My Space

Maman, j’ai quelque chose à te dire… Tu vas être grand-mère!

Depuis que je suis arrivée sur Paris, au début du mois d’avril, je suis logée dans un foyer plein de Bretonnes. Il y a des activités assez sympa, genre cours de cuisine ou de danse. Et nous avons écrit avec quelques unes, sous l’égide d’une monteuse sortie de la FEMIS, un scenario.

Et demain, c’est le grand jour, on va enfin tourner notre court métrage. En tout cas, on commence le tournage demain, puisqu’il se fera sur trois jours. L’histoire, substantiellement : c’est l’histoire de trois femmes qui apprennent qu’elles sont enceintes.

- L’une est sous hormones, on voit son parcours avec son mec et sa gynéco (jouée par qui, devinez?), ses prises de têtes, ses crises de nerfs et enfin, la bonne nouvelle : ça a marché!

- Nous croisons la deuxième dans un dîner entre amis. Suite à l’allusion d’une des convives sur les vacances qu’elle passera avec ses neveux, une autre l’invective et défend sa condition de nullipare (on aurait dû demander à Bleue et Violette de jouer ce rôle!), contredite par un copain du couple assez fleur bleue, et découvre au final que son mec ne serait pas contre une petit bout d’chou. Tout d’un coup, elle se lève… On la retrouve aux toilettes en train de vomir. Ciel! Toute son argumentation tombe par terre. Va-t-elle garder ce secret et avorter?

- La troisième demoiselle est assez indéfinie : vie sentimentale chaotique, recherche d’emploi… Alors quand elle voit le test de grossesse positif, sa vie prend une autre tournure : elle voit des bébés partout, elle plante son entretien d’embauche dans une grande entreprise de préservatifs… Quelle décision prendra-t-elle, après toutes ses pérégrinations?

 J’ai la chance moi-même d’avoir participé à l’écriture du scenario et de jouer le rôle transversal de la gynécologue qui ausculte les trois femmes. Étant moi-même une boule d’hormones, surtout depuis que je suis amoureuse, cette problématique me tient à coeur. Parce qu’importe notre avis sur le sujet, nous sommes toutes appelées, nous femelles, à nous poser cette question un jour : qu’est ce que je ferais si un jour je tombais enceinte?

Oui, Bleue et Violette, tu t’es posée la question, c’est pour cela que tu te déclares nullipare. Oui, même celles d’entres nous qui sont déjà mères de famille sont encore confrontées à cette question. C’est pour cela que nous avons souhaité faire un film sur le sujet. Parce chaque femme est différente, le rapport à la maternité est la question la plus complexe et l’une des questions fondamentales sur le plan social.

 

5 Responses to “Maman, j’ai quelque chose à te dire… Tu vas être grand-mère!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>