My Space

Gilles Gabriel, Bernard Werber et Karine du Loft 2

Paris est quand même une ville merveilleuse, aux situations toujours plus improbables les unes que les autres. Hier soir, dans mon cher quartier Montparnasse, c’était la fête du cinéma. En ce qui me concerne, je suis allée voir La personne aux deux personnes avec Daniel Auteuil (pour faire plaisir à La Chieuse) et Alain Chabat.

A vrai dire, j’attendais ce film, étant déjà copine avec Gilles Gabriel sur MySpace. Je connais pratiquement par coeur Floooooooooooooooou de toi, complètement flooooooooooooooooou en moi… Qu’est-ce qui nous arrive? J’ai perdu la diapositive… Un tube de l’été comme on n’en fait malheureusement que de plus en plus rarement, avec des paroles pleines de sens comme Travelling avant sur nos 10 ans, comme deux amants, comme deux aimants. T’étais le moins, j’étais le plus… Je suis perdu, j’suis plus l’focus… Ou encore Comme un baiser de Robert Doisneau, j’veux être beau sur la photo.

Bonne surprise, le film tient la route. Même si certaines situations sont un peu convenues, le scénario réserve ses surprises, et Daniel Auteuil est tout simplement phénoménal. Combiné à un humour très Chabat/Baer, et une Marina Foïs avec du répondant, je conseille vivement ce film si vous n’avez pas peur de certaines lourdeurs.

Sorties assez tôt du ciné, nous nous rendons avec ma copine à une terrasse rue d’Odessa pour une bière salvatrice en ces temps de chaleur. Arrivées sur la terrasse, je lui fait remarquer des sosies de people : Laurence Ferrari, Massimo Gargia… Et voilà qu’arrivent, sortant du théâtre, les vrais people : Danielle Évenou sortant furtivement du théâtre et, avec une troupe de copains, Bernard Werber (que j’idolâtre!) et Karine, la winneuse du Loft 2 avec Thomas le faux gay. D’ailleurs, ça m’a surprise de les voir associés, m’enfin bon.

Il est vrai que je commence à avoir l’habitude de croiser des people là où je me promène régulièrement (aux alentours de St-Germain des Prés). Pour une fille de la campagne comme moi, c’est surprenant les première fois, mais je commence à ne même plus me retourner pour vérifier si ce n’était pas un sosie. Ah… Paris et ses stars…

8 Responses to “Gilles Gabriel, Bernard Werber et Karine du Loft 2”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>