyant que ca existait j’ai pas resiste a mettre mon grain de sel

  • ahah!! le coup du chien, oui! c’est atroce mais vrai!
    En tout cas, c’est très joli un mec qui se préoccupe du bien être de sa femme comme ça (même si c’est en pensant au dessert!)

  • c’est grace a ca que vous nous menez par le bout du nez. T’as vu j’ai resiste et suis reste poli! mdr

  • c’est bien. brave bête. un susucre ? eh eh

  • frenchi: petit aparté. Ca bugue les requests d’amis,j’arrive pas à t’accepter.J’ai signalé à l’équipe de LR mais ça marche tjs pas…

  • “la coupe menstruelle (…) un élastomère!”
    zan, PREMIER PRIX catégorie calembour pléonasmatique version gore 2.0

  • Non zan une sucette!!!! mdr

  • Franchement, je ne connaissais pas, et ça me tente carrément.
    Parce que le truc que j’aime le moins avec les tampons (qui sont pourtant les plus pratiques) c’est de faire pipi sur la ficelle.
    Ca finit tjs par sentir mauvais, et si je dois changer de tampon à chaque fois que je vais au toilette, c’est définitvement pas écologique !

    Allez, je me lance !
    (et en parlant de trucs de nanas controversés, en matière de contraception, je vous conseille fortement le stérilet, même si vous n’avez pas déjà eu d’enfants. C’est le bonheur !)

    Et dire que les mecs n’ont pas toutes ces préoccupations…

  • @ May Nat : ^^v
    @frenchi971 : il me semblait, aussi…

  • Catmimine: c’est clair pour la ficelle du tampon, c’est pas super hygiénique et pour peu que t’en aies pas un autre pour le remplacer, c’est un coup à faire des cystites car le liquide peut remonter par capillarité.
    Le stérilet me tente assez aussi, par contre il paraît que le volume des règles augmente parfois. C’est vrai?

  • c’est vrai…..
    dans certains cas. Je crois néanmoins que si tu prends un stérilet avec hormones, tu peux ne plus en avoir. … Mais attention, on peut aussi tomber enceinte sous stérilet, c’est rare, mais ça arrive

  • Mais où est l’intérêt si tu choisis le stérilet pour te passer d’hormones?

  • Tain je ne savais point que le liquide pouvait remonter ‘(et dire que j’ai fait médecine, j’ai vraiment une mémoire de poisson rouge atteint de démence)
    Et c’est vrai, disons le clairement: la ficelle, à moins de la tenir (si si, c’est possible je vous jure), on finit par l’asperger.

  • y a deux sortes…. le simple, ou l’hormonal. Choisir le stérilet, c’est aussi parfois pas que pour se passer d’hormones, mais pour ne pas oublier la pilule, avoir la contrainte de la prendre à heure fixe, et un avantage économique non négligeable….

  • Elea: tenir la ficelle! :) c’est un coup à s’asperger soi-même, ça!
    sand: pas faux, mais dans mon cas, ma phlébologue m’a déjà prévenue qu’il n’y aurait pas de stérilets hormonaux adaptés à mon cas de phlébiteuse à risque de récidive… Ah la vieillesse…

  • Nan mais tu as toute une technique: la ficelle en diagonale, élégamment maintenue hors d’atteinte du flux corporel (admirez mon sens poétique surdéveloppé:p)

  • stérilet classique alors?
    elea: tu es trop forte ;)

  • J’arrive après la guerre (les Anglais ont débarqué, je répète les Anglais ont débarqué) et il y a vachement de com’ à lire!

    J’utilise aussi une coupe: c’est vrai les trois premiers mois , c’est chiant, faut prendre le coup de main et ça fait un peu mal surtout pour la retirer au début. Maintenant, ça va tout seul et je me demande comment je faisais avant. Ce que j’aime: les poubelles qu’il ne faut plus “absolument” sortir, le confort (je la vide une fois le soir, une fois le matin, tranquille à la maison) je ne sens rien de la journée et surtout, ça ne vous assèche pas de l’intérieur, ça ne laisse pas de fibres de coton et puis c’est écologique, économique et hygiènique.

    Merci Antigone d’avoir posté un article là-dessus, il faut que les autres filles sachent. C’est clair qu’on verra pas beaucoup de pub là-dessus. Vous imaginez ce que Nett, Always, Vania peuvent perdre?

  • Absolument leda! Merci d’apporter du flux à mon moulin (si je puis dire) Par contre, je dois dire que je n’ai jamais eu mal, ni en la mettant, ni en l’enlevant. Le secret, c’est d’être très détendue, comme ça les muscles du vagin ne se contractent pas et ça sort tout seul.
    Elea: on sent la technicienne!
    sand: oui, je pense que je vais sérieusement me renseigner, après tout, règles abondantes ou pas, j’ai ma coupe alors j’men fous!

  • Ok, je parlerai de mes impressions quand je l’aurai un peu essayée. À prioris je vais la recevoir en fin de semaine, je suis curieuse de tester ça ! ^^

    à propos de stérilet hormonal, si c’est juste par économie (par rapport à la pilule) ou parce que c’est plus pratique (pas de risque d’oubli) il existe aussi des patchs ou sinon l’implant…

  • Le stérilet hormonal est prescrit aux femmes qui ont déjà eu des enfants parce qu’il est plus gros que le stérilet en cuivre.

    Perso, mes règles sont moins abondantes que sous pilule.
    J’ai changé car je n’avais trouvé aucune pilule qui me convenait, et que l’implant n’allait pas non plus (pilule test dosée pareil essayée pdt 3 mois, heureusement qu’on ne me l’a pas mis directement).

    Les avantages c’est effectivement de ne plus penser à la pilule, plus de logistique de voyage, fini les hormones bizarres, finis les effets secondaires, et perso, j’ai l’impression que ma libido a été méchament boostée !
    Et clou du spectacle, c’est entièrement remboursé ! (alors que je dépensais 35€ tous les 3 mois)

  • alors les hormones on sait que c’est pas terrible terrible de toute façon. quoiqu’il en soit, après avoir testé la pilule et l’anneau et n’avoir supporté ni l’un ni l’autre, mon médecin me signal “bon ben c’est simple, les hormones c’est pas pour vous. pas de patch, pas de pilule, pas d’anneau, pas d’implant. et comme pas mal de femme, vous ne supportez pas les “corps étrangers” autres que humains. d’où l’allergie à tous les préservatifs et, au bout d’un moment, aux serviette. alors pas de stérilet non plus.” et pour la ligature des trompes on va attendre encore un peu. (je me demande pourquoi je supporte les tampons et si je vais supporter cette coupe.) mais quand même si j’ai pas la poisse, moi ??!

  • pomm: j’attends ça avec impatience!
    catmimine: tu parles du stérilet en cuivre là? Moi quand j’ai dû arrêter la pilule pendant 3 mois, pareil libido on top! Par contre j’ai pris du bide.
    zan: ouais, pas cool :(

  • Oui, je parle de celui en cuivre (étant une nullipare… j’apprend des mots chez la gynéco !)

    Et pour le bide, je ne pourrais pas te dire, j’en ai toujours eu ! Alors un peu plus, un peu moins, je ne vois pas vraiment la différence…
    Ceci dit, j’avais pris du poids avec la pilule, et d’arrêter, j’en ai reperdu (alors à cause de quoi, je sais pas, mais j’ai pas l’impression d’avoir mangé moins).
    Par contre, ma jolie poitrine est tjs là. ouff !
    (le jour où j’ai plus de bide que de poitrine, j’arrête carrément de manger !)

  • juste pour tempérer…. oui, le sterilet cuivre, c’est bien pour un tas de raisons mais je suis tombée enceinte qd même, (et il était pourtant bien positionné)

  • @Catimime : bah faut la tenir la ficelle, c’est facile ! J’ai jamais uriné dessus moi ^^

  • ouais kribounette on sait que t’es contorsioniste MDR

  • Oui, j’ai fais de la danse plus jeune. J’en ai gardé de la souplesse :p

  • ah c’est pour ça, la ficelle, tout ça…

  • Douée comme je suis, si je tiens la ficelle, je me pisse sur les doigts (et donc sur la ficelle aussi).
    Je crois que ma vie est compliquée…

  • non non c’est juste la vie qui est trop injuste

  • Je sais pas comment vous faites ^^ Je suis peu douée en général mais pour le tiendage de ficelle, j’assure ! D’ailleurs, si y’a un championnat, je serai médaillée d’or :)

  • Laissez tout tomber, y’a même pas de ficelle sur les coupes! C’est ach’ment mieux!

  • voila antigone a le mot de la fin!!!!!
    sinon je constate que LR prend une tournure assez bizarre:

    entre le concours de t-shirts mouilles et celui de pisser avec un tampon sans mouiller la ficelle et/ou se pisser sur les doigts ca vaut son pesant de cacahouettes ou va-t-on ?MDR
    J’allais oublier que de nombreux points seront retires a celles qui arosent autour de la cuvette.
    c’est decide j’achete un camescope de ce pas!!!!

  • c’est techniquement impossible pour nous d’arroser autour, à moins de vouloir immiter la gent masculine.

  • ok j’explique: dans l’optique du concours precite, pour que l’on puisse juger il faut donc decoller votre joli valseur de la cuvette pour atteindre la maudite ficelle qui a tendance a avoir une vie independante(sans avoir a tremper sa main dans la-dite cuvette) et de ce fait etre en position de repeindre la piece.
    voila tout est dit na

  • tu ne sais pas comme une femme peut être techniquement opérationnelle dans ce genre d’action. dans les lieux publics, elle ne s’assied pas dessus et n’arrose pas autour. elle peut atteindre le tampon même assise. elle peut enlever son soutif sans que personne ne le remarque. elle peut ôter un t-shirt dans le métro sans devoir enlever le pull. elle peut même se changer (genre pantalon pour remplacer jupe ou autre) sans montrer son string à la foule. tu peux pas test !

  • euh… moi non plus pour la moitié des choses que tu viens de citer…

  • ouais que les femmes ont le don d’allumer les mecs et se casser sans eteindre le feu

  • J’ai connu la chose en faisant des recherches pour mes cours d’environnement, j’avais bien aime l’idee mais je n’ai pas encore teste, deja que sans applicateur je galere un peu niveau tampon (on est doue ou on ne l’est pas….), puis on en trouve pas dans le commerce histoire de voir la tete de la chose en grandeur reelle…. Neanmoins, je pense que je vais sauter le pas et essayer…

  • En fait, c’est assez facile quand tu as la technique, plus facile que de mettre un tampon sans applicateur: tu plies le machin en 2 puis encore en 2, tu insères et places bien pour ne pas le sentir (s’il le faut, on peut raccourcir la petite queue qui sert à l’enlever plus facilement) et ça se place (presque) tout seul. Ca marche encore mieux si tu passes la coupe sous l’eau juste avant.
    Le tampon, c’est plus petit, c’est un peu rêche et ça se place plus haut, donc plus galère.
    Pour la taille du machin, ça paraît grand au début mais en fait c’est très adapté. Surtout si tu choisis la taille qu’il te faut (il y a 2 tailles: pour les + et – de 30 ans).

  • @photofillm: Je viens te filer un coup de main quand tu veux lol
    (pas la peine de m’envoyer un mp pour me dire que je suis con depuis le temps je le sais deja MDR)

  • alors j’ai fait lire l’article à ma môman et à mes sœurs. verdict : “mmmmmh intéressant. tu testes et tu nous dis après ?” saloperies.

  • haha!! Tu n’as plus le choix! :)

  • ben oui mais elles vont attendre un bail, ces charognes : pour rappel j’ai pas encore accouché ^^;

  • rooo mais oui… j’avais oublié cet avantage de la grossesse…

  • cet AVANTAGE ! ça mérite bien des majuscules !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>