My Space

A bas les poufiasses dans la culture!

En tant que future travailleuse culturelle, il est un état de fait. Il faut savoir faire son trou et avoir des relations dans le milieu. Malheureusement, ce ne sont pas les plus méritantes qui y parviennent le plus facilement.

J’aimerais exprimer ici mon dégoût face à cet état de fait. Je ne sais pas si je suis plus méritante qu’une autre, mais j’essaie. J’essaie de faire mon travail de manière exemplaire au sein de mon stage, à savoir de la lecture, de la correction et des tâches de secrétaritat. Mes maîtresses de stage sont assez contentes de moi, mais je sais pourtant que je dois encore trimer pour me faire ma place dans l’édition.

Et je sais qu’à côté de ça, il y a ce que j’appelle des poufiasses, qui savent communiquer, qui ne font pas vraiment un travail probant au sein d’une entreprise, mais qui font leur place dans le milieu de la culture, parce qu’elles savent à qui parler et de quelle manière il faut parler. Ces filles-là me débectent. J’appelle ça de la prostitution, mais tant que je ne saurais pas moi-même communiquer pour me faire un carnet d’adresses, aux yeux des professions culturelles, je ne vaux pas mieux qu’elles.

J’ai pourtant un avantage sur elles : je n’ai pas les dents qui ratent le parquet, mais je sais que tôt ou tard, c’est moi qui prendrai leur place. Quand elles seront moins fraîches, quand leur putasserie leur aura joué des tours, les filles comme moi seront aux aguets. On reconnaîtra leur professionnalisme et leur capacité de travail.

Bref, c’est malheureux, mais avant mes 40 ans, je n’ai pas le droit à l’erreur. Parce que ces poufiasses (et j’en rencontrerai, c’est sûr!) prendront un malin plaisir à me descendre au moindre faux pas. Le marché de la culture est un jeu de massacre, à moi de m’armer pour contrer ces connasses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>